dimanche 2 mars 2014

DH (J16) LE CANNET/STV: 2-3

Le Sporting au Cannet:
Yes, we can !
4ème minute, Amiri annonce la couleur: Du jaune partout !
(photo CR)
 
Suite à la contre-performance de la semaine passée, le Sporting se devait de réagir, s’il espérait encore jouer les premiers rôles cette saison. Mais voilà, la tâche qui attendait les Toulonnais était de taille: Battre le leader sur sa pelouse et éviter le piège des deux années précédentes… Rien que ça...!
Mais à Toulonnais rien d’impossible ! La preuve: score final 3 à 2.
Retour sur une rencontre dangereuse jusqu’au bout.
D’entrée de jeu, les varois affichent un pressing très haut et un jeu vif et alerte. Cette tactique se révèle rapidement payante puisqu’Amiri récupère un ballon mal négocié par la défense et crucifie le gardien surpris. 1-0 après quelques minutes de jeu, la partie commence bien…
Le ballon fuse énormément sur le synthétique du stade Maillan et on sent les blancs et verts plus à l’aise que les Toulonnais peu habitués à ce genre de terrain. Mais qu’importe, le Sporting montre un visage offensif et engagé.
Béhé, parti à la limite du hors jeu, ne parvient pas hélas, à gagner son duel face au portier local. Ouasfane tire une merveille de corner rentrant détourné de justesse par le gardien… Ces deux actions prouvent l’envie toulonnaise.
Le Cannet, cueilli à froid et piqué au vif, commence à venir titiller la défense varoise. Cette équipe a fière allure, remonte le terrain rapidement et lance ses attaquants à l’assaut des cages d’Abello.
Mdahoma tente sa chance de loin et sa balle passe de peu à côté.
Une belle action locale et un beau tir en pivot verra le cuir passer au-dessus mais c’est surtout sur un très bon coup franc qu’Abello s’illustre majestueusement. Atcham tente aussi de frapper de loin mais sans succès. Abello repousse encore une belle action du Cannet…
Une première demi-heure intéressante où le ballon circule d’un côté à l’autre et une partie très engagée où le collectif prime. C’est à ce moment que Atcham Atcham s’élance et pénètre dans la surface, arme et tire, mais un défenseur arrête le ballon de la main. Le penalty est indiscutable et c’est Atcham Atcham lui-même qui exécute la sentence : 2-0.
On se dit que de rentrer aux vestiaires avec cette confortable avance est vraiment appréciable. Hélas à la 44ème minute le Cannet marque un but un peu confus. Dans les dernières secondes Mdahoma hérite d’un coup franc, il le tire superbement et la balle passe vraiment de peu à côté…
En seconde période le Cannet adopte un jeu plus rapide et plus fluide et le Sporting a tendance à trop reculer. Les Toulonnais ont plus de mal à porter le danger devant le but adverse. Ce sont les verts et blancs qui donnent le ton et le Sporting subit, fait le dos rond, laisse passer l’orage… Les Cannetans  pressent et se procurent de belles occasions et on sent l’égalisation possible. Ils vont aller jusqu’à toucher la transversale d’Abello, mais aucun de leurs attaquants ne parvient à pousser le ballon dans les filets toulonnais…
Un tir d’Atcham voit le ballon longer la ligne de but. C’est alors que Sadani fait entrer du sang neuf: Dob et Ali Saïd à la place de Béhé et d’Atcham Atcham.
Le tournant du match arrive à la 77ème minute: un 3ème but toulonnais inscrit rageusement par Bouzine.
Le Cannet Rocheville ne veut pas en rester là et marque un second but, probablement sur une erreur d’arbitrage ayant omis de siffler un hors jeu.
Rancurel remplace Manas, le coach toulonnais sait que les dernières minutes vont être dures. Les esprits s’échauffent un peu… Un projectile atterrit sur le stade côté cannetan tandis que sur le terrain un joueur local voit rouge.
Il est temps pour l’arbitre de siffler la délivrance.
Revoilà le Sporting en selle. Un nouveau championnat commence aujourd’hui. La fin de la saison s’annonce passionnante.
Nous sommes plus que jamais derrière notre équipe. Allez Toulon, des victoires et rien d’autre !

Au micro des Socios, la réaction de Mohamed Sadani:
M.SADANI: