dimanche 8 mai 2011

CFA: STV-FC Martigues (0-3)

Un Sporting sans envie, sans plaisir...


A l'aller les Toulonnais avaient réalisé une "perf" à Turcan. Au retour ils ont été laminé à Bon Rencontre...


- "Franck Priou, le FCM déplace samedi (18h) à Toulon, actuel quatrième. Le voyage s’annonce périlleux…

- J’ai déjà dit à mes joueurs qu’ils allaient perdre 3-0 et rentrer à la maison en étant contents et que si ça continue comme ça, c’est pas premiers qu’ils finiront, ni deuxièmes mais troisièmes ou quatrièmes, la place du couillon. Au niveau du jeu, on n’est pas le Barça mais on a eu dernièrement un déficit d’engagement, d’impact physique. Je leur demande plus d’agressivité et qu’ils aient du mental. En tant que joueur ou entraîneur, on m’a toujours appris que les qualités mentales pouvaient suffire à faire la différence et compenser parfois les qualités techniques."
Voila ce que disait le coach Martégal avant la rencontre.

Ceux qui ont perdu 3 à 0, ceux qui ne finiront ni deuxièmes, troisièmes ou quatrièmes mais à la place du couillon... Ce sont les azur et or et ils n'ont pas pesé lourd hier soir à Bon Rencontre pour un match de gala en faveur des visiteurs.
Un doublé de Biakolo et un but de Himmes: Les Martégaux ont été plus agressifs et ils ont eu du mental. Cela a suffit à faire la différence face à des Toulonnais pour la plupart semblant démobilisés.
Si Pansier a fait quelques parades déterminantes, si Gbadamassi a touché la transversale, cela reste bien maigre, bien pauvre pour une formation qui avait "un match intéressant à disputer" et dont les joueurs devaient "penser à eux et aux supporters" comme l'expliquait Franck Zingaro dans la presse.

Hier soir le Sporting est passé à côté de son sujet, comme il est finalement passé à côté de sa saison, creusant davantage le fossé avec le maigre public de Bon Rencontre.

Eddie, Socios et supporter du club azur et or nous livre son sentiment après la déroute Toulonnaise: "Ce match qui aurait pu être l'apothéose d'une saison en CFA, joué dans un BR plein, chantant et poussant les nôtres, ne fut hier qu'une pale copie de ce que l'on voit depuis des mois: Très peu d'envie des Toulonnais à part quelques éléments trop isolés pour faire quoique ce soit. Pas de tactique, plus de plaisir de jouer.... Bref, on expédie à peine les affaires courantes du coté de Toulon, tellement mal, qu'il peut paraître aux peu de gens présents que le match était réglé d'avance, en coulisse.
Martigues deuxième n'a pas vraiment imposé sa touche sur cette rencontre. Loin d'être du niveau d'un Ajaccio impérial ou d'un Colomier impressionnant. D'ailleurs sans ces deux cadeaux de coup de pied arrêtés, nul doute que la tache des hommes de Priou aurait été plus compliquée, tellement il ne s'est pas passé grand chose dans cette rencontre ou l'approximation et les fautes techniques auront dominé les débats.
Bref, il reste encore un match à "tenir" à BR avant d'être définitivement(?) débarrassé de cette "purge", et d'essayer de prendre un nouveau départ avec un nouveau groupe et un nouveau staff....

Tel est le souhait que l'on peut faire au peu de personnes qui se préoccupent encore du Sporting à Toulon!"

La fin de la saison approche et l'équipe fanion à l'image du club semble anesthésiée annonçant des lendemains qui déchantent.
"Désormais, nous n'avons plus rien à jouer sinon de terminer le plus haut possible, ce que tout le monde a envie de faire ici, joueurs et dirigeants. Pour la montée, j'ai du mal à voir qui de Martigues ou Ajaccio va finir premier. On les regardera de loin en étant déçu de ne pas avoir réussi à se mêler à la lutte. Pourtant, nous avions de la qualité. Mais quand Martigues recrute au mercato d'hiver, nous nous perdons des joueurs... et au final des points à droite à gauche qui nous manquent aujourd'hui. Pour la saison prochaine, si le projet du club est ambitieux, je serais encore Toulonnais. Je me sens bien ici. A 32 ans, si je pouvais connaître une montée avec ce club qui ne mérite pas d'être en CFA, qui a un public, une histoire..." disait Guillaume Boronad après le match à Ajaccio.

"Si le projet du club est ambitieux..."