lundi 16 janvier 2012

STV- FC Martigues B (1-0)

Le Sporting passe l'obstacle Martégal

A l'image d'Adrien Troncia, le STV s'est arraché pour s'imposer face à Martigues...
(Photo: C.Rainaud)

"Il faut enchaîner, prendre des points" disait L.Alfano après le match à Fos. Huit matchs plus tard, le Sporting est allé chercher sa huitième victoire consécutive dans les ultimes minutes de son affrontement avec Martigues.

Sans son maître à jouer G.Boronad, sur le banc au coup d'envoi, les azur et or entament la rencontre tambour battant: Dob (6ème) puis Rifflard (9ème) alertent Vanni le portier Martégal qui doit s'employer pour repousser les assauts Toulonnais. Le Sporting met du rythme pour emballer le match mais les visiteurs sont en place et n'hésitent pas à venir s'approcher du but de Pansier: Guendouz et Amalou ne cadrent pas leur tentatives mais Mangoni de 20 mètres oblige le goal à se coucher pour bloquer son tir (32ème).
Le STV reprend son offensive: Dob d'une frappe enroulée cherche sans la trouver la lucarne adverse puis sur une percée plein axe d'Avico qui sert Dob, l'attaquant azur et or élimine deux défenseurs avant de tirer en pivot. Vanni s'envole et détourne magistralement l'occasion Toulonnaise juste avant la pause.

Après 45 premières minutes intenses, les deux formations baissent de rythme et les débats s'équilibrent au milieu du terrain. Les actions franches sont plus rares, les défenses prenant le pas sur les attaques, toutefois le FCM vendange une occasion en or d'ouvrir le score: Excentré, Dumortier seul devant Pansier croise trop sa frappe qui passe à coté du poteau (56ème). Dob tente une reprise de volée mais largement au dessus (65ème).
Le coach Toulonnais commence son turn-over: A droite Avico cède sa place à Troncia et le Sporting dispose d'un nouveau souffle. Sur un centre de Le Goff remisé de la tête par Charre, Dob en embuscade reprend de volée sous la transversale de Vanni mais le but est invalidé pour une faute peu évidente au préalable (72ème). Boronad remplace Barale et Otmani entre à la place de Charre.
Les minutes défilent et les supporters redoublent d'encouragements. Sur coup franc, Boronad dépose le ballon sur la tête de Nasser Boucenna qui smashe le cuir au fond des filets de Vanni: Le Sporting ouvre le score juste avant le temps additionnel (1-0, 88ème) et signe une victoire à l'arrachée mais justifiée sur la forme.

Diaporama de la rencontre: