samedi 31 janvier 2015

Dimanche 1 er Février







M. Cesarini :"Les supporters du Las ne causeront pas de problème, et d'ailleurs au Sporting ils savent très bien que s'il y a un problème ça va leur retomber dessus."

Le LAS cherche quoi ?


Notre réponse sera sur le terrain...

                   LA GAGNE  point barre !! "





jeudi 29 janvier 2015

Billet d'humeur




ICI C'EST TOULON



2 clubs dans une ville à 500 m l'un de l'autre , le club recevant parquant les supporters de l'autre, sous quel motif ? 
Au Las, ils le disent haut et fort, ils n'ont pas de supporters, alors pourquoi cette décision ?
Des toulonnais confinés dans la partie se situant côté Palais des Sports à DELAUNE, stade toulonnais me semble t'il ? 
Décidément nous plongeons dans le ridicule.....
Quand ce club reçoit les subventions, écarte t'il la partie des impôts donnés par les supporters du STV qui sont TOULONNAIS ? 

Nos anciens, nos jeunes, nos enfants sont ils des animaux ? Ne seraient-ils pas mieux dans une tribune assis pour certains, chantant pour d'autres et jouant au ballon pour nos plus petits...

Certains parlent de rivalité, existe t'elle ou est-ce juste un problème d'égo et qui l'alimente  sur ce coup là ? Au match aller, nous étions tous mélangés dans les tribunes de BR....

Un match de football, de plus, celui là, devrait être une fête mais à priori des personnes en ont décidé autrement...

Parquer des toulonnais à TOULON , chapeau bas messieurs....

Quel que soit le résultat du match, ON aura réussi à diviser et TOULON sera le grand perdant...

Et la place du sport dans tout ça ......





mercredi 28 janvier 2015

TOULON parque TOULON




EDITO DE LA PRESIDENTE DE L'ASSOCIATION DES SOCIOS



Le LAS / STV




"Je déplore la décision des dirigeants du Las de faire jouer notre " derby" à Delaune.
De plus une séparation entre supporters Lassipontain et Sporting est prévue, alors qu'au match aller nous les avions reçu, avec nous, dans la tribune Depallens. 
Jouer un match à Toulon , entre toulonnais, adversaires certes, mais dans un stade d'une capacité de 300 personnes n'est pas adapté ! Le las a fait son choix , c'est de bonne guerre, mais beaucoup d'entre nous ne pourront pas rentrer, les rues Félix Mayol, Jolly, Avenue du lieutenant-colonnel Jean- Bernard et  la passerelle allant au Palais des Sports risquent d'être bondés, cette configuration  m'interpelle au niveau sécurité ! " Noëlle MOUTON.



FORZA TOULON !











lundi 26 janvier 2015

FREDIN Erwan U15





Sélectionné en équipe TPM
Ses qualités : rapidité, bonne frappe, bon timing aérien, précis devant la cage et une bonne technique.
Ses défauts : exclusivement gaucher, joue quelques fois trop facile...


Réaction de son Père : " Erwan voulait jouer au football depuis tout jeune, je l'ai naturellement emmené au Sporting car c'est " LE CLUB" et aussi parce que ses amis y jouaient. Mais Erwan était chahuteur et très speed, l' éducateur Vito GRASSO n'en a pas voulu. Je l'ai donc emmené au rugby club du las , étant moi aussi rugbyman.Il y a joué jusqu'à l'âge de 10 ans puis il a voulu jouer au football, habitant Ollioules et grâce au coordinateur sportif du club USO M. Revelles ( ancien du STV) , je lui ai pris sa  1 ère licence à 10 ans, au fil des saisons, s'apercevant qu' Erwan avait des dispositions, son éducateur m'a dirigé vers le Sporting mais mon fils, étant resté sur le refus quelques années auparavant, nous préférâmes le mettre au Las en U13 1 ère année  Excellence, puis U13, 2 ème année  Gaby Robert.
M. STORAÏ voulait le garder en U15 mais Erwan préféra tenter cette année là, le Sporting. " Je suis prêt ", m'a t'il dit. Sa 1 ère année en U15 Excellence se passa bien, ponctuée par des matchs en Promo Ligue, actuellement en  2 ème année U15 , voici cette sélection TPM qui, je l'espère ne sera que le début d'un rêve....
Ses rêves, son ambition...Jouer en Equipe Fanion à 17-18 ans et faire partie des joueurs qui participeront à la remonté du club en élite et si Dieu veut, faire une carrière honorable pourquoi pas à l'étranger, un rêve de beaucoup de jeunes, pour peu d'élus alors le plus dur commence....."

