samedi 24 septembre 2011

Résultat DHR: STV-ES MILLOISE

Largement dominateur, le STV2 l'emporte de justesse...

Le STV2 s'est imposé face à l'ES Milloise sur le score de 2 à 1
(Photo: Archives Socios)

C'est un groupe Toulonnais fortement remanié qui était aligné cet après-midi pour affronter les Aixois des Milles. Abde Mhideb dans le but, une charnière M.Llorente/A.Coulibaly, C.Barale dans l'entre-jeu et J.Fabre devant: les "retombées" de l'équipe fanion étaient nombreuses.
Après une première journée de championnat à Endoume durant laquelle le Sporting avait dominé son adversaire sans trouver la faille et avait cédé dans les arrêts de jeu, la priorité était de s'imposer à domicile. Rapidement les azur et or se mettaient dans la partie et trouvaient la faille par deux fois par A.Mendy.
Le STV2 dominait l'ES Milloise et les actions s'enchaînaient devant le but adverse a tel point que le score aurait dû s'alourdir davantage pour concrétiser la supériorité Toulonnaise. Au lieu de cela, c'étaient les visiteurs qui se relançaient juste avant la pause sur un contre meurtrier.

A la pause, JC.Grasso insistait sur le fait d'être plus efficace devant le but pour se mettre définitivement à l'abri. La partie reprenait et le Sporting se procurait encore quelques occasions nettes mais manifestement la réussite n'était pas au rendez-vous au grand dam du coach Toulonnais.
A force de ne pas savoir tuer le match du côté des locaux, les Aixois s'enhardissaient et jouaient crânement leur chance. Les minutes s'écoulaient et le STV était de moins en moins à l'aise, tous les ballons adverses devenaient une menace aux abords du but azur et or tant l'ES Milloise sentait le Sporting en proie à un certain doute. Les Toulonnais commettaient des fautes et l'arbitre sortait plusieurs cartons jaunes.

Au final, après le dernier coup de sifflet, le STV2 pouvait s'estimer heureux de sa victoire (2-1): Pour ne pas avoir su mettre au fond des occasions plus que franches, il avait la chance de ne pas s'être fait remonter dans les derniers instants.
JC.Grasso était assez contrarié par la relative inefficacité des attaquants azur et or car avoir autant d'opportunités et de n'en concrétiser que si peu, cela ne sera pas toujours aussi favorable face à d'autres adversaires: Le STV est prévenu.