dimanche 5 mai 2019

PETIT SCORE GRANDS EFFETS



                                                         PHOTOS NOËLLE M




Compliqué pour les Toulonnais ce derby ! Mais Alexis Goncalves a su trouver la faille dans la défense hyéroise et il permet ainsi à son équipe de remporter une courte victoire chez son voisin. 3 points qui sont les bienvenus au terme de cette journée riche en rebondissements puisque l’Athletico de Marseille est allé arracher le nul à Jura Sud et qu’Annecy doit se contenter du partage des points face à Saint Priest. Seule L’Etoile créé la surprise en renversant complètement le match à Monaco.



Composition SCT : Andreani – Ouasfane – Sahnoune – Fall – Atlan – Moulet – Seibou – Ghrieb (Chergui 58’) – Guilavogui (Gomis 82’) – Goncalves (Michel 90’) – Barbier
But : Goncalves 43’






















Effectif passé en revue et rythme soutenu pendant la 1ère demi-heure. Les deux équipes jouent et ne cèdent en rien. Mais le danger est rarement porté dans la surface de réparation et les gardiens n’ont pas grand-chose à faire.
A la 28ème minute, le HFC envoie une terrible praline à destination des buts toulonnais mais la balle passe au-dessus.
Le rythme est élevé et les Hyérois semblent plus prompts à remonter le ballon que les Toulonnais. Ainsi, Andréani sauve à bout portant sur sa ligne, un ballon plus que chaud et il sort parfaitement loin de ses bases à la 39ème pour empêcher une situation de but.
Côté Toulonnais, un joli travail de Guilavogui est détourné en corner par un défenseur.
Mais peu avant la pause, Goncalves part seul au but en prenant toute la défense de vitesse et crucifie le portier hyérois. (1-0)




































La deuxième période voit une baisse d’intensité chez les Hyérois puis chez les Toulonnais.
Les faits marquants sont une superbe occasion pour le SCT à la 81ème minute où deux toulonnais se trouent au second poteau alors que le gardien était battu.
Andréani, gêné par le soleil, bloque à genoux une balle sur sa ligne. Il confiera à la sortie s’être fait peur sur ce geste.
Grosse frayeur à la 88ème avec un tir puissant de Hyères qui s’écrase sur la transversale.
Mais rien ne bougera jusqu’à la fin des arrêts de jeu.













Le Sporting a maintenant son destin entre les mains avec ses deux points d’avance. Le petit coup de pouce du destin durant cette journée est à interpréter comme un signe de bon augure. La réception de Jura Sud va valoir son pesant d’or et chaque match restant est à jouer à fond comme si c’était une finale de coupe. Préparons-nous à vivre encore de belles émotions !







































CR ET PHOTOS / FRANZ A. ET NOËLLE M.