samedi 2 août 2014

Match de préparation : STV – HFC



Photo NM



Pas de quoi monter aux palmiers pour ce match contre Hyères.
Un bon galop d’essai pour certains et un turn over pour d’autres.
Coach Sadani aligne d’entrée une formation composée de vieux briscards rescapés de DH et de nouvelles recrues dont certaines n’ont pas encore signé avec le Sporting.
Le onze de départ côté toulonnais : Abello (1), Mdahoma (2), Rezkallah (3), Leleu (4), Rachidi (5), Sahnoune (6), Amiri (7), Ciaravino (8), Dob (9), Bouzine (10), David Gomis (11)
Momo Sahnoune est encore à l’essai.
Le début du match est un peu brouillon du côté toulonnais, au quart d’heure une reprise de volley d’Amiri passe juste au-dessus des cages hyèroises. A la 22ème minute Ciaravino est bousculé dans la surface, l’arbitre n’hésite pas et indique le point de pénalty. Capitaine Dob se charge de la tirer mais son tir ras de terre côté droit est stoppé par le gardien Manero qui plonge du bon côté.
A la 25ème minute c’est au tour d’ Abello de se mettre en valeur sur une belle parade. A la 30ème  minute un beau mouvement Dob Ciaravino se produit vers le but adverse, Dob remet très intelligemment à Ciaravino décalé, qui hélas met la balle à côté. Une minute plus tard Abello s’envole pour détourner un tir très dangereux. 
On retiendra une bonne demie heure toulonnaise, assez volontaire mais encore trop timide dans la finition. La défense et le milieu fonctionnent bien, devant cela reste un peu léger pour porter véritablement du danger dans la surface de réparation.
En seconde période Sadani effectue quelques changements : Boukhit dans les bois toulonnais, Zaiani, Blanc à l’arrière, Bellay (un joueur à l’essai), Jordan Gomis et Gueye.
Le jeune gardien aura l’occasion de s’interposer plusieurs fois et le fera de manière très propre. Bellay semble assez solide et Jordan Gomis a fait apprécier sa pointe de vitesse. A part un joli coup franc à la 51ème minute, le Sporting ne s’est pas montré très dangereux mais a essayé de bien faire circuler la balle. Il a quand même tenté de combiner davantage dans la surface de réparation.
Du côté d’Hyères, rien n’indiquait que cette équipe évoluait un cran au-dessus.
Ce match n’a jamais atteint des sommets, mais a permis de passer en revue pas mal de têtes nouvelles et certaines semblent intéressantes même si aucune n’est vraiment sortie du lot. Quant aux anciens ils ont assuré leur job avec sérénité.
La tribune Depallens bien garnie montre que le Sporting actuel suscite un certain intérêt et c’est tant mieux…
Rendez-vous la semaine prochaine contre l’UGA Ardziv (mardi à 19h00).