samedi 14 mars 2015

Pas de cagade au pays de Pagnol !





Précieuse victoire du Sporting 1 à 0 sur le terrain d’Aubagne, au terme d’un match pleinement joué et qui se termine dans la confusion la plus totale.
 Pour le STV : Boukhit – Leleu – Blanc – Sahnoune – Bellay – Buisson (Zaïani 64’) – Bayo (Mdahoma 81’) – Gomis – Azziz – Reset (Amiri 74’) – Djaballah.

But : Djaballah (11’).

Cartons Jaunes STV : Blanc (45’) - Gomis (47’) – Bayo (90’) – Boukhit (90’)
 Cartons Rouges STV  : Amiri (90’) – Zaiani (95’
L’enjeu de ce match était clairement affiché avant la rencontre : une victoire pouvait laisser le Sporting espérer décrocher la deuxième place, une défaite anéantirait ses derniers espoirs.

Dès l’entame du match, le Sporting joue très haut, asphyxiant littéralement les Aubagnais, surpris. Les Toulonnais sont sur tous les ballons, exercent un pressing implacable et relancent inlassablement vers le but adverse.
Buisson reste longtemps au sol après un contact appuyé (5’), mais plus de peur que de mal.
Malgré un bon corner local que Boukhit claque de nouveau en corner, ce sont bien les visiteurs qui font le jeu et imposent leur rythme.
Coup franc de Reset repoussé, et reprise maligne de Djaballah qui ouvre le score ! (11’)
15’ : tir excentré de Gomis qui frise la transversale.
23’ : tir de Buisson bien intercepté24’ : parade réflexe de Boukhit puis beau tir d’Aubagne à côté (27’)
36’ : ça chauffe devant les buts Toulonnais.
37’ : Gomis s’élance, file au but et passe très intelligemment à Reset qui est venu le soutenir. Ce dernier fixe le gardien, tire, on croit au but, mais non, le ballon passe à côté ! Incroyable…

A la reprise on sent l’équipe d’Aubagne désireuse de s’illustrer et de scorer. La pluie fait son apparition pour devenir dans la seconde moitié de la période nettement gênante.
Mais c’est le Sporting qui attaque le premier avec un bon tir d’Azziz dans le petit filet (47’).
51’ : Reset tire au-dessus.
55’ : Buisson est encore touché et doit se faire soigner.58’ : Aubagne tire de peu à côté.
58’ : Djaballah mange la feuille de match : seul face au gardien, il fait le mauvais choix et tire à côté !
65’ : Boukhit détourne un tir puissant en corner. Sur le corner l’arbitre ne voit pas une main toulonnaise qui aurait pu coûter cher…
71’ : C’est au tour de Gomis de se présenter seul devant le gardien et trouve le moyen de lui tirer dessus !
78’ : Un énième raid de Gomis mais qui est en bout de course et ne peut que pousser trop mollement le ballon dans le but vide, un défenseur revenu à la hâte, parvient à s’en emparer. !
85’ : Arrêt à bout portant de Boukhit sur une tête des plus menaçantes.
88’ : L’arbitre commence à perdre les pédales : Azziz n’est pas signalé hors jeu, il file au but, tout seul, mais il rate son duel et bute sur le gardien ! Quelle déception !
90’ : Suite à une faute sur Amiri, la situation va complètement déraper, les joueurs se frictionnent et l’arbitre pète les plombs : un jaune à Bayo et un rouge à Aubagne. Puis dans la foulée expulse à son tour Amiri passablement énervé et ayant envie d’en découdre. Boukhit venu prêter main forte écope d’un jaune ! Quelle confusion !
Ce sont les arrêts de jeu, Aubagne pousse. Un mauvais geste de Zaiani (95’) : un tacle décollé par derrière lui permet de rentrer aux vestiaires avant ses coéquipiers.
A 9 contre 10 on sent que cela va être plus difficile pour les Varois. Fort heureusement au bout de 3 minutes l’arbitre abrège nos souffrances…

Ce match fera sans doute partie en fin de saison de match de référence. Ce fut un match intense où le Sporting a su préserver une avance ténue. Pour une fois et grâce encore au talent de notre gardien, les trop nombreuses occasions manquées n’ont pas été préjudiciables.
On a vraiment pu apprécier le jeu toulonnais surtout en première période et la solidarité a fini par payer.
4 points précieux qui relancent plus que jamais ce championnat. On n’en espérait pas tant il y a quelques semaines. Cette équipe est vraiment imprévisible, mais depuis 3 matches on sent un déclic. Et si ce déclic nous donnait une grande claque fin mai ?
Pour cela il faudra prendre nos matches un par un et combattre. Attention, toutefois, aux cartons qui risquent de déstabiliser l’équilibre trouvé !  
Plus que jamais derrière les Azur et Or !