samedi 28 décembre 2013

AG de la SASP STV

Sur la bonne voie
 

J.Jayet et C.Joye
(photo CR)


Vendredi 13 décembre au Sporting Café, s'est tenue l'Assemblée Générale de la SASP STV. En présence de nombreux Socios, du professeur Michel Cameli représentant la mairie de Toulon, le président Jacques Jayet et l'actionnaire principal Claude Joye ont présenté les différents bilans.

C.Joye: "On est sur les rails"

Sur le plan financier, malgré une baisse significative des subventions des collectivités publiques, le budget du club est à l'équilibre, voire même bénéficiaire grâce à un meilleur sponsoring et à la réduction de la masse salariale (-23%).
Avec un chiffre d'affaire en sensible augmentation, le taux d'endettement du club (SASP et association) se réduit régulièrement et la trésorerie positive devrait faire face définitivement aux derniers litiges prud'homaux en cours d'ici la fin du printemps prochain.
Dans leurs différents rapports, les commissaires aux comptes ont remarqué la sincérité des comptes du Sporting et les ont certifié. L'assemblée des Socios les ont approuvé.
Enfin, pour donner des moyens supplémentaires, une nouvelle augmentation de capital va se réaliser à hauteur de 100 000 euros, les Socios bénéficiant d'un droit privilégié pour souscrire de nouvelles actions.
"Financièrement, tout va bien" nous a confié Claude Joye. "Les comptes sont équilibrés, la trésorerie est saine. On est sur les rails, même si toutes les procédures engagées contre le Sporting ont été pénibles. Que de temps perdu inutilement, on a autre chose à faire. Heureusement, cela se terminera en juin."

Le bon choix

L'actionnaire principal a tenu à faire un point sur le plan sportif. Le Sporting est sur la bonne voie organisationnelle tant chez les jeunes avec la présence à la tête de la formation azur et or d'un Frédéric Brando courtisé par le monde professionnel, "même si personne n'est irremplaçable, j'espère ne pas le perdre" a affirmé C.Joye, que chez les seniors avec l'arrivée tardive de Mohamed Sadani sur le banc. "Sa venue au Sporting a été compliqué compte tenu des décisions que nous avions pris en décembre dernier avec l'arrivée de Kader Ferhaoui, cependant je suis persuadé que nous avons fait le bon choix. Mohamed est un passionné, il a le bon profil. Entre lui et moi, il y a un vrai échange. C'est quelqu'un qui est très ouvert sur le jeu, intelligent et honnête."

Claude Joye a exprimé un regret: "Sportivement, je suis venu trop tard au Sporting. J'aurais dû lâcher la direction de l'US Feurs un an plus tôt... On serait plus avancé maintenant. C'est mon grand regret: Cela aurait évité toutes les petites dérives que l'on a connu, notamment dans la gestion des joueurs...
Quoi qu'il en soit, cette saison tous les moyens sont mis pour parvenir à notre objectif: On est sur la bonne voie !"