Réaction de son frère : "Je suis super heureux pour lui et mon père mais il ne faut surtout pas s'enflammer rien n'est fait loin de là.....Benji alias Saigne J Ultra Fedelissimi "

Réaction de Vito GRASSO : " Je peux dire maintenant pour l'avoir affronté 2 fois entre la sélection et un match amical, il m'a fait bonne impression.Quand il se fondra totalement dans le collectif, en participant au jeu défensif et à la construction du jeu, ça sera vraiment très fort. J''en ai fait des erreurs en refusant des minots mais si à l'époque, le club avait mis le paquet en me donnant un nombre d'éducateurs nécessaire, on serait passé encore plus près de bons joueurs qui font le bonheur d'autres clubs. J'étais des fois seul ou simplement on était 2 pour 40 minots Je préférais dire à un gamin de 10 ans d'aller ailleurs, pour avoir du temps de jeu plutôt qu'être frustré à ne pas jouer tout les samedis comme tout enfant faisant du football , pour évoluer tranquillement, sachant qu'ils ne sont jamais très loin et qu'un club comme le Sporting a les moyens de le faire revenir plus tard car ça reste le club phare de la ville. La preuve en est avec ce jeune "

NB : La sélection TPM  a perdu 0 -2 contre la sélection des Alpes Maritimes



Propos recueillis par NM
Erwan ne rêve pas ta vie, vis tes rêves ;)






TOMBOLA STV / AIX LES BAINS





TOMBOLA CLUB





1 LOT numéro 57 MIDAVAINE
2 LOT numéro 47 CORSIA
3 LOT numéro 46 NABIL


Merci aux participants !

dimanche 25 janvier 2015

TOULON – AIX LES BAINS : LA CURE D’ ESPOIR



Composition : Bokhit – Bouzine – Leleu – Blanc – Ouasfane – Buisson – Bayo – Amiri – Gomis – Dob – Djaballah (Manas – Azziz – Reset).

Victoire 2 à 0 - Buts : Djaballah (80’) et Reset (85’).
Cartons Jaunes : Dob (73’)   - 2 cartons jaunes pour Aix les Bains.
 Nous lancions la veille crânement : ne rien lâcher ! Chiche ?
Et nous augurions même le début d’un nouveau championnat…. 

Au vue des résultats des équipes de tête, on peut se dire que le Sporting a plutôt passé une bonne soirée et qu’elle est porteuse d’espoir…
 Revenons sur cette rencontre qui s’inscrit d’emblée dans le registre des tentatives échouées.
Le Sporting va multiplier les occasions en or sans jamais réussir à trouver la faille : par maladresse, mauvais choix, malchance ou gardien aixois en état de grâce. Quoiqu’il en soit, rentrer à la pause avec un 0-0 est indécent. 

5’ : super centre d’Amiri pour Dob qui décroche une somptueuse tête dans le cadre, détournée par le gardien au-dessus de sa transversale. C’est le début d’une très longue série !...
13’ : Bayo est le plus rapide, il se déjoue du gardien et remet intelligemment à Dob qui tire sous la transversale. En tant ordinaire la balle retombe toujours dans le but, mais hier à BR le mistral était tellement fort, que la balle ressort devant la ligne !
26’ : tête de Blanc, le gardien la capte mais recule, ses pieds franchissent la ligne de but mais il parvient à maintenir ses bras à l’extérieur du but !
30’ : Djaballah est bousculé dans la surface, l’arbitre donne un pénalty. Les consignes d’avant le match était que Djaballah devait tirer les pénaltys s’il y en avait, sauf dans le cas où c’est lui qui en était à l’origine…Il laisse sa place à Amiri qui s’élance….le gardien s’envole et stoppe la balle ! (Cette année aucun pénalty n’a été transformé !).
34’ : frappe de Djaballah, bien au-dessus.
35 ‘ : Dob tire et sa balle frôle la lucarne…ce n’est décidemment pas son soir…
38’ : Dob a un occasion en or, seul face au gardien, mais il tire dans les pieds du gardien…
40’ : Buisson s’essaye de plus loin, son missile passe au dessus.
44’ : c’est au tour d’Amiri de buter sur le gardien !
Et Aix dans tout ça ? A part quelques contres rien de bien transcendant, Boukhit a su arrêter les quelques ballons qu’il a eu et les attaquants savoyards ne sont pas, eux non plus, en réussite maximale…

A la pause on se demande comment vaincre cette spirale de poisse qui gangrène notre équipe depuis quelques matches. Comment vaincre le signe indien ?
La réponse va être donnée en seconde période.

