mardi 19 novembre 2013

CDF, 7ème tour

La Bresse presse mais la Rascasse passe

A l'image d'ALI SAID, les Toulonnais étaient en bleu de chauffe face aux Bressans
(photo CR)

 

Il est de ces villages que l’on eût jamais visités, de ces bourgades qui chaque année sortent
du chapeau de la Coupe de France et qui, l’espace d’un match, font parler d’elles. Marboz
dans l’Ain est bien le dernier lieu où un supporter de la Rascasse pensait aller jouer un jour.
Et pourtant c’est bien là que le Sporting avait rendez-vous pour ce 7ème tour de coupe.

En pleine terre bressane, la fête avait été minutieusement préparée et le speaker du stade était
incollable sur l’histoire de notre club, dressant alors un panégyrique exhaustif du passé, du
présent et même des ambitions futures.
Certains osaient un parallèle entre ce match de coupe et celui des Bleus contre l’Ukraine, les
Toulonnais étant dans la peau des Bleus eut égard à la couleur de leur maillot et à leur
position dans la hiérarchie footballistique.

Et c’est justement le bleu de chauffe que dût revêtir le Sporting pour garder un score
rapidement acquis par un tir génial d’Atcham (2ème minute). Les locaux, cueillis à froid et
devant un stade bien garni, eurent un peu de mal à accuser le coup. Les Toulonnais semblaient
plus affûtés techniquement et récupéraient beaucoup de ballons.
Sans se décourager, les rouges de Marboz tentaient quelques percées mais Abello gardait impeccablement ses cages.
La fin de la période était plus à l’avantage des Bressans et la pause était la bienvenue.

La seconde période voyait des locaux, qui commençaient à y croire, pousser et pousser. Ce fut
parfois le feu devant le but toulonnais et l’égalisation n’aurait pas été injustifiée.
Nous avions l’impression que les Bressans jouaient avec plus de coeur et plus d’envie que les
Toulonnais qui se contentaient de conserver leur maigre avance.
Sadani effectuait ses 3 changements, mais sans réelle influence sur le jeu. Abello sera sûrement l’homme du match, en récupérant des ballons bien dangereux.
Les occasions toulonnaises manquaient de mordant même si Atcham touchait du bois lors d’un beau tir en pivot en fin de match. La fête fut un peu ternie par un carton rouge sévère pour Marboz suite à une faute sur Bouzine. Le score n’évoluera pas et les Toulonnais soulagés et fairplay, offriront aux pensionnaires de DHR une belle haie d’honneur pour leur retour aux vestiaires.

Les joueurs toulonnais les plus en vue ont été l’infatigable Manas, l’irréprochable Leleu et un
Rosset intéressant à ce poste.
Ce fut un match de coupe, serré, qui a vu des Toulonnais bien dans leurs têtes mais un peu
maladroits dans le secteur offensif, même si la supériorité technique était flagrante. A ce
niveau seule la qualification compte et peu importe la manière.
Bravo aux nombreux supporters présents et bravo pour cette qualification. L’étape suivante
commence à s’écrire dès mercredi avec le tirage au sort du 8ème tour…

Diaporama de la rencontre:
(Photos CR)