samedi 31 octobre 2015

TOULON – EVIAN : un bon cru.



Par rapport à toutes les équipes déjà rencontrées, Evian ce n’est pas du même tonneau. Dans leur tenue limite layette, l’ETG a séduit et reste sans aucun doute la plus belle équipe croisée cette saison. Avec un jeu simple, limpide, bien en place, une belle maîtrise technique et une rapidité à remonter le ballon, le public de Bon Rencontre s’est régalé. Même si le Sporting a suscité quelques frayeurs, cette victoire 3-2 à l’arrachée reste une belle performance. Elle est de celles qui, mentalement, font du bien et donnent de l’énergie à revendre avant un déplacement délicat du côté de l’Ile Rousse. 

Composition pour le STV : Viviani – Fall – Ouasfane – Sahnoune – Bellay (55’ Bouzine) – Bayo – Ramos – Reset (71’ Dob) – Djaballah – D. Gomis (71’ J. Gomis) – Bencharif.

Buts Toulon : Djaballah (4’) – Reset (42’) – J. Gomis (92’).

Buts Evian : (22’) – (40’ sur pénalty).

Cartons Jaunes STV : Ramos (54’) – 63’ (Sahnoune).

Cartons Jaunes ETG : (40’) – (67’) – (86’)

Carton Rouge STV : Sahnoune (90’)


En optant pour un schéma offensif nettement affiché, les coaches du STV ont été joueurs et cela a été payant. D’entrée les Toulonnais se montrent présents et pressants.
1’ : Bencharif se présente seul devant le gardien mais bute sur ce dernier.
2’ : la réplique savoyarde ne se fait pas attendre : parti limite hors jeu, la frappe de l’attaquant est bien stoppée par Viviani.
4’ : festival de Gomis sur le côté droit, qui décale idéalement. Au centre Bencharif fixe l’attention alors que le ballon file au second poteau sur Djaballah, qui peut ouvrir le score du plat du pied. (1-0)
7’ : Reset déborde la ligne de défense pour remettre à Bencharif qui ne peut obtenir mieux que le corner.
9’ : le gardien alpin fait des prouesses en se couchant bien sur un tir toulonnais à ras de terre.
13’ : Gomis crochète et dribble, sa balle est repoussée du bout des doigts.
Un premier quart d’heure de rêve pour le STV, le jeu est plaisant et très agréable à suivre…
20’ : c’est le tournant de cette période, les visiteurs bénéficient d’un pénalty. Viviani est pris à contre-pied (1-1). 
L’égalisation donne des ailes aux buveurs d’eau. Ils se procurent une belle occasion (25’) sur une tête qui manque de peu le cadre.
40’ : l’arbitre octroie  aux Varois un pénalty (de compensation ?) que Bencharif gâche complètement par une frappe bien trop molle que le gardien met en corner sans difficulté. Sur le corner à suivre, les Toulonnais sont à deux doigts de reprendre l’avantage.
Ce sera chose faite à la 42ème grâce à Reset qui profite d’un bon travail préalable de Gomis.

La seconde période va commencer sur un rythme moins soutenu pour les Toulonnais. A part un superbe coup-franc de Ramos (58’) qui finit dans le petit filet, les Azur et Or reculent trop, laissant de belles opportunités aux Alpins. Le jeu des Toulonnais devient moins précis et plus nerveux.
81’ : superbe contre toulonnais. Djaballah centre idéalement pour Dob, qui ajuste et …mange la feuille de match ! Quelle occasion !
88’ : très beau tir de Bencharif, hélas à côté.
90’ : Sahnoune victime d’une faute s’énerve et proteste devant la passivité de l’arbitre, en frappant la balle du poing. Déjà averti, il prend le rouge.
92’ : sur une passe de Bencharif, le jeune Jordan Gomis permet au Sporting de repartir avec les 4 points de la victoire (3-2).

Sur la physionomie du match le nul aurait été logique, alors hold-up ou pas, il est vrai que le Sporting a encore vendangé beaucoup d’occasions franches. Les Toulonnais ont également beaucoup trop été passifs et moins entreprenants en début de seconde période, ce qui aurait pu profiter aux joueurs de l’ETG.
Bref, un match plein et intéressant face à un adversaire technique et motivé.
De quoi aborder sereinement le périlleux déplacement à Ile Rousse samedi prochain…