dimanche 10 avril 2016

Craquer l’écorce au forceps - STV 1 – Balagne Ile Rousse 0




                                                                       Photo NM



Composition STV : Viviani – Ouasfane – Sahnoune – Leleu (Bouzine 84’) – Bayo – Cantareil – Ramos – D. Gomis – Djaballah – Marin (M. Gomis 66’) – Bencharif.

Buts : Ouasfane (90’)

CJ : Toulon : (36’) - Cantareil (86’)  - Ile Rousse : (36’, 45’, 90’)


S’il est des victoires lentes à se dessiner, le fruit n’en est que meilleur. Il aura fallu voir tourner le chrono jusqu’aux derniers instants, avant qu’ Anthony Ouasfane place une tête rageuse dans le but et libère ainsi BR du doute.


Difficile mise en route

5ème minute Gomis s’infiltre et voit Cantareil décalé, ce dernier centre pour la tête de Djaballah, qui met au-dessus.  
25ème : C’est encore une bonne tête, de Sahnoune cette fois, qui vient mourir sur le haut du filet.
Voilà les deux seules actions intéressantes en 25 minutes, c’est dire si le Sporting a du mal à imposer son jeu. Non pas qu’Ile Rousse soit extraordinaire, mais les Varois ont beaucoup de peine à emballer le match, à remonter le ballon et à terminer une action.

Enfin de l’action

27ème : un beau mouvement collectif toulonnais aurait dû connaître une meilleure issue…
27ème : Gomis passe en revue toute la défense insulaire, tire, mais sa balle est renvoyée en corner.
Le jeu s’accélère et le Sporting pousse.
Photo NM

32ème : Cantareil hérite d’un coup franc, sa balle prend le chemin des filets, le gardien semble battu, BR retient son souffle mais le cuir s’écrase sur la transversale, qui en tremble encore !
36ème : les esprits s’échauffent, l’arbitre distribue des biscottes de chaque côté.
44ème : Gomis déborde et centre pour Marin,seul au 1er poteau, qui trouve le moyen de le mettre à côté… Quel dommage !
                                                                         Photo NM

45ème : Coup-franc de Cantareil bien boxé par le gardien corse, la balle revient dans les pieds de Marin qui ne se pose pas de question et qui tire, le gardien fait encore un bel arrêt pour sauver son équipe.

Une période insipide

A la pause, la partie s’inscrit dans un faux rythme, les fautes et les imprécisions se multiplient, les Corses se mettent à jouer la provocation et surtout commencent à espérer le partage des points.
Quelques rares actions dangereuses sont cependant à mettre au crédit des Toulonnais telles qu’un magnifique tir de Gomis boxé en corner (47’).
59ème : c’est la 1ère action nette de Balagne Ile Rousse déviée du bout des doigts en corner par Viviani qui passe sinon un après midi assez tranquille.

                                                                        Photo NM

Un peu de fraîcheur

Les coaches font entrer Mathieu Gomis (66’).Cette rentrée va faire du bien à l’équipe et va dynamiser l’attaque. Mais voilà, les Toulonnais peinent à trouver la solution, et le chrono
tourne inexorablement et l’on commence à se dire que l’on va encore perdre de précieux points à domicile.

La libération signée Ouasfane

A la 89ème, le STV obtient un coup franc. Ramos officie et dans la surface bondit Ouasfane, il saute plus haut que tout le monde et d’une tête plongeante rageuse inscrit le but salvateur ! (90’) Mais que c’est bon !  
                                                                         Photo NM

Il s’ensuit quelques échauffourées et l’arbitre, sagement, renvoie tout ce joli petit monde à la douche.

Ces quatre points sont un pas de plus vers le CFA et ce but va beaucoup compter en fin de saison. Bravo à toute l’équipe d’y avoir cru jusqu’au bout et bravo pour l’engagement, même s’il n’a pas été récompensé à sa juste valeur.
Un beau duel s’annonce avec Nîmes pour le titre de champion (57 points chacun).
Il va falloir encore aller chercher quelques points pour se mettre définitivement à l’abri. Et si cela commençait à Oletta samedi prochain ?


                                                                      Photo NM


CR et Photos  :  FA et NM