dimanche 21 juillet 2013

Chronique Socios

SPORTING:
Il y a t-il un commandant à bord ?
 
Un staff décapité...
(Photo C.R)
C'est désormais un fait acquis, à chaque intersaison estivale, à chaque trêve hivernale, le Sporting se paye le luxe d'une crise en interne: Aux éducateurs et autres responsables de la formation qui vont et viennent, aux joueurs qui resignent avant de s'en aller ou qui s'engagent avant de se rétracter viennent maintenant s'ajouter des entraîneurs qui sont confirmés avant d'être récusés ou encore qui se retirent précipitamment à peine l'annonce de leur arrivée faite...
Incroyables revirements de situation qui plongent les derniers fidèles de la Rascasse et principalement les Socios dans la perplexité, l'inquiétude et pire, dans la lassitude et le découragement.
 
Après plusieurs saisons particulièrement décevantes et à la veille d'en faire démarrer une nouvelle, l'équipe fanion du STV ne dispose officiellement pas d'un coach, ni même d'un staff attitré. Les joueurs qui vont composer l'effectif (du moins ceux qui seront présents au premier entraînement) n'auront pas été choisi et recruté par l'entraîneur qui devrait être engagé (sans doute en catastrophe et par défaut) par les dirigeants, demain soir.
Comment en est-on arrivé là alors que le remplacement en décembre dernier de Luigi Alfano par Kader Ferhaoui avait été justifié par la nécessité de redonner un nouvel élan dans la durée ? Pourquoi cette valse des entraîneurs que ce soit pour l'équipe fanion comme pour l'équipe réserve ?
Indépendamment de la qualité des hommes, la précédente saison s'est clôturée avec un directeur Sportif, un entraîneur et un préparateur physique. Aujourd'hui plus personne...
Quel est le cap ? Quelle est la stratégie ? Quelle est la logique ?
 
 
Au delà de défrayer péniblement la chronique locale, médusant les amoureux du club et faisant fuir les autres, que cache cette instabilité permanente qui n'autorise aucune perspective dans le futur ?
Quelle crédibilité peut on accorder à un club qui en deux saisons et à l'orée d'une troisième, à déjà usé (très, très précocement pour certains), trois coachs pour son équipe fanion en attendant un quatrième (pour combien de temps ?) ainsi que trois entraîneurs pour l'équipe 2 ?
Quel projet est mis en oeuvre pour sortir autrement qu'au jour le jour le club de l'immense ornière dans laquelle il s'est évertué à se perdre depuis beaucoup trop longtemps ?
Qui pour incarner ce projet ? A quand un vrai président pour s'occuper quotidiennement de la destinée du Sporting ? Quand un coach pour mettre en oeuvre durablement une stratégie sportive ? Quid d'un organigramme clair et pérenne ?
 
Notre Sporting a besoin d'une nouvelle vision, d'un nouvel état d'esprit et de nouvelles compétences pour fuir tout ce que nous avons vécu et que nous subissons depuis trop longtemps.
Notre club a besoin d'un vrai commandant à sa tête.