dimanche 20 mars 2016

Peu convainquant - STV Annecy – 1-2



                                                                       Photo NM


Composition du STV : Viviani – Ouasfane – Leleu – Sahnoune (M. Gomis 76’) – Bouzine – Buisson – Cantareil – Tarasconi (Marin 58’) – Djaballah – Reset – Bencharif  

Buts : Annecy 52ème et 93ème

But Toulon : Reset (90ème)

Cartons Jaunes : STV : Bouzine (3ème) et Ouasfane (49ème) -  Annecy : 34ème


Un début engagé

D’entrée, l’on s’aperçoit que l’équipe d’Annecy n’est pas venue faire de la figuration et qu’elle compte bien contrarier les plans toulonnais.
Les Varois entament assez bien le match en essayant de monopoliser le ballon et de montrer un visage offensif.
C’est ainsi qu’à la 4ème minute, Buisson adresse une transversale lumineuse pour Reset qui centre pour Bencharif qui arme et frappe. Le gardien s’interpose du bout du pied et sauve son équipe. 
Une minute plus tard, la réplique savoyarde arrive : parti à la limite du hors jeu, le joueur ajuste une belle frappe bien arrêtée par Viviani.

Dans le vide

La suite de la période sera assez insipide, le Sporting ayant du mal à jouer avec son milieu de terrain, expédie de trop longs ballons devant, ce qui n’inquiète guère le portier alpin.
21’ : belle reprise de volley d’Annecy mais à côté.
26’ : le gardien visiteur se troue littéralement, Djaballah se précipite et, en force, tente de passer. Sa praline passe de peu à côté des cages. 

A la pause on craint que le Sporting manque d’efficacité et on voit réapparaître les spectres d’Aubagne ou de Fabregues.

Une histoire de pénaltys

Le jeu a repris depuis 4 minutes quand Djaballah est bousculé dans la surface. Mais l’arbitre ne bronche pas, malgré la bronca générale.
Dans l’engagement suivant un attaquant savoyard est bousculé à son tour et l’arbitre indique justement le point de pénalty. Viviani plonge du bon côté mais le tir passe à côté de la cage !

Ouverture du score

51ème : Reset touche du bois sur une belle occasion.
52ème : un but d’école pour Annecy, très bien amené, qui laisse la défense sans réaction. 0-1




Des occasions gâchées et un arbitrage à sens unique

Même si la réaction toulonnaise est timide et sans réel danger pour le portier alpin, il faut noter quelques tentatives qui auraient dû trouver une meilleure issue.

55’ : tentative de lob de 40 mètres de Reset, voyant le gardien bien avancé.
57’ : tête de Bouzine à côté.
58’ : but refusé pour Annecy pour hors jeu.

Le jeu devient plus haché. Les visiteurs tombent pour un oui et pour un non et les velléités  offensives toulonnaises sont trop souvent stoppées par un juge de touche manquant cruellement de discernement.

71’ : Bencharif  décale Marin qui a devant lui le but vide, mais sa frappe passe à côté !
72’ : Buisson, un des joueurs les plus volontaires de la soirée, s’infiltre dans la défense, s’approche du but, mais se montre trop altruiste : au lieu de tirer lui-même, il tente de remiser pour un de ces coéquipiers plus centré, mais en vain.

Les Toulonnais veulent égaliser

Le jeu Toulonnais se fait plus pressant, plus offensif et la balle circule mieux au centre.
90’ : sur une belle action et après 3 tentatives repoussées, Reset libère enfin son équipe : 1-1.
L’attaque a porté ses fruits et les supporters peuvent pousser un ouf de soulagement.

Des arrêts de jeu fatals

Et pourtant, au lieu de verrouiller pour préserver ce nul précieux, les Varois vont trop se découvrir et sur un corner (qui est peut être imaginaire d’ailleurs) les Haut Savoyards tirent sur le poteau qui renvoie le cuir dans les pieds d’un joueur rouge et blanc qui tire et qui marque ! On jouait la 93ème minute …  1-2.



Un manque d’efficacité


Encore une contre performance à domicile, agrémentée d’un jeu bien fade et pas vraiment construit. Certains joueurs se sont bien impliqués mais le mutisme de l’attaque devient chronique à domicile et très préoccupant.

A l’heure de la fusion et en regardant les résultats des 2 équipes depuis quelques semaines, force est de constater que le football ne tourne plus très rond à Toulon. On sent une baisse de régime. L’incertitude d’être repris la saison prochaine n’explique pas tout. 
Les coaches vont devoir trouver des solutions et rapidement si l’on veut éviter le scénario catastrophe de la descente du Las en CFA2 et de la non montée du Sporting en CFA…