vendredi 27 janvier 2012

DH: Avant STV/FCIOP

Steve Saez:
"Je sens un groupe assez sérieux et c'est agréable"

Le staff technique du STV veut mettre dans les meilleures conditions le groupe azur et or.
(Photo: C.Rainaud)

Malgré la trêve hivernale, le Sporting va enchaîner samedi son huitième match en autant de semaine. A cette période de l'année où les conditions climatiques sont souvent fluctuantes et parfois rigoureuses, l'accumulation des matchs soumet les organismes à rude épreuve.
Savoir bien gérer cette période charnière que représente la reprise du championnat pour optimiser le groupe azur et or en prévision du sprint final au début du printemps, tel est l'objectif majeur du staff Toulonnais et plus particulièrement celui de Steve Saez, l'entraîneur adjoint en charge de la préparation physique.

Le choc qu'a reçu le capitaine Boronad lors de la rencontre face à Pernes, le coup de "moins bien" de certains joueurs au Lavandou ont alerté le staff qui a légèrement modifié la charge de travail demandée aux joueurs: "Cette semaine, on a laissé une séance de libre aux joueurs parce qu'on a bien travaillé depuis la reprise" affirme S.Saez. "Sur certaines individualités comme Boronad en fonction du coup qu'il a pris, on fait un peu plus attention, mais sinon tout se passe bien: Au niveau physique on est pas mal" poursuit-il.
La période hivernale nécessite t-elle une préparation particulière ? "En janvier/février on ne fait rien de particulier, si ce n'est des petites piqûres de rappel où on insiste sur le foncier et la nécessité d'être consciencieux au quotidien. Je module l'entraînement en fonction du calendrier des matchs pour garder du jus, toujours en accord avec le coach. On essaye de varier en faisant de tout, on surveille surtout les petits bobos."
En dehors de Q.Bouchoux, soigné pour un début de pubalgie et qui s'est fait une déchirure musculaire, le STV limite la casse: "Cela veut dire que l'un dans l'autre, on est pas mal dans le dosage. A chaque entraînement une bonne vingtaine de minute est consacrée uniquement à l'échauffement musculaire avec de bons étirements avant la séance. On est jamais totalement à l'abri car on sait qu'il y a des joueurs plus fragiles que d'autres" précise le préparateur physique.

Reste la "préparation cachée", celle qui ne se fait pas à l'entraînement mais dans la vie de tous les jours des joueurs. "Au niveau diététique, on ne sait pas ce que les joueurs mangent chez eux à la maison" évoque L.Alfano. Ce sujet, l'hygiène alimentaire, a été abordé lors d'une réunion samedi dernier avec le docteur du club. S.Saez indique qu'il donne des conseils mais cela fait partie de la "prépa cachée" qu'il ne maîtrise pas. "On fait confiance. Dans l'ensemble cette année je sens un groupe sérieux et c'est agréable."
Le coach Alfano poursuit: "J'insiste à chaque fois auprès du club pour avoir les joueurs a disposition le plus tôt possible le jour des matchs afin d'éviter qu'ils ne se lèvent pas trop tard, pour savoir ce qu'ils ont pris au petit déjeuner, l'heure à laquelle ils ont mangé... Quand on les a tout le temps, c'est facile, mais quand tu ne les a que le soir pour l'entraînement c'est différent. On ne sait pas ce qu'ils font dans la journée, certains travaillent, d'autres non: c'est ça aussi l'amateurisme. En ce qui nous concerne on essaye d'être "pro" le plus possible."

Pour le match face à Istres si Q.Bouchoux fera partie des 14, l'incertitude demeure sur la participation de G.Boronad. Les choix seront effectués lors de la mise en place, ce soir.
STV-FC ISTRES B
Samedi 28 janvier - Stade Bon Rencontre, 18 heures.