mardi 2 juillet 2013

Des nouvelles d' ELLIOTT OTMANI





NM : Présentes toi.

EO : "Je m'appelle Elliott Otmani je suis né en 1994 et je joue au football depuis l'âge de 6 ans.j'évolue au poste de milieu offensif."

NM : Peux-tu nous raconter ton parcours. 

EO :" J'ai commencé à jouer à Ollioules, ensuite je suis passé par la Valette, St Cyr, le Sporting de 2007 à 2012, l'an dernier j'évoluais à l'AS Cannes et l'an prochain je jouerai à Istres."

NM : Quel est l'éducateur qui t'as marqué au STV. 

EO :" J'ai eu pas mal de coachs au Sporting, celui qui m'a le plus marqué est Momo Hachfi parce qu'il était très exigeant avec moi et cela m'a beaucoup aidé à progresser. Ensuite je vais quand même citer Begh Boussalem parce qu'il a été très important pour moi, étant donné que je suis un affectif, il a toujours été là quand j'en avais besoin. Enfin je dois remercier monsieur Alfano de m'avoir donné ma chance avec l'équipe fanion alors que je n'avais que 17 ans."

NM : Ton meilleur souvenir au STV. 

EO : " C'est la montée en u17 nationaux. On a terminé 1er en u17 dh et c'était une super année, on a réussi à faire une excellente saison avec un collectif très bon sur et en dehors du terrain et une équipe très offensive. Cela nous a permis d'être invaincu en 2ème partie de saison avec un match nul et le reste en victoires. C'est vraiment des supers souvenirs."

NM : Ton ou tes meilleurs souvenirs dans ton club actuel.

EO : " Puisque je n'ai passé qu'un an à Cannes et que c'est tout récent je n'ai pas encore de nostalgie particulière. Je retiendrai la vie au centre avec beaucoup de bons moments partagés en commun. En ce qui concerne le foot je retiens le match contre Bastia, probablement notre meilleur match au niveau du jeu produit avec une victoire 4 à 1 qui était très importante."

NM : Tes défauts , tes qualités.

 EO : "J'ai bien sûr beaucoup de choses à améliorer dans mon jeu, en ce qui concerne les défauts il y a l'attitude nonchalante parfois qui donne l'impression que je ne suis pas concerné que je dois encore gommer, même si ceux qui me connaissent savent que ce n'est pas le cas. Ensuite mon gabarit frêle que l'on m'a souvent reproché parce qu'apparemment c'est un défaut en France, pour être honnête ce n'en est pas un pour moi, en revanche mon manque d'agressivité dans les duels en est un. Concernant les qualités, c'est facile d'en parler puisqu'il y en a pas beaucoup! Je pense avoir un profil de joueur espagnol et vu leurs résultats actuels je considère cela comme une qualité, ensuite une technique des deux pieds correctes, une bonne vision du jeu et enfin une bonne polyvalence, car je suis un joueur qui a besoin de beaucoup de libertés dans les déplacements."

NM : "Un stade, un coach , un joueur qui t'as marqué. 

EO : "Le Camp Nou, j'ai eu la chance de le voir de l'extérieur et j'espère pouvoir voir jouer le Barça un jour enfin quand Messi me donnera des places pour aller le voir jouer... Comme coach je suis admiratif du travail qu'à fourni Guardiola à Barcelone, il en a fait une référence en terme de jeu, et aussi Ancelotti pour sa capacité à gérer des stars avec un style de management très calme qui me plaît. Comme joueur j'ai été impressionné par Boro à Toulon, de par son style de jeu et aussi par son excellent comportement notamment à mon égard durant l'année où on a pu évoluer ensemble."

NM : As tu un modèle dans le milieu du football ?

EO : "Mon idole est Robinho depuis longtemps. D'ailleurs je pense que ceux qui me connaissent doivent s'en douter puisque j'en parle tout le temps! Sinon je regarde beaucoup Iniesta jouer parce qu'il sait toujours ce qu'il va faire du ballon avant de l'avoir eu donc j'essaye de m'en inspirer."

NM : Si tu en avais eu la possibilité, serais tu resté au STV ?

EO : " C'est difficile à dire, monsieur Parisot m'avait conseillé de rester car il comptait sur moi mais je voulais jouer régulièrement et Cannes m'offrait la possibilité de m'entraîner tous les jours. Évidemment le Sporting reste mon club de coeur avec des supporters toujours présents bien que le club ne soit pas a sa place en DH."

NM : un mot de la fin.

EO : " Pour finir je voudrai déjà te remercier d'avoir pensé à moi pour cette interview, je remercie toutes les personnes qui, comme toi, donnent de leur temps pour le Sporting. Enfin je laisse aussi un mot aux supporters qui ne lâchent pas le club, et j,espère que le Sporting va vite remonter parce qu'il n'est pas à sa place!"


Merci Elliott !