dimanche 10 avril 2011

CFA: STV-ASMonaco (1-0)

Un éclair dans la grisaille...

Gbadamassi, ici devant L'Hostis, a fait la différence...
(Photo: Socios du STV)


Fin d'après-midi ensoleillé et printanier entre deux outsiders qui ont le podium du championnat en point de mire dans un stade de Bon Rencontre sonnant creux devant un famélique public.
Les premiers instants de la partie voient le STV mettre la pression sur la défense Monégasque sans toutefois inquiéter L'Hostis, le gardien du rocher. A une tête non cadrée d'Esparza (6ème), l'ASM répond par un tir contré de Germain (13ème).
Pas grand chose à se mettre sous la dent et à la fin du premier quart d'heure se sont les visiteurs qui sortent de leur coquille, avec un remuant Dufau aux manettes et combinent entre les lignes des azur et or. Toutefois le rythme de la rencontre n'est pas intense et les duels se font rares même si l'arbitre se croit obligé d'avertir Dufau pour une faute bien bénigne sur Esparza (27ème).
Di Tommaso pour le Sporting et Koussalouka pour l'ASM réalisent un débordement et centrent devant le but mais sans danger pour les défenses: la partie prends des faux-airs de match d'entraînement même si à l'approche de la pause le Sporting accélère un peu et tente un jeu plus court avec une frappe de Baldé hors cadre (38ème). Belle combinaison entre Boronad et Baldé qui centre pour Di Tommaso, Ferblantier s'interpose en obligeant L'Hostis à se coucher (40ème). La mi-temps intervient sur une frappe de Dufau de plus de 25 mètres, largement hors cadre.

La seconde période débute avec le remplacement d'Esparza par Gbadamassi qui prend place sur l'aile droite, Firquet se recentrant derrière Di Tommaso. Boronad tente un rush à gauche mais son centre termine dans les gants de L'Hostis tandis que Dufau, décalé dans l'axe de la surface adresse un tir qui passe à droite du poteau de Pansier (47ème).
Di Tommaso multiplie les appels, décroche pour aller chercher des ballons et essaye de combiner avec Gbadamassi comme sur une belle talonnade de Boronad à destination de Dito qui centre pour Gbadamassi mais le ciseau retourné de ce dernier est facilement capté par le portier Monégasque (62ème). Le Sporting domine la rencontre même si Franchin secoue le cocotier des rouges et blancs en s'infiltrant dans la défense azur et or: Il est repris avec beaucoup d'autorité par Kipré.
Survient la 71ème minute qui voit Di Tommaso adresser un centre parfait pour Gbadamassi dont la puissante reprise fusille L'Hostis (1-0). Sur le banc, Zanotti fait tourner l'effectif avec le remplacement poste pour poste de Boumilat par Toye (73ème). Baldé tente une tête plongeante qui flirte avec le poteau de L'Hostis et c'est Di Tommaso qui sort sous les applaudissements, remplacé par Ettien (84ème).
La fin de match est décousue, Boronad écopant d'un jaune (88ème). Le STV vendange quelques bons ballons et se met sous la menace des contres Monégasques mais c'est sur la marque d'un but à zéro que l'arbitre siffle les trois coups, le Sporting signant sa seconde victoire de l'année à domicile.