mardi 29 mars 2016

Billet d'humeur







 Il faudra traîner son las pour TOULON.

Nous aurions pu avoir cette sensation de bien-être las ou délicieusement las mais ce n'est pas le cas, car certains prennent  le chemin du SCT, grâce à la fusion, alors que lorsque le club en avait besoin , ils ne se sont pas présentés....

L'âme des supporters toulonnais commence à être lasse de ces discours qui se contre-disent.

Nous sommes las d'attendre que notre club retrouve l'élite et surtout las d'entendre que c'est grâce à quelque chose ou quelqu'un que l'on y arrivera....

Mais soyez en sûr nous ne serons jamais de guerre lasse....



Une ville TOULON
Deux couleurs AZUR ET OR
Un club LE SCT
Un emblème LA RASCASSE.




NM

AUBUNE 0 - STV 3



Très bon match des Toulonnaises !





Une belle victoire bien construite malgré une pelouse en très mauvais état sous une pluie fine.
 Le STV a fait plier Aubune en deuxième mi-temps pas GROISIL, BENJEDDI et PONCHAU.

L'équipe a fait preuve d'un très bon fond de jeu malgré un terrain très moyen...De belles actions et une maîtrise collective intéressante ainsi qu'un état d'esprit irréprochable.

Nice ayant perdu, le STV, se retrouve à 1 point des Niçoises.....



Agenda :

Mercredi 19 h 45 Coupe du Var à Six Fours
Dimanche  à Mercheyer 1/4 de final de de la Coupe de la Ligue contre l'OM

Programme chargé avant de reprendre la route du championnat le 10 /04 à Ramatuelle.



jeudi 24 mars 2016

Carnet noir




Les Socios présentent leurs sincères condolèances à la famille , une légende nous quitte....

R.I.P  Johan Cruyff

mercredi 23 mars 2016

STV 3- MOUANS SARTOUX 2







Contre le cours du jeu Mouans Sartoux ouvre le score, il s'en suit une égalisation de Groisil suite à une très belle action collective...Benjeddi met le deuxième but juste avant la pause.
Bonne première mi-temps des Toulonnaises avec un collectif retrouvé.

La deuxième mi-temps sera plus poussive avec une égalisation de Mouans Sartoux et le but de la victoire de Benjeddi sur une belle frappe de 25 mètres, toujours invaincues, il ne reste plus que  5 matchs dans ce championnat aux Toulonnaises pour essayer de contrarier les Niçoises.

Prochain match à Aubune le 27 Mars 2016.

mardi 22 mars 2016

Soutien









SOLIDAIRES DES FAMILLES DES VICTIMES DE L'ATTENTAT à BRUXELLES









dimanche 20 mars 2016

LE SCT EN MARCHE




Branle bas de combat au siège du club : vendredi 18 mars l’Association STV et la SASP réunissaient leurs membres afin de préparer la dissolution de l’Association dans le cadre de la fusion avec le Sporting du Las.

Si la fusion avait été accompagnée de coups d’éclat médiatiques et de bon nombre de questions chez les supporters azur et or, le staff a tenu à rappeler la sérénité de son travail avec la mairie et avec les dirigeants du Las.

Cette fusion se fait dans le cadre d’un protocole signé par les trois entités : les deux clubs et la mairie de Toulon. Elle ne se fera que dans le strict respect de ce préambule.

L’Association STV doit être dissoute afin d’en recréer une nouvelle qui prendra le nom de SPORTING CLUB DE TOULON. La dissolution sera effective au 30 juin 2016, afin de laisser la saison se terminer. Elle sera dirigée en co-présidence par une personne du Sporting et une du Las. Ce sont ces deux personnes qui auront les signatures. 9 personnes feront partie du Conseil d’Administration : 4 de chaque club et un arbitrage mairie.

Une nouvelle convention sera créée entre la SASP et la nouvelle Association. La SASP s’engage donc à reprendre le passif de l’actuelle Association du STV. Les deux entités sont liées pour une durée de 5 ans reconductible une fois (soit 10 ans).

Les actuels dirigeants du Las se sont engagés à prendre le passif de leur actuel club, s’il s’avérait qu’il y en ait un.

Le staff a bien expliqué que le SCT fonctionnera, comme actuellement, en club. Il n’y aura  pas d’un côté la SASP et l’équipe sénior et de l’autre l’Association et les jeunes. Le comité directeur composé de 5 membres veillera à ce que les deux entités marchent ensemble et décident ensemble.

