dimanche 30 août 2015

LE CANNET CANE ET LA RASCASSE SE REBIFFE



                                                                                                  Photo NM


LE CANNET ROCHEVILLE – STV       0 – 2

Composition STV : Viviani – Ouasfane – Sahnoune – Fall – Bellay – Ramos – Bayo – Bouzine (Bencharif) – Marin (Reset) – Gomis – Dob (Djaballah).

Cartons Jaunes STV : Fall – Bayo

Cartons Jaunes Le Cannet : 3

Carton Rouge : Andrietti

Buts : Bencharif sur pénalty (85’) – Gomis (93’).


C’est sous une chaleur de plomb et sur un synthétique ayant mal passé l’épreuve du temps, que la formation toulonnaise se présente pour aller défier une vieille connaissance dans son antre.
D’entrée de jeu, on comprend que le Cannet veut imposer son rythme et qu’il a une énorme envie d’engranger sa première victoire de la saison. Le pressing est constant et les occasions locales font frissonner plus d’un supporter toulonnais.
La réplique varoise ne tarde pas et Dob lance Bouzine qui file seul au but, il élimine Andrietti mais son tir passe à côté de la cage pourtant vide. Une occasion en or ainsi vendangée est impardonnable.
 Photo NM


Plus tard c’est Marin qui tente sa chance mais le portier veille. La défense toulonnaise est souvent mise à mal par la rapidité des verts et blancs, et certains joueurs sont mal marqués.
Après 25 minutes de jeu, l’arbitre accorde une pause pour se désaltérer.
Le jeu du Cannet se durcit et Dob puis Marin font les frais de tacles sournois et souvent grossiers. Marin devra même sortir durant 2 minutes.
Peu avant la pause une occasion de chaque côté : Le Cannet lance un missile qui prend le chemin des buts mais Viviani claque magistralement sous sa barre. Ensuite Marin déborde et passe à Bouzine qui met hélas trop au-dessus.
A la mi-temps on se doute que le premier qui marque risque fort de remporter la partie.
Quelle équipe sera la plus affûtée et la moins fatiguée par cette chaleur et par le rythme intense de la rencontre ?
Reset remplace d’entrée Marin. Et c’est lui qui sonne la première charge toulonnaise, mais son tir cadré est repoussé vaillamment par le gardien.
Le Sporting joue plus haut et garde mieux la balle, les locaux commencent à accuser le coup. Mais les esprits s’échauffent et une altercation de groupe fait interrompre la partie. Sadani fait alors rentré son joker Djaballah.
Une belle occasion toulonnaise sur un centre de Sahnoune pour Reset qui tente de tromper le gardien à bout portant, ce dernier fournit un arrêt réflexe.
Le coach lance alors Bencharif pour essayer de débrouiller la situation.
A la 85’ Djaballah est fauché par  Andrietti  en pleine surface. L’arbitre donne sévèrement une double peine : carton rouge puis pénalty. Bencharif se charge d’exécuter la sentence avec beaucoup de sang froid (0-1).
Cinq minutes plus tard Reset touche la barre, le ballon revient dans les pieds de Bencharif qui frappe instantanément mais au-dessus.
Dans les arrêts de jeu, un ultime raid de Reset qui redonne à Gomis qui d’un tir à ras de terre puissant, ne laisse aucune chance au pseudo gardien (0-2).

Le Sporting a réalisé un match intéressant, laissant venir en première période, même si l’on s’est trop fait peur, mais qui a pressé en seconde période. Encore un coaching gagnant pour les nouvelles entrées. Le Sporting voyage bien, possède un collectif soudé et des qualités offensives. Dans un contexte difficile, l’équipe a prouvé qu’elle avait de la valeur et qu’elle savait négocier un match compliqué où les Varois étaient attendus.
Le prochain match sera enfin à domicile pour la réception d’Aix les Bains. En route pour la passe de trois !



                  Photos NM













CR FA