lundi 20 février 2012

U19 DHR: STV/AS CANNES2 (1-1)

U19DHR:

Rien ne sert de courir, il faut partir à point...

Les Toulonnais se sont heurtés à une solide opposition Cannoise...
(Photo: C.Rainaud)

Ce dimanche, l'opportunité était belle pour le Sporting leader de son championnat, d'augmenter son avance au classement en recevant l'AS Cannes, quatrième et toujours en course pour une éventuelle accession.

Gaidot dans le but, derrière la solide charnière Sourisse/Gueguen, Gomis à droite et Lherbier à gauche constituaient la défense. Au milieu, le coach B.Bousalem titularisait un axe central inédit: Zaiani/Dubois-Viales. El Batti sur l'aile droite, Zenasni sur celle de gauche et Otmani en soutien de Mendy, l'attaque azur et or avait fière allure. Sur le banc au coup d'envoi: Beaunes et Rhazali.
En face, si deux jeunes pré-excellence étaient sur la feuille de match, cinq joueurs évoluant avec les U19 Nationaux renforçaient la formation Cannoise pour l'occasion, témoignant de la volonté du club acéïste de jouer à fond la seconde partie de la compétition.

L'entame de la rencontre donnait lieu à un coup de tonnerre: Suite à un coup franc lointain et excentré en faveur des Cannois le ballon arrivait au point de penalty, Sourisse tentait de s'en emparer mais il était contré par l'écran que formait Nadifi, le meneur de jeu des visiteurs. L'occasion était trop belle pour l'attaquant Chavanon qui trompait à bout portant Gaidot, sous les yeux de Gueguen, impuissant.
0-1 dès la troisième minute, le STV ne pouvait pas plus mal commencer: "Une erreur de marquage collective" déplorait le coach après la partie.

Le Sporting, cueilli à froid... (Photo: C.R)

Ce but n'avait pas le don de faire rentrer les azur et or dans la partie: Plutôt empruntés et maladroits, ils subissaient en jouant très bas le jeu alerte et offensif des rouges et blancs. Il fallait attendre la dixième minute pour voir la première action Toulonnaise: Une balle en profondeur était remisée en pivot de la tête par Mendy qui servait Otmani. La reprise instantanée de l'attaquant flirtait avec le poteau d'Ayong, le robuste portier Cannois.
"On a eu 20/25 minutes très compliquées" analysait B.Bousalem, "On a vraiment eu du mal à rentrer dans le match, mais une fois dedans, on ne s'est pas trop mal débrouillé..." Zenasni et Otmani se créaient de belles opportunités devant le but mais quand la finition était bonne, c'est Ayong qui gardait le dernier mot comme sur le face à face perdu entre le portier visiteur et Mendy (26ème).
Les minutes passant, le Sporting prenait le pas dans l'engagement physique et suite à un corner, Dubois-Viales profitait d'une erreur d'appréciation pour marquer de la tête un but... refusé pour une main, estimait le juge de touche pourtant masqué par de nombreux joueurs (37ème).

Main de Dubois-Viales (no8)...? (Photo: C.R)

Après la pause, le STV renforçait son emprise sur la rencontre. Les Toulonnais jouaient plus haut et les Cannois géraient du mieux possible leur avantage. Le milieu de terrain azur et or pressait et privait de ballons l'attaque adverse, Gaidot n'ayant plus grand chose à faire. En face, Ayong était plus que sollicité suite à de nombreuses tentatives de Mendy notamment, qu'il parvenait à endiguer. Et lorsque le portier de l'ASC était battu, c'est sa transversale qui le sauvait sur un tir d'Otmani.
Les efforts du Sporting n'allaient pas être vain et c'est Zaiani en embuscade qui offrait l'égalisation aux siens. La fin du match était à sens unique mais plus rien n'était marqué, les deux équipes se quittant dos à dos (1-1).

"On a fait finalement un beau match. En seconde mi-temps, sans vouloir être prétentieux, on les a surclassé. On peut emporter la rencontre" estimait l'entraîneur des U19 du STV. "14 matchs invaincu, c'est bien mais je suis déçu parce qu'au classement, on perd la première place. On a joué contre une grosse équipe de Cannes. Il y a eu une réaction car on avait la tête dans le seau. Mes joueurs se sont "guingassés" pour revenir et je suis fier d'eux."

Dans l'autre rencontre phare de cette 14ème journée, les Arlésiens de l'ACA sont allés s'imposer chez les Marseillais de l'US Endoume (2-3). De quoi rendre incontournable le prochain affrontement entre le STV et Arles, le 18 mars prochain à Mercheyer...