53’ : Djaballah bute sur le gardien, dans les secondes qui suivent une superbe main dans la surface de réparation aixoise est superbement ignorée par l’arbitre (spéciale dédicace à Mickaël Blanc !).
60’ : Très beau coup franc de Djaballah détourné par le gardien aixois.
66’ : grosse frayeur dans le camp toulonnais, les aixois sont à deux doigts de marquer mais les deux attaquants se télescopent en voulant crucifier Boukhit à bout portant…
67’ : Dob s’infiltre et passe à Gomis qui tire….sur le gardien.
68’ : double changement : Manas remplace Amiri et Reset à la place de Gomis.
70’ : belle occasion aixoise qui rase le poteau…on se dit qu’avec la poisse que l’on connaît le hold-up est possible…
71’ : Djaballah expédie un boulet, le gardien est battu, mais un défenseur sauve sur la ligne comme il peut…
76’ : Azziz remplace Buisson.
80’ : Azziz déborde mais ne trouve personne pour reprendre au centre…
80’ : La délivrance ! Djaballah tente de loin malgré le vent et….BUT !
La poignée de supporters présents exulte !
85’ : Azziz centre et dépose parfaitement le cuir sur la tête de Reset qui marque à son tour : 2 à 0. Quel soulagement !
90’ : Aix ne baisse pas les bras et se crée une dernière occasion avec une balle en cloche très vicieuse mais Boukhit saute très haut et la sort.

Une victoire aux forceps mais amplement méritée et on peut affirmer  que ce n’est pas cher payé !
Cette victoire est venue confirmer le bon travail collectif et l’envie dont fait preuve le Sporting depuis la reprise. En évitant le match nul, le Sporting a peut être vaincu la poisse qui le poursuivait depuis début janvier…
Allez, dimanche prochain un drôle de derby nous attend. Et si nous faisions sensation ?
Chiche ?

vendredi 23 janvier 2015

Ne rien lâcher !



Ne rien lâcher, pour finir la tête haute et pas rongés par les remords ou les regrets….
Le Sporting entame demain les matches retour, il reste encore un bon nombre de points à prendre.
Depuis deux matches l’équipe a retrouvé une certaine cohésion et affiche une belle envie, hélas stoppée par des décisions arbitrales farfelues.
Si les chances d’accéder à la première place en fin de championnat sont minces, il n’en demeure pas moins qu’il faut tout tenter. Il faudra se battre jusqu’au bout. Les équipes de tête ne sont pas à l’abri d’un passage à vide, de blessures, de décisions arbitrales, de problèmes internes…
Le foot n’est pas une science empirique, le facteur chance y joue un gros rôle.
Les joueurs peuvent jouer sans pression, se faire plaisir, nous faire plaisir et prouver que cette équipe peut avoir du caractère, et que l’amour du maillot a encore une signification.
Plus que jamais il faudra puiser dans les valeurs qui sont les nôtres.
Et si un nouveau championnat commençait demain ?
Chiche ?




lundi 12 janvier 2015

Alioun FALL :Travail, Patience, écoute, garder le sourire, rester positif, y croire, vivre ses rêves et pas rêver sa vie..






Bon Rencontre… Etant jeune c’était mon rêve de jouer dans cette arène avec toute sa ferveur...











