lundi 23 décembre 2013

DH - J9

A Pernes la fontaine s’est tarie
et la Rascasse a souri !


                                                                                                        Photo NM


A la veille de Noël, se rendre à Pernes n’était pas un cadeau et pourtant les joueurs du Sporting allaient offrir une bien belle victoire à leurs supporters venus en nombre les encourager…
Dans l’enceinte des arènes municipales bien garnies pour l’occasion, les rouges et blancs de l’Espérance Permoise  étaient à deux doigts d’ouvrir le score en tout début de rencontre: un attaquant parti à la limite du hors jeu, remonte le ballon et adresse un centre au cordeau mais ne trouve personne au second poteau pour crucifier Abello.
Le ton est donné, Pernes veut conserver son fauteuil de leader.
Une main consécutive à un tir de Dob dans la surface pernoise laisse cependant l’arbitre sans réaction.
Les réactions locales s’enchaînent: une action très chaude stoppée sur la ligne par Ouasfane ou une autre détournée de justesse en corner par Leleu.
C’est à ce moment que le STV décide de prendre le jeu en main, il multiplie les phases de beau jeu, le ballon circule bien, les joueurs sont bien placés. Atcham tente un tir puissant qui passe à côté tandis que sur un coup franc il ne peut reprendre de la tête un ballon qui ne demandait qu’à rentrer dans le but vide. C’est ensuite au tour d’Amiri d’adresser un curieux ballon qui viendra rouler le long de la transversale avant de mourir sur la ligne.
Mais peu avant la mi-temps c’est Abello qui s’illustre en captant une tête rageuse qui aurait pu faire mouche.
La seconde période annonce la main mise du STV sur la partie. Les contres locaux se font plus rares. On se demande encore comment Atcham Atcham a fait pour mettre le cuir au dessus alors qu’il se présentait seul face au gardien. Manas s’essayait lui aussi mais sans succès. Un superbe coup franc de Zaiani prenait le chemin pour se loger sous la transversale mais le gardien dans un claquette désespérée sortait la balle. Un autre coup franc superbement brossé par Ouasfane était stoppé de justesse par le gardien.Un frisson côté toulonnais lorsque Dob sauve une belle action de but et détourne la balle en corner.
Et enfin, la récompense, la délivrance, Rezkallah à l’extérieur du coin gauche de la surface décroche une frappe puissante qui s’encastre dans la lucarne droite. Le parcage toulonnais exulte.
Il faut maintenant préserver ce score pendant les 20 minutes restantes. Pernes va bien sur essayer de pousser… Manas se blesse sérieusement et doit être remplacé par Mdahoma.
Pernes se rue à l’assaut des buts toulonnais, le Sporting recule. Sur un caviar, Pernes touche le bois du poteau droit d’Abello. Puis, un sauvetage miraculeux sur la ligne, permet au Sporting de souffler. Atcham Atcham, décidément malheureux rate sa confrontation avec le gardien, alors que tout le monde voyait déjà le ballon au fond. Il est alors remplacé par Chaaouane.
Dob adresse une belle frappe bien stoppée par le gardien.
Photo NM

Les 10 dernières minutes seront interminables et Pernes multiplie les assauts du but varois, mais la maladresse des attaquants et la malchance rendront tout retour impossible. Une action ou plutôt un cafouillage devant les buts d’Abello repoussée deux fois consécutives sur la ligne fait passer des suées dans les rangs des supporters toulonnais.
Le résultat ne bougera pas et le Sporting signe là un précieux succès à l’extérieur.
Photo NM

Le mot de la fin, on le laisse volontiers à un fidèle supporter, très confiant dès le début de la rencontre puisqu’il nous confiait: «Jamais les jambes lourdes deux fois d’affilée…»
On s’en souviendra…