dimanche 21 avril 2019

TANT D’ENERGIE POUR UN STATU QUO – SCT 0 – ANNECY 0

PHOTO NOËLLE M

Autour d’un match très disputé avec deux formations solides et joueuses, aucune équipe n’est parvenue à faire pencher la balance en sa faveur. En 1ère période, les visiteurs se montrent sous un jour très séduisant et posent de gros problèmes aux Toulonnais piqués à vif. Mais peu à peu en seconde période, l’ardeur des visiteurs s’émoussent et les Toulonnais poussent pour marquer ce petit but qui leur permettrait d’atteindre le fauteuil de leader.


Composition SCT : Andreani – Diop – Atlan – Sahnoune – Ouasfane – Moulet – Seibou – Ghrieb – Gomis (Chergui 79’) – Goncalves (Preira 72’) – Barbier.
Cartons Jaunes SCT : Goncalves (70’)
Cartons Jaunes Annecy : 57’, 62’


Match compliqué pour les Toulonnais avec l’énorme pression d’un résultat et très attendus par une affluence des grands soirs à Bon Rencontre. Compliqué, car en face, le client du jour n’est pas un agneau de lait. En effet, le FC Annecy compte bien faire un résultat ici, avant de poursuivre un calendrier assez favorable sur le papier.
Le FC Annecy possède de solides arguments et les Toulonnais s’en rendent vite compte avec une transversale canon à la 5ème minute qui les sauve d’un coup de massue d’entrée de jeu. Un jeu propre et une rapidité à remonter le ballon qui a surpris la défense varoise.
Quelques minutes plus tard, lors d’un contre, Goncalves gaspille une belle chance d’ouvrir le score, alors qu’il semblait bien placé.
Le FC Annecy, n’ayant rien à perdre, paraît plus affuté en ce début de partie et propose un jeu alléchant et vif. Les Toulonnais comprennent qu’ils ne vont pas être à la fête. Avec beaucoup de courage et d’énergie, les joueurs de Fabien Pujo ne comptent pas être en reste, à l’image de Ghrieb qui choisit de tirer au lieu de passer à ses coéquipiers au second poteau (23’).
Mais c’est Ouasfane qui fige l’atmosphère en manquant de tromper son propre gardien. Plus de peur que de mal (28’) car Andréani sauve de justesse sur sa ligne.
En fin de période (44’) le tir de Goncalves passe trop au-dessus, alors qu’il avait de la place pour passer.








                                                       PHOTOS NOËLLE M




Après la pause, les Varois sont encore plus déterminés et on sent le FC Annecy plus pondéré. Ce serait le moment idéal pour marquer. Même si une boulette de la défense toulonnais aurait pu coûter cher (47’).
53ème Atlan a dans les pieds un bon ballon mais il dévisse complètement.
55ème Gomis adresse un très bon centre mais Barbier et Goncalves se gênent mutuellement.
La plus belle frappe du soir est sans conteste celle de Ghrieb à la 64ème. Un boulet de canon bien cadré qui oblige le gardien savoyard à l’exploit juste sous sa barre !
84’ c’est la dernière occasion toulonnaise, Gomis transmet à Preira qui ne peut reprendre et avec ce geste s’évanouissent les illusions toulonnaises.
On ne peut pas reprocher grand-chose aux deux équipes qui ont produit du jeu, qui ont beaucoup donné avec engagement et respect mutuel. Deux belles équipes qui n’ont pas réussi à se départager. Forcément le peuple toulonnais est déçu du résultat et cela met encore davantage de pression sur le match contre Fréjus qu’il va falloir, coûte que coûte, aller gagner. Dommage au regard des occasions manquées, car la victoire semblait plus évidente côté toulonnais, sur l’ensemble du match. Statu quo au classement avec le nul, sur le même score entre l’Etoile et Jura Sud. Toujours 4 équipes pour 1 place. La fin du championnat promet encore des émotions et des surprises….









CR et PHOTOS  / FRANZ A. et NOËLLE M.