dimanche 29 mars 2015

La peau du croco Toulon-Nîmes 3 - 0
















Composition STV : Boukhit – Leleu – Bellay (J. Gomis 82’) – Blanc – Shanoune – Buisson (Manas 65’) – Bayo – Reset – Azziz (Mdahoma 78’)– Djaballah – Bouzine. 

Buts pour le Sporting : Djaballah (13’) – Bouzine (62’) – Reset (91’)

Carton Jaune : Reset (91’)


A ce moment de la  saison, tous les matches comptent et chaque point marqué peut se révéler essentiel fin mai.
En prenant les matches un par un, le Sporting devient acteur de son futur. Ce soir face à la réserve nîmoise, le Sporting a fait un pas de plus vers la délivrance…
Percer la peau du croco n’est jamais chose aisée, mais à une rascasse bien piquante rien ne résiste, pas même un croco.
Ce sont pourtant les visiteurs qui sont les premiers à se ruer sur le but adverse et dès la 2ème minute Boukhit gagne son duel face à un Nîmois menaçant.
Le premier vrai tir toulonnais intervient à la 7ème minute, obligeant le portier gardois à capter le cuir en deux temps.
On joue la 13ème minute quand ce diable de Djaballah file balle au pied tout seul au but, sa rapidité fait merveille, il parvient à déjouer le gardien et calmement, tout en finesse pousse la balle dans le but vide. 1-0.

Il tente de renouveler son exploit à la 30ème  mais il croise trop sa balle qui va mourir dans le petit filet.
34’ : les Toulonnais héritent d’un coup-franc bien placé, le ballon cafouille dans la surface de réparation, Bayo a le dernier mot mais sa balle s’envole au dessus.
35’ : une action chaude devant le but gardois : Bouzine arme et tire, le gardien est battu mais un défenseur veille sur sa ligne. Dommage !...
Après la pause Nîmes change de gardien et va se monter plus entreprenant, le Sporting reculant d’un cran.
A la 48ème Bellay essaye sa chance par un beau  tir de loin.

62’ : Reset déborde côté gauche, il remet intelligemment au centre et trouve Bouzine qui, sans se poser de question, reprend et marque. 2-0.
64’ : tir puissant de Bayo, le gardien se couche.
77’ : réplique Nîmoise mais au-dessus.
89’ : tir nîmois détourné par Boukhit sur le poteau.

Dans les arrêts de jeu, Manas s’élance, file au but, élimine toute opposition et décide au moment de frapper, de jouer collectivement et passe la balle à Reset qui marque le 3 ème but.

Ce dernier fou de joie retire son maillot et reçoit l’unique carton du match, conformément au règlement.

Voilà un match, qui a de quoi rassurer, car avec pas moins de 5 titulaires manquants, les Toulonnais sont venus à bout d’une équipe nîmoise, qui n’a jamais su trouver la faille. Nîmes a eu sa chance surtout en seconde période, mais n’est jamais parvenu à s’imposer.
Quant aux Toulonnais, ils continuent leur spirale ascendante et trouveront samedi prochain un sacré client sur leur route….Mais à chaque jour suffit sa peine. 



CR ET PHOTOS FA ET NM