L’équipe une a commencé à réfléchir sur le recrutement, sachant que les joueurs  actuellement en poste ont à montrer le meilleur d’eux-mêmes s’ils veulent avoir une chance d’être conservés. Les deux clubs sont conscients que cela peut affecter les équipes et que certains sont perturbés par l’idée de ne pouvoir être repris dans le futur club.

Chez les jeunes : l’école de football (jusqu’au U15) puis l’Académie (U15-U19) seront une priorité. Le staff est conscient qu’il va devoir régir un nombre important de licenciés et ne veut pas se départir de la mission sociale qui lui incombe. Au chapitre des bonnes nouvelles, le club va récupérer des créneaux terrains intéressants.

A terme, l’ouverture d’un centre de formation va s’imposer et il faut donc au plus vite réaliser les travaux des étages de l’Avenue Aristide Briand pour accueillir dignement nos jeunes.    

Le SCT conserve les couleurs emblématiques de la ville et le logo sera légèrement retouché pour y faire apparaître le nom du club. Il va falloir aussi prévoir un budget conséquent pour refaire toute la signalitique.

Pour pouvoir planifier un avenir proche, le club pourra compter sur une planification des subventions municipales, de TPM et du Conseil Général.

Il est important de noter que le club recevra un nouveau numéro d’affiliation qui reprend l’identité des deux clubs qui fusionnent. A ce titre et d’après l’Article 39 des Règlements Généraux de la FFF, le nouveau club touchera les indemnités des joueurs formés dans les deux clubs et qui évoluent en pro.

Ces dispositions ont été votées à l’unanimité par les deux Assemblées Générales. Une page historique se tourne. Elle se fait dans le respect et la confiance. L’avenir devrait être beau du côté de Bon Rencontre.

Il reste à bien ficeler le dossier de demande de fusion pour la fédération à présenter à la fin du mois. Il y a du pain sur la planche pour tous.

De même pour les joueurs. Car cet avenir passe avant tout par le maintient du Las en CFA et la montée du STV en CFA. 

Peu convainquant - STV Annecy – 1-2



                                                                       Photo NM


Composition du STV : Viviani – Ouasfane – Leleu – Sahnoune (M. Gomis 76’) – Bouzine – Buisson – Cantareil – Tarasconi (Marin 58’) – Djaballah – Reset – Bencharif  

Buts : Annecy 52ème et 93ème

But Toulon : Reset (90ème)

Cartons Jaunes : STV : Bouzine (3ème) et Ouasfane (49ème) -  Annecy : 34ème


Un début engagé

D’entrée, l’on s’aperçoit que l’équipe d’Annecy n’est pas venue faire de la figuration et qu’elle compte bien contrarier les plans toulonnais.
Les Varois entament assez bien le match en essayant de monopoliser le ballon et de montrer un visage offensif.
C’est ainsi qu’à la 4ème minute, Buisson adresse une transversale lumineuse pour Reset qui centre pour Bencharif qui arme et frappe. Le gardien s’interpose du bout du pied et sauve son équipe. 
Une minute plus tard, la réplique savoyarde arrive : parti à la limite du hors jeu, le joueur ajuste une belle frappe bien arrêtée par Viviani.

Dans le vide

La suite de la période sera assez insipide, le Sporting ayant du mal à jouer avec son milieu de terrain, expédie de trop longs ballons devant, ce qui n’inquiète guère le portier alpin.
21’ : belle reprise de volley d’Annecy mais à côté.
26’ : le gardien visiteur se troue littéralement, Djaballah se précipite et, en force, tente de passer. Sa praline passe de peu à côté des cages. 

A la pause on craint que le Sporting manque d’efficacité et on voit réapparaître les spectres d’Aubagne ou de Fabregues.

Une histoire de pénaltys

Le jeu a repris depuis 4 minutes quand Djaballah est bousculé dans la surface. Mais l’arbitre ne bronche pas, malgré la bronca générale.
Dans l’engagement suivant un attaquant savoyard est bousculé à son tour et l’arbitre indique justement le point de pénalty. Viviani plonge du bon côté mais le tir passe à côté de la cage !

Ouverture du score

51ème : Reset touche du bois sur une belle occasion.
52ème : un but d’école pour Annecy, très bien amené, qui laisse la défense sans réaction. 0-1




Des occasions gâchées et un arbitrage à sens unique

Même si la réaction toulonnaise est timide et sans réel danger pour le portier alpin, il faut noter quelques tentatives qui auraient dû trouver une meilleure issue.

