dimanche 15 septembre 2013

Coupe de France

                                     


                                    Peymeinade 1 - STV 7


                                                    Photo NM



Un score fleuve pour un Sporting bicéphale.

Peymeinade….Ce nom ne dira sans doute pas grand-chose aux amoureux du ballon rond et pourtant c’est bien là que le tirage au sort a conduit le STV cet après midi pour son second tour de coupe de France.
Au coup d’envoi on pouvait se demander dans quel état d’esprit les Toulonnais allaient aborder cette rencontre. Le début du match semblait faire croire que les joueurs varois surclassaient dans leur tête les pensionnaires de 1ère division de district. Il faudra attendre un quart d’heure pour voir enfin une belle action se construire et Atcham Atcham ouvrir le score (14ème ). Les choses s’emballaient enfin et les Toulonnais montraient un visage plus offensif et il fallut quelques prouesses du gardien local pour retarder l’inéluctable échéance…
Un une deux rondement mené entre Atcham Atcham et Dob, permit à ce dernier de marquer le second but varois (32ème). Un pénalty provoqué par l’inévitable Atcham Atcham et transformé rageusement par Ali Saïd (36ème), un but de Amari (39ème) et un autre d’Ali Saïd (41ème) venaient alourdir une facture déjà salée. 




                                                                            Photos NM








                                                                                                     
D’autres occasions suivirent mais le talent du portier adverse permit à son équipe d’éviter le naufrage.

                                                 Photo NM



La deuxième période partait sur un rythme bien différent, les Toulonnais ayant décidé de lever le pied. Suite à un coup-franc très bien tiré, une tête locale sauvait l’honneur (50ème). Le jeu
toulonnais devenait plus insipide et souvent ennuyeux, les passes plus imprécises montraient que les joueurs se contentaient d’expédier les affaires courantes et de laisser filer le chrono.
Les locaux tentaient de marquer un second but, tandis que nos actions butaient toujours sur l’impeccable gardien de Peymeinade, qui fut l’un des hommes du match. Dob marqua un 6ème but à la faveur d’une mauvaise estimation de l’arbitre de touche sur un hors jeu pourtant bien visible. Une terrible frappe de Rancurel était encore stoppée par le gardien et un dernier but de
Mdahoma à la 87ème venait ponctuer la partie.

C’est donc encore un Sporting à deux visages que l’on eut l’occasion de voir aujourd’hui, aidé par un arbitrage souvent favorable et face à une équipe inférieure mais qui ne baissa jamais
les bras et qui combattit avec beaucoup de bravoure jusqu’à la fin….

La semaine prochaine les affaires importantes commencent et on espère bien voir un seul visage : le bon et ce durant 90 minutes….


FA