mercredi 4 décembre 2013

Retour sur la dernière journée

Maladresse...
 
Atcham Atcham et l'attaque azur et or, muets à Gardanne
(photo CR)
 

Le Sporting a dominé une grande partie de la rencontre, a pressé son adversaire, s'est crée de multiples occasions franches... Cependant aucun azur et or n'a pu les convertir en but.
A partir de là, impossible d'envisager la victoire et c'est même l'AS Gardanne qui a fini par sérieusement inquiéter la défense Toulonnaise.

De retour de la cité minière, Mohamed Sadani a bien voulu nous donner son analyse sur la performance de ses joueurs et nous indiquer les axes de travail pour faire du STV le leader du championnat de DH.

"Après un match comme celui-là, on ne peut qu'être déçu et frustré. Clairement, on a perdu 2 points à Gardanne.
On a bien débuté et on avait largement la possibilité de se mettre à l'abri dès la mi-temps avec un ou deux buts d'écart. A un moment donné, comme tu ne marques pas, tu donnes de l'espoir aux autres et comme ils ne sont pas malhabiles, ils auraient pu marquer. Au lieu de tuer le match en concrétisant la multitude d'occasions, on leur a donné la possibilité de saisir leur chance...
On a fait preuve de maladresse devant le but. Je ne dirai pas qu'il s'agit d'un manque de réussite mais plutôt d'énormément de maladresse.

Plus qu'une équipe: un groupe.

On dispose de très bons attaquants, mais avec un peu plus de réalisme et d'efficacité dans la finition lors de nos dernières rencontres, je pense qu'on serait en tête du championnat.
Après, on est dans la bonne voie. Depuis le début de la saison, on a bien travaillé, on a réussi a créer plus qu'une équipe: Un groupe.
Si on a des manques, à nous de les compenser. On y travaille sans cesse. Le premier chantier a été défensif, on a bien avancé. Ensuite au milieu, c'est correct: On dispose de plusieurs possibilités, on a les joueurs qu'il faut. Par contre devant, si on fait le ratio occasion/but, on est loin du compte.
Oui, il nous faut un, voire deux joueurs offensifs supplémentaires. Sans être tatillon, on recherche des profils bien ciblés, capables d'évoluer à droite ou à gauche en percussion et réalistes. Pas pour remplacer tel ou tel mais pour compenser par rapport à ceux dont on dispose. C'est juste cela dont on a besoin.

Alors, régulièrement on prend des joueurs à l'essai. Quelques fois c'est infructueux, d'autres fois c'est intéressant mais on ne préfère pas donner suite si le joueur n'est pas prêt à jouer très rapidement. L'exemple d'Anthony Ouasfane résume bien notre démarche: Arrivé il y a peu, il s'impose progressivement comme un patron à la fois sportif et mental. Même s'il n'est pas encore à 100%, il apporte son tempérament, sa "niaque"...
Le gros du travail est fait, même si rien n'est terminé. Maintenant, on est davantage dans la recherche du détail. Si on fait le choix de recruter, ce sera des joueurs que je veux, moi. J'ai le profil idéal en tête et je vais essayer de le trouver."

Quelques images de Gardanne/Toulon:
(Photos CR)