dimanche 29 novembre 2015

TOULON ÜBER ALES



Dans le choc de la 10ème journée, le Sporting se déplaçait chez un prétendant sérieux à la montée et les lauriers de la victoire ont été récoltés du côté varois, histoire d’asseoir une suprématie absolue sur le championnat.


Composition Toulon : Viviani (Boukhit 87’) – Ouasfane – Fall – Sahnoune – Ouadfel – Ramos – Marin (Dob 72’) – Bayo – Bencharif – Bouzine (Buisson 83’) – D. Gomis.

Cartons Jaunes : Ouasfane (47’) - Gomis (66’)

Cartons Jaunes Ales : 2.

Buts : Toulon : Bencharif (SP 4’ – 10’) – Bouzine (63’).  – OAC : Demontant (13’).


D’un point de vue strictement comptable le STV a fait une superbe opération en allant s’imposer en terre cévenole. D’autant plus que Nîmes, dans le même temps, devait se contenter du nul sur sa pelouse face à l’étonnante équipe de Fabrègues. 
Au terme d’un match qui est loin d’être leur meilleur de la saison, les Varois ont quand même réussi l’exploit de corriger un concurrent direct au terme d’une partie qui commence idéalement pour les visiteurs.
Une main, involontaire, en pleine surface, permet à Bencharif d’exécuter la sentence par une balle logée juste sous la transversale, ne laissant aucune chance à Vera, le portier alésien. (0-1)
Six minutes plus tard, Marin déborde sur son couloir, remise pour Gomis qui voit Bencharif parfaitement posté au second poteau. Gomis lui dépose littéralement un ballon en or sur la tête, queBencharif n’a plus qu’à propulser dans l’angle vide. (1-2).
Le réalisme toulonnais cueille les Cévenols à froid. Mais vont avoir l’occasion rapide de se replacer dans le match en exploitant une bourde de la défense varoise et inscrire un joli but à la 13èmeminute (1-2) grâce à un ex Toulonnais : Demontant.
19ème : Vera réalise un superbe arrêt face à Sahnoune.
L’OAC fait tout pour égaliser et la défense toulonnaise est souvent aux abois. Leurs contres sont plus rapides que les nôtres. Gênés peut être par la largeur du terrain, les Azur et Or jouent beaucoup en latéral, voire reculent trop.
25’ : Viviani, avancé , ne parvient pas à capter la balle qui file vers le but vide, mais elle ne trouve aucun preneur au grand soulagement des Toulonnais.
28’ : Ouasfane, dépassé, donne des frayeurs au camp toulonnais.
35‘ : Bencharif ne peut exploiter comme il le voudrait un très bon ballon de Gomis qui vient semer la panique dans la défense alésienne.
Peu avant la pause, l’OAC se crée encore une énorme occasion sur un coup franc bien négocié, mais la balle file au dessus des bois de Viviani.
La seconde période commence par un bon coup franc local qui oblige Viviani à plonger.
A la 60’ un corner de Ramos et Bayo se jette, malheureusement sa tête passe de peu à côté.
Un festival de Maître Gomis pour Bouzine qui tire sans conviction, sa balle molle va pourtant finir sa course dans les filets, sans que personne ne puisse intervenir…(1-3)
Ales multiplie les contres et les occasions mais sans succès.
C’est même Toulon qui manque d’enfoncer le clou sur un corner (77’).
A la 87’ Viviani se blesse à la cuisse l’obligeant à quitter le terrain. Leleu qui s’apprêtait à rentrer, doit laisser la place à Boukhit. Ce dernier aura l’occasion de faire un arrêt réflexe dans les arrêts de jeu pour préserver le score de 1 à 3.

Voilà un beau champion d’automne et voilà un score de patron. Quatre points précieux qui propulsent le STV un peu plus vers le sacre. La prochaine journée notre équipe sera exempte et l’année se terminera du côté des Costières, avec espérons le, un nouveau feu d’artifice.  



CR F.A