dimanche 17 avril 2016

L’ENVIE N’A PAS SUFFI BASTIA 1 – TOULON 1





Photo NM




Si le Sporting affichait une réelle envie d’en découdre avec Bastia, cela n’aura pas suffi face une équipe corse qui semblait pourtant à sa portée, mais c’était sans compter sur l’homme du match : le gardien Thomas Vincensini.






Composition STV : Boukhit – Leleu – Sahnoune – Ouadfel (M. Gomis) – Cantareil – Ramos – Buisson (Reset) – Bayo – Bouzine (D. Gomis) – Bencharif – Djaballah.

But STV : Djaballah

Cartons Jaunes STV : Reset (x2) – Ramos – Sahnoune.

Cartons Jaunes Bastia : 3

Carton Rouge STV : Reset (pour 2 Cartons Jaunes)

Carton Rouge Bastia : 1 direct.


Dans le duel entre les deux Sportings, les Varois montraient d’entrée leur détermination à ne pas subir le match et à réaliser un coup sur le synthétique d’Oletta. Ils attaquent les premiers et le gardien doit dévier en corner un ballon assez chaud (3’).
Cinq minutes plus tard, un beau une deux entre Djaballah et Bencharif  aurait pu connaître une issue plus heureuse.

                                                     Photos NM




Les Toulonnais jouent sérieusement et se montrent appliqués. De son côté Bastia commence à réagir, ce qui rend le match agréable et fluide. On sent que le but peut arriver des deux côtés, même si Boukhit n’est jamais sérieusement inquiété.
14’ : un bon corner Toulonnais est bien boxé par le gardien corse qui commence à s’illustrer.
Le jeu est dynamique et on sent un bel engagement toulonnais.
L’arbitre accorde une pause boisson.
Bastia procède en contre et à la 33ème voit son tir  passer à côté des cages varoises.                                                                                           
Les Corses poussent et obtiennent un excellent coup-franc à l’entrée de la surface de réparation mais la balle s’envole au dessus (38’).
A la 39ème une main dans la surface oblige l’arbitre à indiquer le point de pénalty. Bencharif va se charger de la sentence. Mais voilà, son tir trouve Vincensini qui plonge du bon côté.
44ème : Bouzine tente sa chance de la tête, de peu à côté…



                                                                                                    Photos NM

Après la pause, c’est Boukhit qui est sollicité et qui doit faire un bel arrêt.




50’ : Djaballah adresse un beau tir cadré, capté en deux temps par le portier insulaire.
52’ : nouvelle action locale qui finit par un tir limpide, formidablement repoussé par Boukhit, mais le cuir revient sur une tête bastiaise qui peut reprendre victorieusement. C’est l’ouverture du score : 1-0.

Bastia prend alors le jeu en main. Mais pour une vilaine faute sur Leleu, un joueur bastiais est expulsé. C’est le moment idéal pour faire rentrer le joker M. Gomis.
63’ : Bencharif échoue de peu lors d’un cafouillage dans la surface de réparation corse.
69’ : M. Gomis déborde à droite et centre pour Djaballah idéalement placé au second poteau et égalisation toulonnaise : 1-1.
Reset tire dans les bras du gardien.
Les Toulonnais poussent. A la 75ème Vincensini réalise deux exploits en stoppant deux tirs à bout portant : Bayo l’oblige à repousser le ballon à terre, M. Gomis reprend et tire, mais, à terre, le gardien parvient à se détendre et à éviter le but. Incroyable !
88ème : boulet de Cantareil et manchette extraordinaire de Vincensini !



                                                     Photos NM






89ème : expulsion de Reset pour un second jaune.  

Dans le jeu, nous avons retrouvé l’envie et la volonté toulonnaise qui faisaient défaut à l’équipe ces derniers temps. Mais sur la physionomie du match, le STV peut nourrir quelques regrets. Regrets de n’avoir pas su enfoncer le clou alors qu’ils étaient en supériorité numérique, regret d’avoir raté le pénalty qui aurait changé le cours du match.
Puis ce fut aussi difficile de faire plier Thomas Vincensini, le 3ème gardien de l’équipe pro, qui était cet après-midi dans un état de grâce.

Il faudra maintenant conserver ce même visage offensif, cette énergie positive et cette envie à domicile face à Ales, dans quinze jours. L’avenir du Sporting risque d’être incertain jusqu’au bout et chaque point glané vaudra son pesant d’or. A nous de faire en sorte de ne plus en gaspiller…


CR et Photos  FA et NM