dimanche 21 août 2016

RECHERCHE ANIMATEUR DESESPEREMENT



Photo NM

LE PONTET – SCT : 0 -0 


Composition Toulon : Viviani – Borges – Fall – Cilia – Ouasfane -  Sahnoune – Dufau (86’ Buisson) – Manas – D. Gomis (56’ Baty) – Moulet (56’ Henaini) – Djaballah.

Cartons Jaunes Toulon : Sahnoune (29’) – Ouasfane (58’) – Manas (62’).

Cartons Jaunes Le Pontet : 69’ – 88’ – 90’

Carton Rouge Le Pontet : 90’ (pour 2ème Jaune) 



De qui viendra le salut ? Ô Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?  Eh non, rien de rien, je regrette beaucoup, mais 180 minutes sans le moindre petit but, ça commence à faire long…

Et pourtant tout commence parfaitement pour le Sporting. Les Toulonnais s’emparent du jeu d’entrée, asphyxiant leurs adversaires à l’entame très timide.
A la 8ème minute, superbe ouverture de Manas pour Gomis qui échoue de peu.



Photo NM


Le Sporting joue bien, récite une belle partition, déroule un jeu agréable, mais oublie l’essentiel : se montrer dangereux !
Devant le peu de velléités offensives des Varois, nos adversaires commencent à s’enhardir au bout de 20 minutes. A la 28ème le Sporting est même à deux doigts d’encaisser un but. Les locaux gagnent du terrain et prennent confiance.
32’ : Moulet dévie devant pour Gomis seul, ce dernier donne un coup de tête percutant qui passe juste à côté.
Photo NM

Rageant ! Surtout qu’à ce moment du match, nous sommes loin de nous douter qu’il nous faudrait attendre les arrêts de jeu pour revoir une occasion de but…  
Le jeu toulonnais est pourtant propre, à l’image de ce beau mouvement (38’) qui auraient dû donner mieux…
La fin de la période est plus à l’avantage des Pontetiens. A la 44ème minute ça chauffe même drôlement dans la surface toulonnaise, les Varois ayant toutes les peines du monde à se dégager.

A quoi ça sert d’avoir la poudre si tu n’as pas la mèche ? Voilà sans doute de quoi animer une réflexion pendant le quart d’heure de pause…

A la reprise, Le Pontet s’élance et Viviani doit s’y reprendre en deux temps pour stopper un ballon brulant.


                                     Photos NM











Deux minutes plus tard (48’), un tir local est         dévié de justesse par Viviani au dessus de sa transversale. Et sur le corner qui suit, une tête pernicieuse rase le poteau du gardien toulonnais. On se met à trembler que Le Pontet n’ouvre le score, car on est en droit de se demander si le SCT serait capable d’égaliser…
A la 55ème l’arbitre aurait pu donner un coup de pouce au destin : Djaballah semble bousculé en pleine surface de réparation.


Photo NM

56 ‘ : un bon coup franc de Manas (sans doute l’homme du match) est dévié, juste sous la transversale, en corner.


Photo NM


69’ : Manas hérite encore d’un bon coup franc à la limite de la surface et on se met à espérer que le salut pourrait venir d’un coup de pied arrêté.
Les Toulonnais réclament une main dans la surface mais l’arbitre reste inflexible. (70’)
Le carton rouge du Pontet intervient trop tard (90’) pour aider réellement les Toulonnais.
Et le match se termine peu après un bon tir de Baty que Kasparian parvient à détourner pour préserver sa cage.

                                                                        Photo NM



Désespérant de voir notre attaque muette, de voir si peu d’occasions, de sentir l’incapacité de notre équipe à peser sur les défenses adverses. Bien joué ne vaut rien, si au final tu ne plantes pas de but…Il manque sans doute un renard de surface, un butteur capable de débloquer le compteur azur et or.

Il va falloir trouver rapidement une solution pour apporter davantage d’animation défensive. Il faut être plus vif en attaque et remonter plus rapidement la balle, il faut créer du danger, aller inquiéter, être un poison devant, il faut, il faut…

Gardons confiance, le potentiel de l’équipe est indéniable et l’engagement des joueurs est manifeste. Samedi prochain nous recevrons la réserve de Montpellier, ça risque de jouer mieux en face qu’aujourd’hui, à nous maintenant de vaincre le signe indien ! 

N'oubliez pas de voter pour l'homme du match sur nôtre page !

CR et Photos F.A et N.M.