mercredi 8 juin 2011

La mairie au chevet du Sporting ?

"Il est enfin temps de prendre les mesures qui s'imposent à tous les niveaux..."

Décembre 2010, des supporters réclamaient une solution. Juin 2011, est-elle trouvée...?
(Photo: Archives Socios)


Ce matin le maire de Toulon Hubert Falco convoque les dirigeants du STV, les représentants des associations de supporters ainsi que ceux des Socios.
Il entend obtenir des explications sur la situation financière du club, sur la sanction de la DNCG qui l'a frappé la semaine dernière et sans doute définir quel sera le rôle du principal bailleur de fonds dans la résolution de cette crise qui couve depuis l'annonce officielle de l'important déficit des comptes du club en décembre dernier.

Aujourd'hui l'heure est grave: le Sporting est exclu de compétitions nationales et dans l'attente du résultat de l'appel interjeté à la DNCG il ne connaît ni ne maîtrise son destin, pas plus maintenant qu'il y a six mois, lors de l'AG extraordinaire des actionnaires du club.
Le président Bataillé clamait alors l'impérieuse nécessité de trouver ensemble les solutions pour permettre au Sporting d'avoir les moyens financiers de ses ambitions, à savoir l'accession en National, tandis que le maire indiquait avec beaucoup de conviction que "la ville ne laissera pas tomber le club" mais qu'on "avait pas le droit avec de l'argent public de boucher des trous". Enfin il en appelait à du changement "On ne peux pas continuer comme cela... Il est enfin temps de prendre les mesures qui s'imposent à tous les niveaux... Il faut un club bâti sur du solide !"*

La situation n'a guère évoluée entre-temps et désormais il convient de déterminer les responsabilités des uns et des autres pour tenter de sauver ce qui peut l'être.
La réunion de ce matin le permettra t-elle...?

* Voir article du 31 décembre: http://www.lessocios.net/2010/12/ag-extraordinaire-du-sporting.html