lundi 15 décembre 2014

Uzes : usés, Toulon : doublés.



Pour Toulon : Abello – Mdahoma – Leleu – Bayo – Shanoune – Buisson – Manas – Dob – Djaballah – Gomis – Talbi (Reset – Bouzine – Amiri – Azziz – Boukhit)

 



Photos NM


Une bonne centaine de supporters avait fait le déplacement pour ce match à l’extérieur pour voir Uzès qui recevait Toulon ….à BR ! (cherchez l’erreur !).
Uzès est loin d’être, cette année, un épouvantail, et a aligné pour l’occasion bon nombre de jeunes de l’équipe réserve, voire des U 19.
Le 1er quart d’heure est une série de raids toulonnais, hélas couronnés d’aucun succès, on ne peut pas faire pire en terme de gaspillage et maladresse. Jugez plutôt !
Dès la 3ème minute Gomis plante les premières banderilles : il s’infiltre dans la défense, drible, tire, le gardien repousse la balle dans les pieds de Djaballah qui rate complètement sa reprise.
Deux minutes plus tard Talbi rate l’immanquable en tirant à côté des buts.
A la 7ème minute sur coup franc, une belle tête est détournée en corner.
A la 12ème Talbi nous gratifie d’une superbe tête, sur un centre au cordeau de Shanoune, qui prend le chemin de la lucarne gauche, le gardien se détend, s’envole et parvient à la détourner in extremis.
A à la 17ème minute, les efforts toulonnais sont récompensés : un contre assassin rondement mené par Talbi et Manas avec une dernière passe à Gomis et c’est enfin l’ouverture du score : 1 à 0.
A la 31èmeGomis se la joue perso en faisant un festival dans la surface et pousse le ballon au ras des filets, cela aurait fait un très joli but…
A la 40ème Dob seul en embuscade devant le gardien, rate la balle de break en tirant largement au-dessus. 
Une minute plus tard Talbi, du plat du pied, assure le résultat : 2 à 0.

A la reprise, Uzès va essayer de se montrer plus dangereux, mais ces efforts restent timides et Abello continue à passer une soirée tranquille.
A la 53ème le Sporting va s’y reprendre en 3 fois pour finalement permettre à Gomis d’enfoncer le clou : 3 à 0.
A la 56ème Dob prend l’unique carton jaune de la soirée pour avoir réclamé avec trop de véhémence un pénalty qui semblait pourtant évident.
A la 59ème Reset remplace Gomis et à la 60ème Dob sort au profit du jeune Azziz.
A la 68ème Djaballah touche deux fois du bois : transversale qui atterrit sur le poteau…vraiment pas de chance !
Une minute après c’est au tour de Talbi d’expédier un missile au fond des filets, 4 à 0 !
Il laisse sa place juste après à Bouzine.
78ème Azziz récupère un bon centre de Reset et marque un 5ème  but avec l’aide du poteau.
Et à la 80ème même action, même joueurs et même effet : 6 à 0.

L’ampleur du score est somme toute logique, en face le Sporting a trouvé peut de répondant à part peut être le gardien gardois qui a fait sa partie. 3 beaux doublés certes et une victoire précieuse pour le moral et le goalaverage, mais on ne peut pas dire que le Sporting ait vraiment brillé. On pourra nous objecter que nous faisons la fine bouche, mais on aurait apprécié un jeu plus léché, des constructions de jeu plus tactiques. Il est sûrement peu évident de jouer dans ces conditions, car pour jouer il faut être deux…Sans vouloir accabler ces jeunes Gardois, il faut dire qu’il y avait en face peu de répondant.
L’essentiel a été assuré : une large victoire qu’il va falloir maintenant concrétiser face à Echirolles, histoire de se replacer dans le classement, car le Sporting n’y est sûrement pas à sa place…