vendredi 13 janvier 2012

DHR: STV2-US Cagnes

Gagner pour ne pas vivre une saison galère...

A.Mendy et l'attaque Toulonnaise devront se montrer efficace en 2012...
(Photo: C.Rainaud)

Dimanche 15 janvier à Mercheyer (15h), le STV2 recevra l'US Cagnes pour le compte de la dixième journée du championnat de DHR.
La rencontre s'annonce ardue pour le Sporting, 12ème au classement car les visiteurs du jour pointent à la 4ème place et sont plutôt à l'aise à l'extérieur où ils n'ont plus concédé le moindre but depuis 3 matchs.

Après une première partie de saison compliquée, la réserve du Sporting se retrouve en ce début d'année à un moment charnière de sa saison: "On redémarre à zéro pour tous les joueurs au niveau du groupe, des places. Je ne veux pas vivre une saison galère, donc je me donne jusqu'à la mi-février pour sortir de cette zone rouge et travailler plus sereinement même si on sait qu'on va naviguer entre deux eaux..." estime le coach JC.Grasso.
Le collectif du STV2 a longtemps été modifié au gré des évènements affectant l'équipe fanion, les résultats n'ont pas vraiment suivis et en plus la réussite a souvent fait défaut. L'épisode du forfait face à La Cayolle n'a pas arrangé la situation et désormais l'entraîneur azur et or tire le signal d'alarme. "J'ai besoin de garçons concernés, je leur demande de faire des efforts, d'en faire un peu plus. Aujourd'hui il faut des résultats, il y a urgence !" déclare t-il.

Le mois de janvier va voir le STV2 disputer 3 rencontres (dont deux à l'extérieur), et le staff compte sur un minimum de 8 points sur la feuille de route. Pour cela il lui faudra se montrer solide derrière et efficace devant.
Hélas, les suspensions, blessures et méformes pénalisent la défense et notamment la charnière centrale et même temps que l'attaque Toulonnaise se montre particulièrement stérile (en témoigne, le succès in extremis aux Arcs en toute fin de rencontre sur penalty). Avec seulement 4 buts inscrits en championnat depuis le début de la saison, le déficit offensif est particulièrement flagrant. "J'espère qu'on n'aura pas un début d'année aussi noir qu'on a pu avoir en début de championnat. Luigi a récupéré du monde donc je compte sur des retombées qui puissent m'apporter ce dont je manque. Contre Cagnes, je compte sur l'état d'esprit dont mes joueurs ont fait preuve face à Sisteron. Je pense qu'a 1 ou 2 joueurs près, le groupe qui devrait démarrer sera le même que celui des Arcs. J'ai besoin de m'appuyer sur un effectif stable pour pouvoir faire des résultats. Je dois faire des choix et ne compter que sur les joueurs les plus impliqués" concède JC.Grasso.