"J’ai commencé  en débutant  1 ère année au STV et je suis resté au club jusqu'à l’âge de 17 ans, après avoir engrangé toute ma formation toulonnaise .
Mes meilleurs souvenirs sont au STV en jeune bien sûr, on avait une équipe magnifique, on enchaînait les victoires, les tournois, les coupes, il y avait une réelle cohésion, on était comme une grande famille !
Le STV est mon club de cœur mais en tant que joueur on se doit d’être compétiteur et de viser le plus haut niveau et malheureusement avec le Sporting c’était très compliqué.
Qui si frotte si pique! un slogan qui a marqué toute ma jeunesse en espérant revoir Toulon dans l’élite sur les prochaines années, car je pense qu’il y a un énorme potentiel au sein de cette ville, il y a tout pour faire un club professionnel,  c’est dommage, mais mon cœur restera toulonnais…"






" Je suis parti en Angleterre au Wealdstone FC « équivalement DH-CFA2 », là ou j’ai passé une année. Après cela, j’ai connu mon premier club professionnel avec la réserve du Dijon Football Côte d’Or CFA2 ou j’ai passé 2 ans et j’entame ma 4 ème année avec l’Evian Thonon Gaillard , actuellement, j'évolue avec la réserve au poste de latéral droit "





" Je suis heureux et fier d'avoir été convoqué pour la première fois avec le groupe professionnel de l'ETG contre le Stade Rennais, avec le travail et la patience j'ai eu  la chance d'être récompensé, mais cela n'est pas une fin en soi, il faut redoubler d'efforts, rester positif, attentif et concentré aux entraînements ainsi qu'aux matchs, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour atteindre mes objectifs et progresser en toute humilité."


Félicitation ne lâches rien et restes comme tu es, tu fais partie de notre génération en or ;),
vous nous manquez mais tellement heureuse de votre réussite...



Propos recueillis par NM

OGC Nice 2 - STV 1




                       Défaite de nos féminines, malgré cela , elles restent 1 ères avec 3 points d'avance .


                                  Un supporter en la personne de JORDAN AMAVI  leur a rendu visite.



Le coach AMADOU : " Trop de déchets devant la cage et  2 buts offerts".




dimanche 11 janvier 2015

ALES JACTA EST



Composition STV : Boukhit – Bouzine – Leleu – Blanc – Ouasfane – Buisson – Bayo – Manas – Amiri – Gomis – Dob. (Zaiani – Azziz – Rezkallah – Mdahoma – Torre)


Cartons Jaunes ! Buisson – Bouzine.

Ales jacta est ! A cette formule latine nous eûmes préféré une autre formule, que les germanophones auraient sans doute plus appréciée : Toulon über Ales !
Au vue du résultat d’hier soir (1 à 1) on peut dire que les dés sont joués et que ce match nul hypothèque sérieusement notre espoir  d’occuper la tête du classement fin mai.
Cyril Manas nous confiait à la sortie : « nous avons retrouvé un groupe ». Il est vrai que depuis deux matches on voit beaucoup d’envie de la part des joueurs et un plaisir à jouer et un désir de gagne évident. Et curieusement, c’est sur ces deux derniers matches justement, que les décisions arbitrales viennent anéantir ces efforts.



Dès la 3ème minutes un ballon très chaud dans la surface alésienne mais nos deux attaquants se gênent et ne peuvent exploiter un bon ballon.
Le 1er corner intervient à la 9ème minute mais sans danger. Un bon coup franc tenté direct par Manas (21ème) rase l’extérieur du petit filet
Puis les débats commencent à s’équilibrer, le pressing toulonnais n’est pas assez haut et les Varois sont trop tendres. Le jeu est, en conséquence, assez prudent de part et d’autre.
A la 35ème Ales commence à montrer quelques velléités offensives avec un très beau tir qui oblige Boukhit à se détendre pour expédier le cuir en corner. Ils remettent le couvert à la 43ème en tirant de peu à côté.
Avant la pause Buisson écope d’un carton jaune pour un tacle trop appuyé.
La reprise démarre tambour battant. A la 46ème les Toulonnais subissent une action très chaude dans leur surface de réparation, heureusement sans gravité.Gomis réplique instantanément mais sa belle frape est déviée en corner.
Le Sporting pousse et se voit récompensé de ses efforts par Dob (49ème) qui crucifie intelligemment le gardien local. (0-1).
D’un côté le Sporting essaye d’enfoncer le clou et de l’autre Ales joue en contre pour essayer d’égaliser. Le match est intéressant et le Sporting a la maitrise de la balle mais a du mal à à concrétiser devant le but.
A la 64ème Blanc sur la ligne de la surface de transformation arrête une balle de la poitrine. Ce geste anodin est interprété par une main dans la surface et l’arbitre désigne alors le point de pénalty. Une minute plus tard le pénalty est transformé prenant Boukhit à contre-pied.

