jeudi 6 octobre 2011

Samedi le Sporting débute le championnat de DH...

Arles-Toulon:
Les supporters se mobilisent...

4 mois après la fin du précédent championnat en CFA, les supporters du STV sont chauds pour en démarrer un nouveau... en DH.
(Photo: C.Rainaud)

A l'image des Irréductibles93 craquant un fumigène lors de l'ouverture du score du récent match de Coupe de France face à Mandelieu, les supporters du STV sont comme les joueurs de Luigi Alfano, désireux de commencer véritablement une nouvelle saison durant laquelle seul le jeu dictera sa loi.

Bon Rencontre n'a pas connu une affluence mémorable samedi dernier: A peine 300 personnes garnis-
saient les gradins. Si la Depallens semblait quasi-vide et plutôt silencieuse, la tribune Mouraille comptait comme toujours sur ses groupes de supporters qui ont donné de la voix durant le match.

C'est à l'extérieur que le Sporting va entamer sa campagne 2011/12: A Arles face à l'Athlétic Club Arlésien qui est le premier leader provisoire du championnat. Les réservistes Arlésiens ont de l'ambition cette saison, la même que celle du STV: Accéder en CFA2 en juin prochain.
C'est donc un véritable choc qui attends les Toulonnais sur la pelouse du vieux stade Fournier dans l'antique ville Camarguaise où évolue la réserve du club de L2. Pour cette rencontre aux airs de sommet du championnat, IRD93 et FT98 ont manifesté leur intention d'organiser un déplacement pour leur groupe respectif afin d'aller soutenir les azur et or.
Ils y rencontreront un autre groupe de supporters: les Suportaïre Arlaten.

Ce groupe Arlésien a décidé en fin de saison de suivre exclu
sivement l'équipe réserve de l'ACA et non plus l'équipe professionnelle du club qui joue au Parc des Sports, dans la cité des Papes à Avignon.
En désaccord complet avec l'actuelle et récente direction du club, les SA dénoncent les dérives d'un club qui a délocalisé vers un autre stade, une autre ville, l'équipe fanion et ses entraînements ainsi que les bureaux administratifs.
Alain Baudouy, membre actif du bureau s’exprime avec beaucoup d’amertume sur les relations qui se sont complètement dégradées entre l’association des Suportaïre Arlaten et la section professionnelle de l’ACA. Il en explique les raisons:

•Alain, pourquoi votre groupe de supporters ne vient plus encourager l’équipe de l’ACA ?
Alain Baudouy : « Deux mois avant la fin de saison, l’an dernier, nous avions entamé des discussions avec la section professionnelle du club de l’ACA pour bénéficier du tarif préférentiel en ligue 2. A l’époque, on nous avait fait des promesses qui n’ont pas été tenues. Les tarifs proposés étaient identiques à tous les autres spectateurs du Parc des Sports, alors que nous sommes une structure très active au stade qui nécessite un budget de fonctionnement. Le président Salerno et toute son équipe ont peut-être jugé qu’ils n’avaient pas besoin de nos encouragements au stade. »

•Est-ce la seule raison de cette décision de ne plus supporter l’ACA en ligue 2 ?
Alain Baudouy : « Nous ne sommes plus en adéquation avec la politique du club. Le transfert des entraînements en Avignon est un peu la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Nous sommes des supporters qui partageons les valeurs arlésiennes que nous ne retrouvions plus au sein de la section professionnelle. Et lors du conseil d’administration de l’association, nous avons pris la décision de ne plus nous déplacer au Parc des Sports pour soutenir Arles Avignon. »

•Votre décision est-elle irrévocable ?
Alain Baudouy : « Cette équipe ne nous intéresse plus. Rien n’est irrévocable, mais tant que la politique du club n’aura pas changé, nous camperons sur nos positions. »

•N’y a-t-il pas un brin de frustration chez certains supporters Arlaten ?
Alain Baudouy : « Non, car nous avons décidé de nous mobiliser pour la réserve de l’AC Arles. Cette équipe qui évolue en DH incarne parfaitement les valeurs arlésiennes. Nous allons les aider à monter en CFA2 en les soutenant tout au long de la saison avec la volonté d’effectuer quelques déplacements avec eux. Notre prochain déplacement sera à Pernes, nous ferons également ceux d’Orange et de Toulon. »

(Source: www.citylocalnews.com)