55’ : tentative de lob de 40 mètres de Reset, voyant le gardien bien avancé.
57’ : tête de Bouzine à côté.
58’ : but refusé pour Annecy pour hors jeu.

Le jeu devient plus haché. Les visiteurs tombent pour un oui et pour un non et les velléités  offensives toulonnaises sont trop souvent stoppées par un juge de touche manquant cruellement de discernement.

71’ : Bencharif  décale Marin qui a devant lui le but vide, mais sa frappe passe à côté !
72’ : Buisson, un des joueurs les plus volontaires de la soirée, s’infiltre dans la défense, s’approche du but, mais se montre trop altruiste : au lieu de tirer lui-même, il tente de remiser pour un de ces coéquipiers plus centré, mais en vain.

Les Toulonnais veulent égaliser

Le jeu Toulonnais se fait plus pressant, plus offensif et la balle circule mieux au centre.
90’ : sur une belle action et après 3 tentatives repoussées, Reset libère enfin son équipe : 1-1.
L’attaque a porté ses fruits et les supporters peuvent pousser un ouf de soulagement.

Des arrêts de jeu fatals

Et pourtant, au lieu de verrouiller pour préserver ce nul précieux, les Varois vont trop se découvrir et sur un corner (qui est peut être imaginaire d’ailleurs) les Haut Savoyards tirent sur le poteau qui renvoie le cuir dans les pieds d’un joueur rouge et blanc qui tire et qui marque ! On jouait la 93ème minute …  1-2.



Un manque d’efficacité


Encore une contre performance à domicile, agrémentée d’un jeu bien fade et pas vraiment construit. Certains joueurs se sont bien impliqués mais le mutisme de l’attaque devient chronique à domicile et très préoccupant.

A l’heure de la fusion et en regardant les résultats des 2 équipes depuis quelques semaines, force est de constater que le football ne tourne plus très rond à Toulon. On sent une baisse de régime. L’incertitude d’être repris la saison prochaine n’explique pas tout. 
Les coaches vont devoir trouver des solutions et rapidement si l’on veut éviter le scénario catastrophe de la descente du Las en CFA2 et de la non montée du Sporting en CFA…

mardi 15 mars 2016

CANNES 1 - STV 1



Photo K M


Très mauvaise prestation des Toulonnaises face à une équipe Cannoise volontaire et agressive...Les Cannoises ouvrent la marque sur un coup franc, qui trouve la tête d'une Cannoise et devance la sortie de Denunzio...


Photo KM

Grosse erreur de marquage, il s'en suit une multitude d'occasions ratées par nos Toulonnaises, par suffisance et maladresse. 
L'égalisation du STV intervient à la dernière seconde du match sur un cafouillage, but de Capozza.On ne retiendra que l'égalisation dans ce scénario inattendu.
N'oublions pas que depuis le début de cette saison  nos Toulonnaises sont invaincues.
Suite à cette contre performance , il reste à repartir dimanche contre Mouans Sartoux à 13 h à la Beaucaire. Nice ayant gagné, le STV se trouve à 4 longueurs.





Photo KM






jeudi 10 mars 2016

STV 2 - OM2 1 au féminin





Photo STV


Encore une victoire de nos Toulonnaises valeureuses qui font preuve d'un mental exceptionnel.


Malgré une très mauvaise entame face à une équipe de l'OM2 ponctuée par  un but de cette dernière, suite à  une mésentente de notre défense , à la 30 eme minute de jeu sur une action de BENJEDDI qui s'en va frapper dans le but vide, une olympienne met la main, il s'en suit son expulsion et un pénalty que DUSSOURT met au dessus.
Première mi-temps brouillonne , contre le vent  avec malgré tout beaucoup d'occasions pour les toulonnaises, dont une frappe sur la barre de PONCHAU.

La deuxième mi-temps à 10 contre 11 sera à sens unique, sur un dégagement phénoménal de notre gardienne DENUNZIO, MENDY Priscillia s'en va égaliser en devançant la sortie de la gardienne adverse...S'en suit le but de la victoire de BENJEDDI sur une passe de BOUSKAYA.

Une victoire importante à l'énergie, surtout que le leader NICE a perdu.....


BRAVO le Staff et l'équipe !



