lundi 16 mai 2011

DHR: STV2-ES Milloise (3-1)

Le STV2 ne lâche rien

W.Mendy à la lutte pour le contrôle du ballon: Le Sporting entend finir sa saison du mieux possible...
(Photo: Socios du STV)


Face à un adversaire qui présentait un profil similaire à celui du STV2 (équipe réputée joueuse mais solide, promue cette saison avec un parcours intéressant en championnat comme en coupe) l'enjeu n'était plus le classement, les deux formations n'ayant plus rien à craindre ou espérer, mais le jeu et le respect des couleurs.
Les azur et or ayant en mémoire la leçon reçue lors du match aller (3-0), ils étaient motivés et désireux de rendre aux Aixois la monnaie de leur pièce.

Le groupe Toulonnais était décimé au coup d'envoi: Blessures (Gras, Micheletti, Schaeffer, Chakrouni...), CFA (K. et C.Rancurel), suspension (Colin). Un fort mistral soufflait en bourrasques et il était favorable aux locaux en cette première période.
Messaoudi dans le but, Moussaoui, Aléo, Schall, Mendy en défense. Piquemil à la récupération derrière un duo axial composé de Batti et Gantel. Ben Ahmed à gauche, Bedjaoui à droite et Troncia (capitaine) au centre. Telle était la composition de départ et le plan de bataille des joueurs de JC.Grasso: Gagner le combat au milieu pour mieux se projeter devant.

D'entrée le rythme du match était rapide et nerveux. Aidé par le fort vent, le STV jouait la profondeur tandis que l'Etoile Sportive Milloise essayait de ne pas reculer et pratiquait un jeu court à une touche de balle.
Dans l'axe, Gantel décalait Ben Ahmed qui réalisait en pleine course et de 20 mètres un lob parfait qui trompait imparablement le goal Aixois venu à sa rencontre (1-0, 11ème).
Les visiteurs répliquaient par une superbe action construite de la droite vers la gauche et au terme de laquelle Messaoudi devait se détendre pour bloquer la tentative (19ème). Ils poussaient pour revenir au score et Messaoudi était de nouveau sollicité en sortant à propos devant un attaquant jaune et vert (22ème).

Toulon obtenait de nombreux corners mais sans résultats. Le portier Aixois était sanctionné d'un avertissement sur une sortie virile en dehors de sa surface aux dépens de Bedjaoui (25ème).
Le vent, sensé être en faveur des Toulonnais, au contraire leur jouait des tours: Batti vendangeait un deux-contre-un en poussant trop fort sa passe pour Bedjaoui (28ème) et ce même Bedjaoui se voyait refuser un but suite à une rapide action. Un peu trop rapide pour le juge de touche qui avait levé son drapeau (36ème).
La mi-temps approchait et le Sporting dominait territorialement. Batti décochait une frappe puissante qui s'envolait au dessus de la transversale Aixoise (39ème) et à deux minutes de la pause, suite à un coup franc lointain mal repoussé à deux reprises dans la surface le ballon arrivait dans les pieds de l'attaquant visiteur qui égalisait.

Tout était à refaire en seconde période mais avec le vent de face qui soufflait encore plus fort.
49ème: Gantel était idéalement lancé en profondeur et partait au but mais le goal Aixois contrait. Troncia qui avait bien suivit reprenait la balle et la catapultait au fond des filets (2-1). L'ESM n'était pas abattu pour autant et suite à un débordement à droite et un ballon mal renvoyé, Messaoudi devait s'employer sur une tête à bout portant d'un visiteur (54ème).
Les azur et or mettaient du coeur dans la bataille et ne cédaient pas un pouce de terrain aux Aixois qui poussaient pour revenir.
A l'heure de jeu Giana remplaçait Ben Ahmed et prenait l'axe de l'attaque Toulonnaise, Troncia passant à droite.
La fin de la rencontre était tendue et les esprits s'échauffaient quelque peu à cause d'une faute sur Aléo qui restait quelques temps à terre.
Messaoudi intervenait des deux poings sur un tir lointain (38ème), Giana servait Troncia qui éliminait deux défenseurs et tirait au but. Sa frappe était détournée en corner par le plongeon du goal.
Batti cédait sa place à Vito Grasso qui revenait sur le terrain après un long arrêt suite à une blessure contractée la saison dernière.
Dans le temps additionnel, Bedjaoui contrait rapidement, embarquait la défense adverse et centrait au millimètre pour Troncia qui brûlait la politesse à la défense centrale et trompait le portier Aixois (3-1, score final).

Le STV2 remportait une belle victoire et prenait sa revanche face à un adversaire au jeu séduisant. Bel état d'esprit du groupe azur et or qui a su honorer le maillot et le public Toulonnais.

A.Troncia et M.Bedjaoui: L'attaque du STV2 a fait mouche...
(Photo: Socios du STV)