mardi 10 janvier 2012

STV-Pernes: Match en retard (J2)

Repartir du bon pied

Le match de mercredi est dans toutes les têtes: Il faut reprendre la compétition par le bon bout...
(Photo: C.Rainaud)

Programmée initialement le 25 septembre dernier, cette rencontre de la seconde journée qui devait marquer l'entrée en championnat du STV face à l'Espérance Pernoise va finalement marquer son entrée... en 2012 !

Mercredi à Brignoles, le Sporting disputera ce match en retard qui va porter une lourde charge symbolique:
En premier lieu, cette confrontation face à un mal classé pourrait en cas de victoire offrir au club azur or la première place au classement, quatre jours avant l'ouverture du championnat pour le compte de la douzième journée et la réception du FC Martigues B. En second lieu, un succès devant Pernes permettrait au STV de poursuivre une impressionnante série de victoires, entretenant la dynamique amorcée depuis la mi-novembre. Enfin, un résultat positif serait un pas de plus vers l'objectif final dans une période (janvier/Février) souvent jugée cruciale et où se dessine les grandes orientations de la compétition. Les formations de tête qui négocient au mieux cette phase sont souvent au rendez-vous du mois de juin: Ajaccio l'avait confirmé la saison dernière en CFA, le Sporting aussi, mais à ses dépens, en ne parvenant pas à s'imposer durant cette période alors qu'il était en pôle à la trêve.

Le coach Luigi Alfano a bien conscience de l'enjeu et a concocté un programme adapté pour reprendre dans les meilleures conditions: Après deux séances physiques axées sur le foncier sans toucher le ballon, les azur et or ont repris l'entraînement et effectué un match de préparation face à la rugueuse réserve de l'EFC Fréjus dans des conditions d'accueil plutôt moyennes (pas d'arbitre en première période, pas de juges de touche...). Enfin, plusieurs joueurs ont eu du temps de jeu en disputant la rencontre de dimanche en coupe du Var.
L'effectif retrouve de la consistance avec le retour progressif des blessés, même si l'incertitude pèse encore pour certains (Q.Bouchoux qui doit passer une échographie pour confirmer la fin de sa déchirure, R.Dob qui trottine mais se ressent encore d'un coup face à l'EFC, T.Avico malade...).

C'est une fois encore l'état d'esprit qui pourrait faire la différence, plus que la qualité du jeu encore perfectible, côté Toulonnais. "Durant ce mois de janvier on va disputer quatre matchs. Que l'on puisse prendre la tête face à Pernes, je n'en parle pas trop..." affirme L.Alfano. "On a pris des points, mais dans le jeu on est pas convaincants. Puisqu'on est en période de voeux, j'ai souhaité aux joueurs qu'on remplisse nos objectifs et si en même temps on pouvait un peu plus dominer notre sujet, ce serait mieux bien qu'en DH, jouer un beau football n'est pas le plus facile."
La pression de ce match en retard sera t-elle favorable aux Toulonnais ? "La pression on l'a depuis le mois de juillet car on connaît l'objectif du club. J'espère que la perspective d'être premier en cas de victoire face à Pernes va motiver l'équipe, plus que mettre une pression excessive. On doit être solide, l'essentiel étant de ne pas prendre de but, ce qu'on a réussi à faire depuis le match de Fos.
Tout le monde adhère à ce projet même si ce n'est pas facile car il y a des joueurs qui jouent et d'autres pas... Il faut faire la meilleure équipe possible en évitant de se tromper" indique le coach.
La composition du groupe sera définie au terme du dernier entraînement, ce soir.

L'adversaire, l'Espérance Pernoise a été comme le Sporting perturbé par un calendrier erratique qui ne lui a pas permis d'enchaîner les matchs. Longtemps en proie à des difficultés dans la finition, les joueurs de C.Decorzent restent sur un large succès il y a quelques jours à la Trinité (2-4). Grâce à cette victoire ils quittent la dernière place au classement et entament cette nouvelle année de manière probante. "Attention à cette équipe de Pernes. Les échos que j'en ai eu font état d'une équipe plutôt athlétique, organisée avec de belles individualités. Il ne faut surtout pas se fier au classement" averti L.Alfano.