Nos filles à l'entrainement


mercredi 9 mars 2016

Trophée Socios de Janvier




Il double la mise :



Photo NM


Notre " tour de contrôle veille " et vos votes le sacre une nouvelle fois avec 21 % des votes.

BENCHARIF  est deuxième avec 17.51 % des votes
 RAMOS est troisième , il a obtenu 14.64 % des votes.



                                                                                                                                                                    Anthony OUASFANE :

"Je tiens à remercier tous les fidèles supporters du Sporting pour leur soutien, c'est plaisant de recevoir un deuxième trophée consécutif,  cela motive encore plus, la montée est l'objectif , on veut finir champion, FORZA TOULON , venez nombreux nous soutenir, on a besoin de tout le monde."










dimanche 6 mars 2016

LE SPORTING ARRETÉ A BORGO






Photo NM


La bonne forme du Sporting à l’extérieur a marqué un coup d’arrêt à Borgo où il n’a pu faire mieux que de partager les points sur le score final de 1 à 1.

Composition STV : Viviani – Leleu – Ouasfane – Sahnoune – Ouadfel (M. Gomis 65’) – Bayo – Bouzine (Sylva 55’) – D. Gomis – Ramos – Djaballah – Bencharif ( Tarasconi 72’).

Cartons Jaunes : Bayo (60’) – Ramos (76’) - Pour Borgo : 2 cartons (34’ et 70’).

Buts : Borgo (51’) – Toulon (Ouasfane 62’).



Sur le synthétique de Borgo et sous un vent soufflant en rafale, le début du match est bien pris en main par les Toulonnais. Ils ont la maîtrise de la balle et montrent une réelle envie de jouer. Sans pour autant parvenir à inquiéter le portier corse.
C’est Viviani qui est le premier à être sollicité avant de s’interposer sur une belle frappe tendue (34’).   


A la 40ème minute, les Varois bénéficient d’un coup-franc que tire Ramos. Le gardien doit s’y reprendre en deux fois pour récupérer le ballon bien travaillé.
Une poignée de secondes plus tard, Gomis centre pour Bayo qui rate son contrôle.  
41ème Gomis adresse de nouveau un centre pour la tête de Bencharif mais le ballon finit sa course au ras du poteau.


47ème : Gomis tente un beau tir, qui est détourné. Sur le corner qui suit, Bencharif se troue en tentant une frappe retournée.
50ème : un autre coup-franc de Ramos et Bouzine plonge de la tête, hélas, au-dessus…

A la 51ème c’est Borgo qui, de 35 mètres, plante un ballon en pleine lucarne ! C’est l’ouverture du score pour Borgo : 1-0.Le tir est énorme et le but imparable !...

Après la pause, le STV joue avec le vent dans le dos.
Ramos, notre tireur de coup-francs, récidive à la 58ème et le gardien arrête la balle sur sa ligne.
Borgo pousse pour se mettre à l’abri. A la 61ème ils affolent la défense varoise et au terme d’une belle action collective, mettent le ballon de peu à côté…
Les Toulonnais conscients du danger, répliquent par l’intermédiaire d’Ouasfane qui récupère de la tête un centre de Ramos pour battre le portier corse et égaliser : 1 à 1 (62’).

                                                                             Photo NM


Il reste du temps et on se demande qui va avoir l’envie et la force d’aller marquer le but de la victoire…
Curieusement le Sporting ne semble pas avoir le ressort nécessaire pour faire la différence. Le milieu commence à répondre aux abonnés absents et les imprécisions se multiplient.
D. Gomis parvient à envoyer un ballon au fond des filets, mais le but est invalidé pour un hors jeu très contestable. (79’)
83ème : Mathieu Gomis déborde superbement pour Tarasconi qui fusille le gardien corse, mais ce dernier sort une manchette reflexe et parvient à sauver le match de son équipe. Il nous avouera à la sortie,  être un ancien gardien de handball et s’entraîner régulièrement avec l’équipe de handball pour travailler ce genre de geste.


La fin du match coule paisiblement : les Corses se satisfont du match nul et les Toulonnais gèrent tranquillement leurs deux points.

On peut toujours regretter le manque d’offensivité des Toulonnais et le trop grand déchet dans le jeu, mais rapporter 2 points de chez la meilleure équipe corse du groupe n’est pas si mal. Il y avait certainement la place de faire mieux, mais à chaque jour suffit sa peine.
Il reste maintenant à ne plus perdre de points à domicile et cela sera un pas décisif de plus vers le CFA.


CR et PHOTOS  :   F.A. et N.M.