jeudi 14 avril 2011

CFA: Match phare de la 28ème journée

Le STV en arbitre à Ajaccio...

Philippi pouvait lever les bras à la fin du match aller: le Gazélec mettait fin à l'invincibilité du STV à domicile (0-2)...
(Photo: Socios du STV)


C'était le 13 novembre dernier à Bon Rencontre, le STV accueillait le Gazélec d'Ajaccio pour le compte de la douzième journée. Le Sporting était invaincu à domicile et comptait deux points d'avance sur le GFCOA qui n'avait pas encore gagné à l'extérieur. 90 minutes plus tard, les coéquipiers de Louis Poggi pouvaient lever les bras au ciel: ils avaient terrassé les azur et or (0-2) sur leur pelouse et pouvaient enchaîner une série de résultats probants qui allait les porter jusqu'à la première place du classement.
16 journées plus tard les deux équipes s'affrontent de nouveau lors du match retour mais la situation a bien changé: Les Corses ont désormais neuf points d'avance sur les Toulonnais avant de les recevoir à Ange Casanova. Ils ont empoché 50 points (10V 4N 2D) depuis leur première confrontation tandis que leurs adversaires n'en ont amassé que 39 (6V 5N 5D). Pour cette 37ème confrontation entre les deux clubs méditerranéens, la tâche du STV s'annonce difficile face à un adversaire qu'il n'a plus battu depuis 4 rencontres consécutives. La dernière victoire Toulonnaise à Ajaccio remonte à 29 ans (28 février 1982, 0-1), les deux équipes évoluant alors en D2.

Actuellement les diables rouges sont en lutte avec le FC Martigues pour l'accession en National et ils ont les cartes en mains à sept échéances de la fin du championnat. Ajaccio peut s'appuyer sur une solide défense, la meilleure à ce jour du groupe C (21 buts). Toutefois le coach D.Veilex devra se passer de deux joueurs importants dans son dispositif défensif pour ce match au sommet de la 28ème journée: F.Grimaldi (latéral) et R.Philippi (défenseur central) sont suspendus. Charge à l'attaque Corse et à son buteur Réunionais Q.Boesso (9 buts) de mettre en défaut son adversaire. Les Corses sont confiants mais restent prudents, comme l'affirme Veilex: «Il ne sert à rien de faire en permanence des calculs d'apothicaire. Ce mois d'avril comporte cinq rendez-vous dont trois à la maison pour nous comme pour le FCM. Il convient de les aborder un par un avec en permanence cet esprit compétiteur quel que soit l'adversaire, le contexte et notre situation comptable au général. Ce n'est qu'à l'issue de cette période qu'on pourra véritablement mesurer nos chances d'aller au bout.»

Coté Toulonnais, seul Anthony Esparza manquera à l'appel (suspendu), le reste de l'effectif affichant présent. Si durant cette seconde partie de championnat le Sporting a dû abandonner ses rêves d'accession en lâchant de trop nombreux points sur sa pelouse notamment, les azur et or ont réalisés leurs meilleures performances à l'extérieur et entendent jouer du mieux possible le rôle d'arbitre qu'ils se voient attribuer en jouant Ajaccio samedi et Martigues dans trois semaines, avec au bout une éventuelle place honorifique sur le podium du championnat. "Il est hors de question de lâcher. Les joueurs doivent penser à eux, à se montrer. Mais aussi aux supporters qui ont toujours été présents. Le Sporting doit finir le plus haut possible" précise F.Zingaro.