jeudi 5 mai 2011

CFA: classement J30 et réactions...

Ajaccio y croit fort !

A l'ultime minute de la rencontre, Filippi vient d'inscrire le but de la victoire face à Monaco et le président Corse François "fanfan" Tagliaglioli exulte de joie sur le terrain...


89ème minute, un long ballon aérien qui arrive dans la surface Monégasque et le défenseur central Rodéric Filippi (déjà auteur du but égalisateur en première mi-temps) devance L'hostis, le portier du rocher et inscrit le but de la victoire (2-1) qui délivre le GFCO Ajaccio dans un stade en fusion.
« Mes joueurs ont été extraordinaires dans la générosité et l'abnégation, tout en réalisant une seconde mi-temps de très grande qualité dans le jeu. Ils méritent un grand bravo. Ce soir, ils ont fait honneur à ce maillot, face à un adversaire qui s'est battu bec et ongles», s'est félicité le coach Ajaccien Dominique Veilex.

Au même moment le FC Martigues marquait également dans le temps additionnel par Biakolo (92ème) mais différence importante, c'était pour égaliser à Turcan face aux verts de St Etienne (2-2).
Malgré un seizième match sans défaite (la dernière datant du 18 décembre dernier face au Sporting), les Martégaux lâchaient deux nouveaux points à domicile et regardent les Corses prendre une avance confortable au classement (6 pts).
Franck Priou, l'entraîneur des sang et or était très déçu: «On peut s’en prendre qu’à nous même et ce n’est pas faute d’avoir prévenu les joueurs ! On n’a pas mis l’engagement nécessaire et je peste contre cela ! Quand je vois l’engagement de ce soir, il faut arrêter de rêver. La différence entre nous et Ajaccio c’est qu’eux ils ont une chose que l’on a pas, c’est qu’ils ne lâchent rien ! Il faut savoir ce que l’on veut dans la vie et je n’ai pas eu l’impression que nous avions envie d’atteindre notre rêve. Maintenant, il faut aussi faire attention de ne pas perdre la seconde place. Je n’ai pas eu l’impression que collectivement on avait l’envie ! Aujourd’hui je ne rêve plus !»

Car derrière, fait nouveau, ça revient fort par l'intermédiaire du FC Pau de Robert Buigues. Les Palois ont explosé l'US Le Pontet (5-0) avec un quadruplé de l'attaquant Seydou Koné et font carton plein actuellement (18 pts pris lors des 5 derniers matchs): «Je ne m'occupe pas du classement, encore moins du soi-disant standing de chaque adversaire. On respecte tout le monde et on va tout faire pour gagner les matchs qu'il nous reste à disputer» précise l'ex technicien Hyèrois.
Quatre points séparent désormais les Palois d'une seconde place qui pourrait être synonyme d'accession en National...

Le STV reste scotché à la quatrième place, battu (1-0) par des Albigeois volontaires et enthousiastes qui enchaînent un quatrième succès consécutif. «Je regrette les occasions initiales ratées car en ouvrant le score le match aurait été diffèrent. Néanmoins je suis lucide, nous n'avons pas tout fait pour repartir avec les quatre points» a confié Franck Zingaro.

Les Hyèrois ont fait un grand pas vers le maintien en gagnant face à Béziers (3-1): «C'était un match important face à un concurrent direct. Il nous fallait une victoire pour écarter Béziers de notre zone. Il faut être optimiste mais il reste encore quatre matchs, pour l'instant on est pas à l'abri» a déclaré André Blanc sur le site officiel du HFC.

Tout en bas du classement, Marignane et Aurillac vainqueurs respectivement d'Uzès (2-1) et Colomiers (3-2) s'accrochent à l'espoir de ne pas descendre. Anglet ferme la marche avec un pied et demi en CFA2.