samedi 5 septembre 2015

STV – AIX LES BAINS (3-0) : LA CURE DE JOUVENCE


                                                                                                Photos NM

Composition pour Toulon : Viviani – Bellay (Sahnoune 73’) – Ouasfane – Fall – Cantareil – Bayo – Ramos -  Bouzine – Gomis – Reset ( Marin 66’) – Bencharif (Dob 66’).

Buts : 10’  Cantareil – 14’ Bencharif – 42’ Cantareil.

Cartons Jaunes STV : 54’ Ramos – 64’ : Bayo

Carton Jaune Aix : 69’.


C’est une équipe d’Aix les Bains bien renforcée à l’inter saison qui se présente pour inaugurer les matches à domicile version championnat 2015-2016. A la 3ème et 6ème minute, les visiteurs se créent les premiers deux occasions très nettes. Un centre pour une tête qui frôle le poteau de Viviani puis le portier varois s’interpose en se couchant parfaitement.

                                                                                                  Photos NM




                                                                                                 Photos NM




Mais à la 10ème minute un coup franc toulonnais va permettre à Cantareil d’ouvrir son compteur buts. Sa frappe à ras de terre est légèrement déviée et rentre dans le but, surprenant ainsi le portier savoyard. (1-0)
Photos NM
A la 14ème Toulon remet le couvert : un une deux entre Gomis et Bouzine devant le but ne donne rien alors que tout le stade voyait la balle au fond. Quelques secondes plus tard, Bencharif reprend victorieusement un centre de la tête et propulse le ballon dans le but (2-0).
Photos NM
33ème : un corner aixois se termine sur une tête au ras du poteau. A la 36ème une parade de Viviani sauve le Sporting.
Photos NM

39ème : Reset file sur son couloir et centre pour Bencharif qui tente un ciseau qui longe le poteau.
42ème : coup franc placé pratiquement au même endroit que le précédent. Même cause, même effet, on prend les mêmes et on recommence : Cantareil place une merveille de frappe juste sous la barre (3-0).
45ème : une attaque aixoise voit l’attaquant éliminer Viviani bien sorti, il tire dans le but vide mais la balle est sortie sur la ligne grâce à une course héroïque de Ouasfane.

                                      Photos NM


La seconde période sera celle des occasions perdues. Même si le Sporting n’attaque pas avec le même mordant, il distille des contres qui auraient dû être payants. Mais au lieu d’alourdir l’addition, le dernier geste restera inexistant, celui qui pousse la balle au fond, malgré le bon travail collectif en amont.
Parmi les actions les plus marquantes retenons celle de Gomis qui s’échappe et qui oublie Bencharif pourtant idéalement placé et esseulé au second poteau. Ou encore une bicyclette de Bencharif juste à côté.
Aix fait tout pour sauver l’honneur et marquer un but, mais la défense veille au grain.

Voilà un résultat qui confirme le bon début de saison. On peut toujours ergoter en disant qu’en deuxième période, le Sporting aurait dû enfoncer le clou et continuer sur le même rythme qu’en première période. Mais dans l’ensemble l’équipe a été très solidaire et a montré une belle circulation de balle et bel état d’esprit et une belle cohérence dans le jeu. 
Et au vu des résultats du jour, notamment avec le nul d’ETG, voir le Sporting seul en tête au bout de trois journées, fait penser qu’il y a bien longtemps qu’un début de championnat n’avait été aussi tonitruant…. 


CR FA