On peut noter sur cette action qu’une main évidente dans la surface de réparation varoise avait été volontairement ignorée par l’arbitre en première période. Un joueur toulonnais nous dira à la sortie que l’arbitre s’en était excusé et avait assuré que si pareille action se produisait contre nous, il ne la sifflerait pas non plus….
Blanc interrogé à la sortie confirme qu’il n’a jamais arrêté la balle de la main…
68ème  carton jaune pour Bouzine qui bouscule un joueur alésien.
73ème : Azziz remplace Amiri.
Ales se crée des opportunités de but mais Boukhit est impérial, il arrête notamment un tir à bout portant à la 82ème.
85ème Zaiani remplace Ouasfane.

A la 88ème à la poisse de l’arbitrage s’ajoute la malchance. Quand on est noir !.... Coup franc bien placé pour les Toulonnais, Manas exécute la sentence, son ballon s’écrase sous la transversale mais sort en retombant ! Le gardien était archi battu.
Dans les arrêts de jeu, les Toulonnais frôlent la correctionnelle devant un hors jeu non sifflé, mais là encore Boukhit veille…
Le Sporting a pourtant réalisé un match intéressant, appliqué et avec une belle envie. Il nous a manqué ce petit coup de pouce du destin pour empocher les 4 points, qui auraient été salutaires…

CR et PHOTOS  FA et NM


jeudi 8 janvier 2015

Trophée Socios de décembre






Les supporters ont élu ce mois -ci :


Photo NM 
Remise du trophée par un de nos U17 Kaïs



RESET Virgile avec 25.53 % des voix

DJABALLAH Lamine avec 19.14 % des voix

BUISSON Arnaud avec 17.02 % des voix


Un petit mot de Virgile :
" Je remercie tout le monde pour ce trophée, je suis très honoré de ce prix ! En ce début d'année je vous souhaite une bonne et heureuse année à tous ainsi qu'à vos familles et pleins de bons résultats pour le Sporting ! A très bientôt sur les terrains ;) "

mercredi 7 janvier 2015

mardi 6 janvier 2015

ALES / STV dernière infos








Déplacement en bus annulé 

lundi 5 janvier 2015

Toulon tout schuss, arbitres hors piste et avalanche de vices à Chambéry.




Composition pour Toulon : Boukhit, Leleu, Madahoma, Shanoune, Manas, Buisson, Bayo, Djaballah,  Reset, Gomis, Dob. (Blanc, Bouzine, Amiri, Ouasfane, Torre).

Pour le STV : 4 cartons jaunes et 2 cartons rouges. 


       Si ce score peut laisser des regrets, on peut aussi s’estimer heureux du partage des points…
A défaut d’avoir été extraordinaires, les Savoyards ont montré beaucoup de métier, en se mettant le corps arbitral dans leur poche, en jouant les pleureuses, en se roulant par terre au moindre choc. Et nous autres, bouillants Toulonnais, sommes tombés à pieds joints dans le piège, récoltant un maximum de cartons de la part d’un trio arbitral passablement dépassé.
Tout commence à la 4ème minute quand Reset, enfin aligné d’entrée, vient buter sur le gardien alpin au terme d’une superbe chevauchée. Le ton est donné, et c’est un Sporting fringant, qui a une bonne maîtrise de balle, qui évolue sur la pelouse de BR.
Contre toute attente, c’est Chambéry qui trouve le chemin des filets sur un coup franc suivi d’une tête qui paraissait pourtant anodine. (0-1)
Le Sporting pousse et Reset remet les pendules à l’heure à la 21ème(1-1)
Le jeu toulonnais est très alerte, plaisant, on sent un groupe soudé et impliqué. A la demi-heure Les Toulonnais enfoncent le clou, mais l’arbitre prétexte un hors jeu et ne valide pas le but. Les cartons jaunes commencent à tomber : Leleu (27ème) et Gomis (32ème).
A la 38ème Chambéry rate l’immanquable et plaçant la balle à côté des buts.
A la reprise le Sporting semble accuser le coup et s’installe dans un faux rythme. Les voyants douter, les Savoyards multiplient les provocations avec la complicité des arbitres. Le moindre choc donne lieu à des exagérations et des simulations intempestives. Et du côté Toulonnais les esprits commencent sérieusement à s’échauffer.
A la 60ème le gardien de Chambéry anticipe bien une action et sort loin de ses bases récupérer une balle qui aurait pu être très dangereuse.
Deux minutes plus tard c’est au tour de Boukhit de réaliser un superbe arrêt.





