dimanche 4 février 2018

CONTRAT REMPLI : STV 2 – STADE BORDELAIS 0




Les hommes de Prunier et Alfano ont assuré le résultat en l’emportant sur une faible équipe bordelaise et ils ont en plus vaincu le signe indien et enfin marqué en seconde période à domicile. Voilà de quoi rester à distance honorable de la tête du championnat.


Composition SCT : Viviani – Ouasfane – Atlan – Médoukali – Sahnoune – Fall – Moulet – Kamin (Palhares 79’) – Belhadj – Diallo (Preira 88’) – Gomis (Djaballah 74’)

CJ SCT : Sahnoune (44’)
CJ Stade Bordelais : 46’

Buts SCT : Sahnoune (31’) – Djaballah (85’)



Dès la 6ème minute, Moulet fusille le gardien bordelais qui relâche le ballon qui revient heureusement sur Kamin, mais ce dernier manque sa reprise !
Les Toulonnais semblent avoir peaufiné leurs coups de pied arrêtés. A la 11ème minute, ils innovent un corner en trois temps qui termine sur Atlan, bien placé, pour propulser un boulet de canon, et là encore le gardien doit se détendre pour intercepter la balle juste sous la transversale.
Les Bordelais moins offensifs que les Varois, comment à montrer le bout de leur nez avec deux corners consécutifs et sur le second Viviani doit s’y reprendre pour arrêter la balle (14’).
15ème minute, c’est Gomis qui tente sa chance, le tir est axé mais le gardien dégage le ballon en corner. Il retentera un beau tir à la 23ème mais dans les bras du gardien.
A la 30ème minute, un énième corner local et Sahnoune de la tête à bout portant aurait connaître un sort plus flatteur. Mais une minute à peine après, un nouveau corner, joué à 3, Atlan sert parfaitement la tête de Sahnoune et but ! 1- 0
A la 34ème c’est Diallo qui a une possibilité de faire le break mais trop personnel sur cette action, il se heurte à la défense.


A la reprise, Diallo loupe l’immanquable tout près de la ligne (48’).
Dix minutes plus tard, Viviani est sollicité mais a du mal à se dégager. Les visiteurs ne baissent pas les bras et se montrent pressants et dangereux devant les cages gardées par Viviani qui a du mal à mettre en corner.
A la 65’ Gomis fait le mauvais choix en étant trop personnel alors que le but semblait fait.
Djaballah entré fraichement, lance Beladjh qui, hélas, ne sait que faire de la balle. Quel dommage !
Mais le coaching de Prunier va être payant puisqu’à la 85ème tout le monde se fige pour admirer le but du plat du pied de Djaballah. Il a eu le temps de bien placer sa balle, qui entre dans le but avec la complicité du poteau droit. 2-0
A la 87ème Palhares gratifie le public de BR d’une très esthétique reprise de volley dans les 18 mètres qui atterrit dans les bras du gardien ! Il tente vainement un autre très joli tir à la 90ème mais avec la même issue.


Malgré un onze de départ plutôt défensif, les Toulonnais ont réussi le pari de s’imposer. Les entrées successives de sang neuf ont été bénéfiques. Mais on tremble quand même devant ce manque de capacité à tuer le match plus tôt. Bref du stress inutile pour l’emporter au final. La semaine prochaine à Grasse il faudra se montrer plus réaliste et plus efficace.

















CR et PHOTOS / FA et NM

Votez pour l' homme du match !