mercredi 13 avril 2011

CFA: Le sprint final est lancé...

Ajaccio ne fléchi pas...

Colinet et le GFCOA résistent bien à la pression et abordent le dernier sprint du championnat en position de force...
(Photo: leprogres.fr)


Le duel que se livrent les deux prétendants au National fait rage et est toujours aussi indécis: En obtenant le week-end dernier le partage des points à l'extérieur sur le même score (1-1), Ajacciens et Martégaux restent sur leur positions à deux longueurs l'un de l'autre, loin devant un peloton d'outsiders qui se disputent une place d'honneur sur le podium.

"Rigueur et travail seront les mots d’ordre. On arrive à rien sans ces valeurs. Je veux une équipe avec une forte personnalité et je suis plutôt du genre meneur d’hommes" aime à dire D.Veilex le coach Ajaccien. La forte personnalité, le groupe Corse en fait preuve depuis le mois de janvier, date à laquelle le Gazélec à pris le pouvoir du championnat. Malgré des difficultés rencontrées hors de l'île de beauté, les partenaires du capitaine Loulou Poggi sont impressionnants à domicile et sont toujours en position de force dans ce dernier quart de la compétition.

Impressionnants les Martégaux le sont aussi, mais à l'extérieur où ils occupent la première place au classement en déplacement. Le bon résultat obtenu à Béziers sous les yeux du président de la FFF, F.Duchaussoy venu remettre aux Biterrois le trophée de champion de France de CFA2 2009/10 (que le Hyères FC avait remporté en 2006/07) en atteste: le FC Martigues entend bien jouer sa chance à fond avec en point de mire un dernier match à Turcan qui pourrait représenter une véritable finale du championnat avec la réception d'Ajaccio.
En attendant, "Ce nul est un bon nul et il faudra, comme d’habitude, ne plus perdre de points à la maison et battre Colomiers. Nous aurons besoin du soutien de notre public" précise F.Priou, l'entraîneur Martégal qui ne veut pas se projeter plus loin que le match suivant.

Toujours aussi loin derrière, les outsiders du championnat se disputent la dernière place (honorifique) du podium. La lutte est très serrée, Pau et le Sporting étant les mieux placés après leur victoire face à Aurillac (2-0) et Monaco (1-0). Colomiers surpris par Albi (0-1) et Le Pontet qui continue à faire parler la poudre (3-0 face à Agde) avec un Benméziane en grande forme (17 buts), restent en embuscade.

Un ventre mou composé de formations qui n'ont plus rien à espérer et plus grand chose à perdre se dessine. C'est Hyères qui réalise la meilleure opération de la journée en s'imposant à Marignane (1-2) et en écartant un rival potentiel pour le maintien. Les joueurs de Dédé Blanc ont leur destin entre leur pieds.

Le cercle des prétendants à la relégation s'élargit: De Béziers (13ème) à Marignane (18ème et qui va jouer une carte importante ce soir face à Lyon en match en retard), toutes ces équipes sont concernées directement par le maintien.
C'est Tarbes qui a réalisé la meilleure performance du week-end en s'imposant à Anglet (0-2). La 28ème journée risque d'être terrible en bas du classement avec deux confrontations directes, Aurillac-Uzès et Marignane-Anglet: Malheur au vaincu...