A la 64ème Amiri remplace Gomis.
A la 69ème , c’est le tournant du match. Un joueur alpin est déséquilibré par Shanoune qui avait déjà été une fois averti par un jaune. L’arbitre désigne le point de pénalty et décide d’expulser notre défenseur.

Djaballah va faire un peu d’esbroufe devant le tireur de pénalty, l’arbitre lui donne un carton jaune. Le joueur s’élance et tire et…Boukhit s’interpose sur sa ligne ! Djaballah récupère la balle et va narguer l’infortuné tireur de pénalty. Et  là l’arbitre voit rouge !
Non content d’avoir expulsé deux joueurs en deux minutes, l’arbitre donne un coup franc indirect dans la surface à quelque mètres du but varois…
Le Sporting va devoir jouer à 9 pendant 10 minutes !!!

Coach Sadani fait rentrer Blanc à la place de Reset. (74ème)
Nos Toulonnais vont être héroïques, non seulement ils vont tenir le résultat, mais il s’en est fallut de peu pour que Toulon marque.
82ème Dob, qui a joué vraiment libéré ce soir, seul face au but vide ne peut récupérer un ballon trop croisé, qui va mourir le long du petit filet.

85ème Buisson reçoit un coup sur le nez, ce qui nécessite l’intervention du soigneur, dans l’indifférence générale des arbitres.   

88èmejoli tir d’Amiri, le gardien doit s’y reprendre à deux fois.
89ème Bouzine remplace Mdahoma.
Dans les arrêts de jeu, Bayo frôle la lucarne.
Ce match en retard a été très engagé, même si les dés semblaient pipés. On a retrouvé, ce soir, un groupe de guerriers avec un moral d’acier. Il leur a manqué un peu de métier pour venir à bout d’une équipe qui a joué très intelligemment le coup. Sadani peut être fier de ses joueurs, reste maintenant à leur apprendre comment mieux gérer ce genre de match, car on  a manqué de malice et de réalisme… 







Photos et CR NM et FA













  

dimanche 4 janvier 2015

LOMBARDI KHALAN U13




Une journée entre tristesse et joie à l'entrainement samedi matin et direction à l'hôpital de la Timone avec toute l'équipe des Gaby Robert pour rendre une visite à leur coéquipier LOMBARDI Khalan qui a été victime d' une rupture des ligaments croisés lors du match de la  2 ème journée contre Sainte Maxime.




A 12 ans ce n'est pas évident pour lui, ses parents, ses coéquipiers et éducateurs, cela fait parti du foot malheureusement. Le capitaine de l'équipe ZILOFO Marouane lui a remis un cadeau de la part de tous ses camarades, ce moment a été riche en émotion, leur soutien à Khalan est important.Une véritable union est née dans ce groupe U13.





Nous nous associons  aux jeunes, aux parents et aux éducateurs de la catégorie pour souhaiter un prompt rétablissement à Khalan !





samedi 3 janvier 2015

Carnet noir







Formé à Fontainebleau, il avait débuté chez les professionnels à l’USVA ou il a évolué de 1970 à 1977, formant un duo remarqué avec Pierre Neubert. Gérard Verstraete a notamment été vice-champion de D2 avec l’équipe valenciennoise, en 1975.
Gérard Verstraete est ensuite passé par de nombreux clubs dont chez nous saison 1983-1984 et a achevé sa carrière en 1988 à Hyères. Depuis quelques années, il avait retrouvé sa région d’origine. Il y est décédé des suites d’un cancer du poumon.

Nous présentons nos sincères condoléances à la famille



jeudi 1 janvier 2015

Voeux Azur et Or










 Noëlle MOUTON, présidente de l'Association des SOCIOS du STV adresse tous ses voeux de joie, bonheur, amour et paix pour la nouvelle année à tous les adhérents, à leurs familles 
ainsi qu’à tous les supporters des AZUR et OR, bénévolesdirigeants, éducateurs, investisseursjoueurspartenaires
présidents et sympathisants du club .
En souhaitant que notre club accomplisse  une grande et riche fin de saison 2014- 2015 avec l'équipe fanion ainsi qu'avec  toutes nos équipes jeunes, féminines et sénior 2 !

FORZA TOULON !!