mardi 27 septembre 2011

Rencontre avec... Nasser Boucenna

Nasser Boucenna:
"Mon jeu c'est la grinta !"

N.Boucenna (ici capitaine du SC Le Las en Coupe de France) veut se battre au maximum pour le STV...
(Photo: P.Blanchard)

Le site de l'association des Socios du STV a rencontré la dernière recrue en date du Sporting, Nasser Boucenna. Présentation:

Nasser, pourquoi être venu au STV, en DH ?
- "La réponse est toute simple: Je suis un vrai Toulonnais qui est né et a grandi à Toulon et j'ai toujours suivi et aimé le Sporting depuis tout petit lorsque Luigi Alfano était joueur que ce soit à Mayol ou à Bon Rencontre.
Les circonstances ont fait que je me suis expatrié ensuite en tant que joueur dans d'autres clubs qui m'ont demandé mais le Sporting a toujours été un peu dans ma tête. J'aurai pu venir il y a quelques années mais cela n'a pas pu se concrétiser...
Je connais, pour avoir joué avec eux, J.Rémy, S.Rifflard et B.Pansier et j'ai été adversaire de M.Zemzemi, A.Coulibaly... je connais un petit peu le groupe."

Quel est ton poste de prédilection et comment qualifierais-tu ton jeu ?
- "J'aime être sur le front de l'attaque. Que ce soit dans l'axe ou sur les côtés je m'adapte tout le temps. J'aime bien me retrouver avec un autre attaquant, avoir une complémentarité avec lui c'est mieux parce que des fois se retrouver isolé c'est un peu difficile mais bon, c'est l'entraîneur qui décide et on s'adapte. Mon jeu c'est la grinta: Je me bat au maximum sur tous les ballons que ce soit des pieds ou de la tête. Je suis un battant, c'est ma marque de fabrique !"

Que connais-tu de ce championnat de DH qui s'ouvre ?
- "La DH, je connais particulièrement car l'année où on est monté avec Le Las c'était pratiquement la même poule que cette année, c'est à dire Fos, Martigues, le Cannet-Rocheville, Aix etc...
C'est un championnat difficile parce qu'il est coupé en deux: Il y a des équipes où ça joue au ballon et des équipes où ça rentre un peu dedans. C'est un mélange de rigueur, de technicité et d'engagement. Bien sûr Toulon sera l'équipe à battre, cela à toujours été le cas mais cette année, je pense qu'il y aura d'autres prétendants à l'accession dans la poule. Nous, on sait où on va et on va tout faire pour y arriver même si on sait très bien que cela sera difficile: Qu'on soit l'équipe à battre ou pas, il faudra d'abord qu'on batte nos adversaires. On va pas se prendre la tête, il faudra qu'on soit bon et fort toute la saison..."

Avant de débuter le championnat, as-tu un mot à adresser aux supporters ?
- "Les supporters, il y en a beaucoup que je connais ici depuis des années. Je pense à Gérald, le plus connu d'entre eux mais aussi à Ange: c'est des gens avec qui j'ai toujours eu de bonnes affinités. Même lorsque j'étais adversaire du Sporting, si je me suis fait normalement chambrer, j'ai toujours aimé ce genre de supporters car quoiqu'il arrive, de la Ligue 1 à la DH ils seront toujours là. Personnellement ce sont des groupes de supporters que j'admire: Les déplacements, les encouragements à chaque match quelles que soient les conditions, je leur dit bravo.
En ce qui me concerne, je vais mouiller le maillot même si je sais qu'il peut y avoir plus ou moins de réussite, de temps d'adaptation ou de blessure. Je suis prêt à donner le maximum de moi-même et je sais que les supporters seront toujours là pour encourager l'équipe, la preuve il l'ont déjà donnée."