dimanche 8 novembre 2015

Ile Rousse – Toulon : une addition corsée



Ca sent le roussi du côté de la Balagne, face à un Sporting irrésistible, les insulaires n’ont pas pu faire grand-chose.
Photo NM

Composition Toulon : Viviani – Fall – Ouadfel – Ouasfane – Ronchetti – Bayo (Leleu 75’) – Buisson – Bouzine – Ramos – Dob (Gomis 61’) – Bencharif (Djaballah 61’).

Carton Jaune STV : Gomis (78’).

Cartons Jaunes Ile Rousse : (39’,  76’, 78’)


Dès le début du match, on sent que le Sporting veut peser de toute sa force sur ce match et imposer son rythme.
Dès la 8ème minute, sur un bon centre de Dob, Bencharif reprend de la tête et ouvre la marque ! (0-1)


 






Photos NM

Une minute plus tard les Varois sont à deux doigts de doubler la mise : Ouadfell parti en trombe, centre au second poteau pour Dob bien esseulé, mais ce dernier rate complètement un but qui était tout fait.
C’est reculer pour mieux sauter : à la 11ème minute, Toulon obtient un bon coup-franc tiré par Ramos et Bouzine dégage une tête croisée puissante qui prend le gardien corse à contre-pied (0-2).






Photos NM

Le Sporting maintient un bon pressing, joue haut et est présent sur chaque ballon, laissant que peu d’espace d’expression aux Corses.
17ème : Dob qui voit le gardien un peu trop avancé, tente intelligemment un lob qui atterrit de peu sur le filet supérieur.
18ème : Bencharif remet le couvert : parti limite hors jeu, il vient mystifier le gardien corse et marquer un but plein de sang froid (0-3).
Les insulaires, abasourdis par cette avalanche de buts, décrochent leur premier tir cadré à la 19ème .
26ème : Raid de Dob qui remet sur Bencharif, mais sa frappe brossée passe juste à côté.
Une belle action locale se termine par un tir trop croisé qui rase le poteau de Viviani (35’).

Photos NM



Une autre belle tentative corse juste avant la pause avec un très beau tir (45’).

Après la pause, ce n’est pas aux Toulonnais à faire le jeu et les locaux vont se créer quelques occasions. Le jeu se durcit quelque peu et Djaballah sera victime d’un mauvais tacle au niveau du talon (66’), l’obligeant à sortir quelques minutes.
Une jolie tête de Dob (56’) oblige le gardien corse à s’envoler pour éviter l’aggravation du score. 
70’ : c’est au tour de Viviani de faire un très bel arrêt, préservant ainsi sa cage. 
71’ : Ramos excelle dans le tir de coup franc mais la tête de Ouadfel manque le cadre.




78’ : une altercation impliquant Gomis aurait pu être évitée, car l’arbitre sanctionne les deux joueurs.
79’ : sur le corner suivant, la balle est d’abord bien repoussée par la défense mais a du mal à s’extraire de la zone dangereuse, un petit cafouillage qui va plutôt bien réussir à Ouasfane, qui en profite pour marquer l’ultime but toulonnais (0-4).
85’ : le gardien corse réussit une prouesse pour dévier en corner un superbe coup-franc tout en finesse de Djaballah.


Dans les cinq dernières minutes, les insulaires font tout pour sauver l’honneur mais Viviani veille au grain.

Avec ce beau succès, le Sporting a joué un match très sérieux et vient conforter l’idée qu’il était une grande équipe, avec un état d’esprit irréprochable, une envie et une capacité offensive redoutable.
S’il pouvait rééditer un match aussi appliqué mercredi (15h00) contre Borgo, cela lui permettrait de faire le break au niveau du classement.
CR F.A