dimanche 22 mai 2011

CFA: Dernier match à BR...

Baissé de rideau victorieux à Bon Rencontre...

Le Sporting a produit le jeu nécessaire pour l'emporter une dernière fois à BR...
(Photo: Socios du STV)


Pas d'enjeu pour ce dernier rendez-vous de la saison à Bon Rencontre entre le Sporting et Aurillac. Pas d'enjeu dans les têtes, pas d'enjeu au classement mais la nécessité de faire du jeu pour en terminer sur une bonne note devant le maigre public des derniers passionnés du STV.

La température estivale et l'ambiance feutré du stade n'incitent guère les deux formations à prendre à bras le corps l'entame de la rencontre. Cependant c'est le Sporting qui se procure la première occasion avec une combinaison à gauche Tlemcani/Esparza. Ce dernier prend sa chance à l'entrée de la surface mais au-dessus du but de Lardon, le goal Auvergnat (6ème).
Gbadamassi déborde à droite, élimine Ba le défenseur sur sa route et sert au premier poteau Boronad qui ne peut redresser la course du ballon qui passe de peu à côté.
Peu après, Di Tommaso se blesse à la cuisse en frappant au but (élongation ?). Il doit laisser sa place à Kévin Rancurel, poste pour poste (12ème). Kévin rejoint sur la pelouse son frère jumeau Carl qui joue arrière droit.

Les visiteurs bien timides jusque là s'enhardissent et le défenseur central Dumas reprend de la tête un long centre: La balle passe de peu à côté de la lucarne de Venail.
27ème minute, Esparza prend le couloir gauche et centre pour Kévin Rancurel oublié par la défense Aurillacoise. Sa reprise trompe Lardon pour l'ouverture du score (1-0).
Le STV accélère son jeu: Firquet ouvre pour Boronad qui s'engouffre à gauche pour mieux servir en retrait Gbadamassi tout seul au second poteau mais la reprise de la tête de l'attaquant Toulonnais est sortie en corner par Lardon (32ème). C'est Carl Rancurel qui avec beaucoup d'aplomb stoppe une attaque des visiteurs et lance son frère Kévin. Il provoque dans la surface et donne pour Firquet qui ne cadre pas sa tête (36ème).
La mi-temps est atteinte après que Costa ait pris sa chance de 25 mètres dans l'axe mais sa tentative passe à côté du poteau de Venail qui fermait l'angle.

La seconde période est tout à l'avantage des azur et or même si Andrieu adresse une belle tête décroisée sur un centre de Sagna mais à côté.
Gbadamassi (57ème, 67ème)), K.Rancurel (59ème, 68ème) et Firquet (61ème) ont tour à tour des opportunités devant le but visiteur sans trouver de faille. les coach Zanotti et Le Bellec font tourner leur effectif (entrée d'Ettien pour Esparza puis Bouchoux pour Gbadamassi côté Toulon, remplacement du défenseur Dumas et du milieu Costa par les attaquants Verlhac et Leymonie pour Aurillac).

A la 74ème minute un coup franc parfaite-
ment enroulé d'Ettien à l'entrée de la surface permet au STV de prendre le large (2-0). 6 minutes plus tard, Bouchoux part à droite centre pour Rancurel qui est fauché par Ba mais la balle parvient à Firquet qui fusille de volée Lardon (3-0, 80ème).
Les visiteurs parviennent à sauver l'honneur par Gourgaud qui trompe Venail d'une frappe tendue à raz de terre de l'extérieur de la surface de réparation (3 à 1, 83ème).

Le match se termine par la double expulsion de Carl Rancurel et Biaye pour une échauffourée sans conséquence.
3 à 1 score final, les azur et or pouvaient sortir sous les applaudissements des derniers fidèles de Bon Rencontre.