samedi 23 avril 2011

Coupe du Var séniors

Se mettre en quatre pour une place en quart...

A.Piquemil et le STV2 devront encore batailler pour atteindre les quarts de finale...
(Photo: Socios du STV)

Demain à 15 h, stade Mercheyer, le STV2 affrontera l'Avenir sportif de Toulon en 8ème de finale de la Coupe du Var.
Le maintien en DHR étant acquis sur le terrain (sauf cataclysme de dernière heure), l'objectif principal du groupe de JC.Grasso devient la Coupe du Var, trophée que le Sporting n'a plus gagné depuis des lustres.
Pour ce 8ème de finale, le coach ne devrait pas prendre de risque et laisser au repos l'attaquant Carlos Chakrouni pas encore suffisamment remis de sa blessure à la cuisse. Quentin Bouchoux blessé également ne sera pas aligné et l'incertitude demeure sur la possibilité de faire jouer Kévin Rancurel, retenu dans le groupe CFA qui reçoit Agde cet après-midi.
En défense Fabien Aléo sera laissé au repos, le reste de l'effectif étant opérationnel.

L'adversaire du jour, l'Avenir sportif de Toulon évolue en 1ère division de District et lutte pour la montée en PHB. Actuellement 3ème de son classement (avec un match en moins), l'Avenir Sportif réalise une excellente saison: meilleure attaque (71 buts), meilleure défense (20 buts), les rouges et blancs comptent 16 succès en championnat pour une seule défaite. Nul doute qu'ils entreront demain sur le terrain avec la ferme ambition de réaliser la sensation du week end.
Le club Toulonnais en proie à des problèmes de trésorerie, faute à un sport de plus en plus coûteux et à de rares subventions voit ses effectifs de licenciés fondre sensiblement dans toutes ses catégories: «La compétition nous permet juste de mobiliser les jeunes pour atteindre un objectif. On n'a pas vocation à concurrencer d'autres clubs. On ne veut pas avoir la dimension du Sporting ou du Las. On n'est qu'un réservoir» indique le président du club, Ezzedine Bouachir.