lundi 1 août 2016

Grasse Toulon en amical : un parfum de championnat.






L’équipe type s’affine et au cours de la confrontation en terre grassoise on a pu faire encore tourner l’effectif afin de tester les dernières combinaisons.
Sur la feuille de match, le SCT alignait : Viviani – Fall – Cilia – Sahnoune – Borges – Dufau – Djaballah – Henaini – D. Gomis – Moulet – Bayo – Baty – C. Gomis – M. Gomis – Leleu – Manas – Ouasfane.

En face l’équipe du RC Grasse évolue, sous l’œil attentif de l’entraîneur toulonnais de la CFA2, car il faut se souvenir que la réserve toulonnaise rencontrera cette équipe lors de la 1ère journée de championnat.
Cette équipe fait forte impression par son côté athlétique et volontaire, d’un bon niveau offensif et bien en place.

Nos toulonnais sont gênés d’emblée par l’état du terrain, qui est d’habitude dévolu à des entrainements de rugby. Après avoir laissé passer l’orage rouge et bleu pendant les cinq premières minutes, les varois commencent à dérouler leur match et récitent une leçon bien répétée qui ne va pas tarder à trouver au quart d’heure de jeu l’ouverture du score. Djaballah file sur son couloir droit, puis remet intelligemment à Borges en retrait, qui décale pour Moulet, qui saute plus haut que tout le monde pour pousser le cuir d’une belle tête dans le but grassois.    
Plusieurs autres tentatives toulonnaises resteront infructueuses  comme cette terrible frappe de Bayo à la 19ème bien stoppée en deux temps par le gardien. Et c’est encore Bayo qui rate le cadre alors que le gardien était à terre à la 26ème.

A la 31ème minute, un loupé de Sahnoune, qui glisse, profite à l’attaquant grassois, qui parvient à se  défaire de Viviani sorti à sa rencontre et qui égalise avec beaucoup de sang froid.

La suite de la partie ne donnera rien de nouveau. Le Sporting propose un jeu assez construit, tourné vers l’avant en essayant d’occuper les espaces. Il manque encore certains automatismes, ce qui provoque pas mal de déchets (accentués par les trous dans la pelouse).
Grasse a fait une meilleure impression en seconde période et a su se créer quelques occasions, cette équipe sera un sérieux client pour la CFA2.

Si le collectif toulonnais s’est montré solidaire, on peut noter de belles individualités parmi les nouvelles recrues, ce qui est plus que prometteur. La mayonnaise doit prendre et l’équipe doit monter en puissance. C’est tout le bien qu’on lui souhaite.

Il reste un dernier match de préparation samedi prochain à la Turbie contre Monaco (10h00).

A noter que la réserve a un match amical mardi à 19 h 30 au stade des routes contre La Ciotat.


CR  :  F.A. et Photo NM