dimanche 29 janvier 2012

DH: STV-FCIOP (2-1)

Face à Istres, le Sporting fait le principal:

La victoire !

Sans dominer son sujet, le STV a enchaîné un nouveau succès sur son terrain, le 6ème consécutif...
(Photo: C.Rainaud)

Petite affluence à Bon Rencontre pour cette rencontre entre un STV qui joue les premiers rôles et un promu Istréen qui souhaite assurer un rapide maintien.
Dans une configuration désormais habituelle à domicile (4-3-3 en losange), les azur et or mettent d'entrée du rythme dans la partie et obtiennent quelques coups de pied arrêtés aux abord de la surface Istréenne. Toutefois les visiteurs ne se laissent pas déborder et font valoir une belle circulation de balle qui contraint les Toulonnais à multiplier les efforts pour garder le contrôle des débats.
A la fin du premier quart d'heure, le gardien visiteur Idir estime mal un coup franc lointain de Boronad ce qui permet à Barale en embuscade d'ouvrir la marque (1-0, 16ème). Ce but à le don de libérer les azur et or qui poussent pour réussir le break. Les actions chaudes s'enchaînent et c'est Dob qui enfonce le clou d'une frappe qui rase l'intérieur du poteau d'Idir (2-0, 28ème).
Les partenaires du capitaine Istréen Ecoublet durcissent le jeu et Pansier doit intervenir in extremis pour repousser une balle en cloche qui lobe la défense Toulonnaise. Juste avant la pause, Boucenna dispose d'une belle opportunité de tuer le match cependant sa reprise n'est pas cadrée.

La seconde période démarre difficilement pour le STV: Les visiteurs jouent plus haut et progressivement les attaquants Toulonnais pressent moins, obligeant les défenseurs à reculer pour ne pas subir la vitesse adverse. Pourtant c'est encore le Sporting qui bénéficie d'une occasion en or d'aggraver le score suite à une limpide ouverture de Boronad pour Dob, mais le buteur ne peut redresser suffisamment sa frappe dans un angle fermé (61ème).
Dès lors, la jeunesse Istréenne prend le dessus et c'est une nouvelle fois Pansier qui sauve le Sporting en détournant à bout portant une première tentative de Danabache (66ème). La seconde est la bonne pour le FCIOP, Danabache profitant d'un mauvais renvoi de la défense azur et or pour reprendre plein axe et réduire le score (2-1, 71ème). Entre temps le coach Toulonnais a commencé à faire tourner son effectif: Bouchoux rentre à la place de Charre puis c'est Otmani qui en fait autant à la place de Barale.
Le match est plus haché, les fautes sont nombreuses ainsi que les cartons que distribue l'arbitre, principalement aux Istréens. Le STV n'arrive pas à garder le ballon et s'expose de plus en plus au jeu plus fluide de l'adversaire. Avico remplace Moussaouy et Idir stoppe en deux temps une dernière opportunité de Dob.
Les dernières minutes sont stressantes mais Pansier reste le maître dans sa surface.
L'arbitre soulage Bon Rencontre en sifflant les trois coups et c'est nanti de quatre points supplémentaire que le Sporting poursuit son chemin: C'est bien le principal !

Les réactions:
Pour le STV: "Il faut qu'on arrive à mieux garder le ballon..."
Le milieu de terrain, S.Rifflard interviewé au coup de sifflet final:
Serge RIFFLARD:

Pour le FCIOP: "Il nous a manqué de l'efficacité !"
Le coach Istréen B.Savry analyse la rencontre:
Bruno SAVRY:

STV bat FC Istres OP: 2-1
Buts: Barale (16ème), Dob (28ème) pour Toulon - Danache (71ème) pour Istres
Avertissements: Moussaouy, Rifflard (Toulon) - Saivati, Orsattoni, Chalka, Mallaroni, Garnier, Barbier (Istres)

A noter: Le coup d'envoi du match a été donné après une minute de silence respectée à la mémoire de Pierre Sinibaldi ancien joueur professionnel et coach du Sporting (1979/80).