mercredi 8 février 2012

La Ligue s'emmêle les pinceaux...

Dysfonctionnements internes...

Le courrier arrive tard à la Ligue...

Le 31 janvier dernier, le comité de direction de la Ligue Méditerranée s'était réuni sous la présidence d'A.Porcu et avait décidé de sanctionner tous les clubs qui n'étaient pas en règle vis à vis de la Trésorerie de la Ligue après les avoir mis en demeure de payer (PV no18). Parmi ces clubs figurait l'AS Aixoise évoluant en championnat DH avec le STV.

Le Bureau Exécutif de la Ligue s'est de nouveau réuni hier, mardi 7 février, conformément à l'article 11 des statuts de l'instance régionale et a notifié dans un nouveau procès-verbal (PV no19) son erreur concernant le club Aixois, due à des "dysfonctionnements internes au service de la comptabilité de la Ligue". En effet, plusieurs clubs ont été pénalisé à tord alors qu'ils étaient à jour de leur cotisation comme l'ASA qui avait expédié son règlement par chèque le 30/01/12 (cachet de la poste faisant foi) mais seulement traité par les services de la Ligue le 7/02/12...

En conséquence, aucune pénalisation ne peut leur être imputée et ces clubs sont rétablis dans leur droit avec les excuses de la Ligue en prime.

En ce qui concerne le FC Monclar, évoluant en DHR dans la même poule que le STV2, sa première pénalisation de quatre points a été entérinée et le club Avignonais vient d'être sanctionné d'un nouveau retrait de quatre points, n'ayant (apparemment) toujours pas régularisé sa situation.
Désormais, il risque une mise hors compétition s'il n'obtempère pas dans les 6 jours à venir. Cette ultime sanction s'accompagnerait d'une interdiction de disputer aucune rencontre amicale ou officielle pour son équipe fanion ainsi que l'impossibilité de s'engager pour la saison suivante tant que tout ne sera pas rentré dans l'ordre.
_______________________________________

Concernant les compétitions devant se jouer le prochain week-end du 11 et 12 février, La Ligue de la Méditerranée informe qu'une décision sera prise le vendredi 10 février 2012 pour le maintien ou non (partiel ou total) des rencontres.