dimanche 14 février 2016

LE ROI DES ALPES






                                                                          Photos GM

Après sa large victoire à Aix les Bains (5-0) le Sporting monte sur le trône du leader, même s’il faut encore, provisoirement le partager avec Nîmes.
Retour sur un match parfait dans des conditions météos pourtant défavorables, mais qui a ravi la poignée de courageux supporters, qui n’auront pas fait le déplacement pour rien.


Composition STV : Viviani – Ouasfane – Sahnoune – Leleu – Cantareil (Bouzine 66’) – Bayo -  Ramos – Djaballah (Reset 74’)– Marin – Gomis – Bencharif (Zaiani 67’).

Buts : Djaballah (2’) – Cantareil (24’) – Bencharif (57’) – Gomis (32’) – Bouzine (82’).

Cartons : 0.


Tout commence par une bourrasque de vent mêlé de pluie et par un but tonnerre de Djaballah sur une belle remise de Bencharif. On joue depuis deux minutes à peine ! 0-1
Sonnés, les Aixois comprennent alors que le rouleau compresseur varois est en marche mais sont sans doute loin de se douter que ce match allait être un véritable calvaire pour eux…
Un calvaire pour eux, mais un véritable festival offensif pour les Toulonnais, qui vont réussir le match parfait avec une facilité déconcertante : bien en place, concentrés, jouant avec une envie énorme et un plaisir évident, un Viviani brillant, des buts d’anthologie et une maîtrise de la balle impressionnante.
A la 8ème c’est Gomis qui se rappelle au bon souvenir du gardien savoyard qui doit s’y reprendre à deux fois pour stabiliser un ballon chaud bouillant.
Les locaux sortent enfin le bout du nez à la 17ème et répliquent par un tir à bout portant stoppé magistralement par notre gardien.
24ème le Sporting bénéficie d’un coup-franc à trente mètres. Entre Ramos et Cantareil le cœur balance, mais c’est finalement le dernier qui endosse la tâche de canonnier. Et quel tir : limpide, net, et précis  pour se loger en pleine lucarne et gonfler le compteur 0-2 !
A la 29ème on assiste à un cafouillage énorme dans la surface aixoise, ça sent le K.O.
C’est Viviani qui sort, en se détendant, un véritable brulot et préserve ainsi son équipe d’un retour possible des rouges et blancs.
Les locaux poussent (40’ et 41’) mais Viviani veille aux grains.
Une minute avant la pause, un beau tir aixois, longe le poteau sans connaître de meilleur sort.

Après la pause, le Sporting continue sa marche en avant, sa conquête, sa bataille.
53ème : Bencharif part limite hors-jeu mais perd son duel face au gardien, le but semblait si évident pourtant…
Gomis passe la défense en revue, et lance Djaballah dans l’axe, ce dernier est fauché avant de pouvoir armer son tir, c’est le pénalty assuré, que concrétise Bencharif 0-3.  
62’ Gomis,auteur d’un exploit personnel, dribble toute la défense et d’une frappe si pure, rentre le cuir en pleine lucarne, sous le regard médusé des aixois : 0-4.
Les Savoyards tentent de sauver l’honneur sur un coup franc astucieusement combiné, mais la balle passe à côté (70ème).
71’ : encore un arrêt réflexe de Viviani sur un hors-jeu non sifflé.
En parlant de hors jeu, c’est Reset qui va voir un but refusé pour une décision arbitrale contestable…mais à 4-0 on ne va pas faire la fine bouche…
82’ : l’attaque s’élance encore et toujours, avec un appétit féroce, et Reset tire sur le gardien, la balle est repoussée, Marin bute à son touret enfin Bouzine,qui a bien suivi,parvient à asséner le coup de grâce 0-5 !!!

Le Sporting joue mieux, loin de ses bases, voyage bien en laissant la pression qu’il s’impose à domicile. Pour faire un grand roi, il faut de l’autorité, de la majesté, de la générosité et de l’éclat. Hier soir le Sporting a prouvé qu’il en avait l’étoffe. Il reste à assurer sa suprématie à la maison, en essayant de jouer aussi décontracté et volontaire. On doit dominer ce championnat et voler d’étape en étape jusqu’en CFA, cette équipe là est justement l’équipe dont nous avons besoin. La vérité viendra du terrain et non des coulisses et les joueurs ont démontré d’une brillante manière que pour le moment la seule chose à faire était de se concentrer sur les matches à jouer…


Photos et CR :  GM et FA