dimanche 8 septembre 2013

Coupe de France Vence 1 - STV 4

                                                                 



                                       Le contrat est rempli !




Vence – STV 1 à 4.

                                                                          Photos NM
 La pluie ayant cessé, c’est sur le synthétique de Vence, que la 1ère confrontation officielle de
la saison pouvait débuter. Deux divisions d’écart, sans coach (retenu à Toulon par une vilaine
entorse), le Sporting savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur dans un match piège par
excellence.
Les 20 premières minutes seront les plus décisives. Le Sporting, bien en place, joue bien,
même très bien. Le jeu est alerte, séduisant, les joueurs impliqués et volontaires. C’est
logiquement à la 7ème minute qu’Amiri tente une percée dans la défense adverse pour crucifier
le portier adverse. Et que dire quand une minute plus tard, une superbe reprise de volley
d’Atcham Atcham venait enfoncer le clou !... Les locaux accusaient le coup, assommés par la
réussite toulonnaise et techniquement dépassés. Sur un bon coup franc ils tentent bien de
surprendre Torre sur sa ligne. Mais c’est encore ce diable d’Atcham Atcham qui viendra
intelligemment subtiliser la balle dans les pieds du gardien et venir marquer dans un angle
fermé. A 3-0 le Sporting décida de lever le pied et de laisser venir. Les joueurs de Vence ne
baissaient pas les bras et essayaient d’aller de l’avant. Le jeu était parfois rude mais toujours
dans un bon esprit. Vence se créait bien quelques occasions mais toutes restèrent sans
conséquences… A la 75ème minute une belle passe de Dob permit à Amiri de scorer en faveur
du Sporting. Une minute plus tard Dob trouvait le coin de la cage au terme d’une très belle
frappe. Une action litigieuse signalée par l’arbitre de touche aurait pu donner un pénalty en
notre faveur, mais l’arbitre central resta intraitable, ce qui valut un carton jaune stupide à Dob,
ayant été se plaindre de sa décision.
Tambon, se plaignant de la cheville, dût sortir et c’est donc à 10 que le Sporting finissait le
match, ayant épuisé son crédit de remplaçants. Vence, pour sauver l’honneur, poussait et
inscrivit son unique but à la 89ème minute, après une  belle combinaison qui ne laissa aucune                    chance à Torre.
Le contrat a été proprement rempli, la dernière recrue du STV, Bouzine, a prouvé qu’il avait
parfaitement sa place au sein de l’équipe.

Photo NM


Le dernier mot, je le laisse volontiers aux supporters locaux, qui se disaient « Toulon est une
très belle équipe, qui joue bien et intelligemment. » Pourvu que ça dure !....     
FA.