vendredi 29 avril 2011

Trophée Socios, joueur du mois de mars

Pansier, le dernier rempart...

Souvent décisif, Benoit Pansier est le dernier rempart de la défense azur et or...
(Photo: Archives Socios du STV)


Titularisé dans le but azur et or au Pontet, Benoit Pansier et le Sporting s'imposent 0-1 chez la meilleure attaque du champion-
nat, puis le solide gardien Toulonnais participe au premier succès du STV de l'année à domicile face à l'ASSE B (3-0) avant de réaliser le partage des points à Anglet (1-1): Retour gagnant en mars pour l'emblématique gardien de but, longtemps écarté des terrains à cause d'une pubalgie récalcitrante qui se voit décerner le Trophée Socios, joueur du mois de mars.
Sept fois en onze titularisations sa cage a été inviolée cette saison: Sa présence en dernier rempart rassure la défense azur et or que ce soit par ses interventions tranchantes ou ses encouragements nombreux.

B.Pansier avec 18,6% des votes devance sur le podium un groupe compact composé par les milieux E.Cousyn (13,9%), G.Boronad (13,1%), A.Esparza (12,4%) et les attaquants Y.Di Tommaso (11,6%) et Z.Gbadamassi (11,2%).

Au micro des Socios du STV, le lauréat a bien voulu répondre à quelques questions:
Benoit PANSIER:

mercredi 27 avril 2011

Les U11 du STV en haut de l'affiche !

La belle aventure des U11 du Sporting à Milan

Les U11 du STV victorieux de l'Accademia Internazionale Calcio di Milano, encadrés par Jean Mendy, Vito Grasso et Marc Colonna
(Photo: Socios du STV)


C'est une belle aventure qu'a vécu une sélection des U11 du STV à Milan, en Italie: Ils ont participé à un tournoi international de football réunissant des jeunes de catégorie U9 à U17 venus de différents pays.
Sous la houlette de leur coach, Vito Grasso, les jeunes pousses du Sporting (tous nés en 2000) ont porté haut les couleurs du club puisqu'ils ont remporté dans leur catégorie la compétition.
Les azur et or ont su se sublimer collectivement et proposer un football de qualité qui a fait honneur à leurs éducateurs. Ensembles, ils ont partagé un bon moment de camaraderie et ont fait le plein de souvenirs et d'images durant un séjour de 4 jours dans la capitale lombarde avec en point d'orgue le match Inter de Milan/Lazio de Rome dans le temple de San Siro.


Le coach des U11 nous parle de ce tournoi et de son organisation:
Vito GRASSO (entr.):

Le capitaine de l'équipe victorieuse nous livre son sentiment:
Antoine LAGIER (Cap.):

CFA: Classement J29

A pile ou face... ?

Côté pile le FC Martigues, côté face le GFCO Ajaccio: La lutte pour le titre est toujours indécise...


Lors de cette 29ème journée les deux premiers du championnat étaient en déplacement. Ce sont les Corses qui ont réalisé la bonne opération en s'imposant à Tarbes (0-1) tandis que les Provençaux se contentaient du résultat nul au Pontet (1-1). «Nous sommes trop irrégulier alors que je ne fait que le répéter, un match se joue 90 minutes ! Lorsque vous jouez la montée vous n’avez pas le droit de rater les entames de matches et encore, nous avons la chance de ne pas perdre 2 ou 3 à 0 à la mi-temps. Ensuite c’était beaucoup mieux et nous aurions même pu l’emporter mais le mal a été fait avant. Notre série continue à l’extérieur mais cela ne suffit pas ! Il va falloir disputer et remporter les 4 prochains matches pour espérer jouer la belle contre Ajaccio à la dernière journée» expliquait F.Priou après le match.
Désormais 4 points séparent les deux formations au général qui font cavaliers seuls en tête au classement.

Pour la troisième place du classement la lutte fait rage également: Pau vainqueur de Marignane (3-1) et le Sporting qui l'emporte face à Agde (1-0) se positionnent en prétendants pour le podium: «Dans l'intérêt des joueurs et du club, l'essentiel c'est de terminer le mieux classé possible et si on peut accrocher cette troisième place, on ne va pas s'en priver» nous a confié il y a peu B.Pansier.
Albi s'accroche et reste en embuscade en faveur de son succès à St Etienne B (0-1): la prochaine rencontre Albi-STV sera interessante dans l'optique de l'octroi de cette place d'honneur.
Colomiers et Lyon B se sont neutralisés (2-2) et Monaco B est au ralenti à Anglet (3-3). tous rentrent dans le rang.

Hyères perd un match important face à Uzès (1-0) qui recolle aux Varois, Béziers regoûte aux joies de la victoire devant Aurillac (4-2). Avec Agde ces quatre équipes disposent d'un petit capital de points d'avance vis à vis des relégables où tout reste très serré de Tarbes (15ème, 59 pts) à Aurillac (18ème, 54 pts).

dimanche 24 avril 2011

STV2, Coupe du Var (8ème/finale)

Le STV2 a fait le travail

Mickael "zizou" Gantel a concrétisé la victoire du STV2 devant l'Avenir Sportif de Toulon
(Photo: Noëlle M.)


Une coupe, quelle qu'elle soit, est une compétition qui a toujours tendance à niveler les valeurs et en football c'est d'autant plus vrai que les surprises sont fréquentes: Durant 90 minutes tout devient possible à 11 contre 11, l'envie et le mental comptant autant voir plus que le niveau qu'occupent les adversaires dans la hiérarchie footballistique.

Lors de ce 8ème/finale opposant le STV2 à l'Avenir Sportif de Toulon, les cartes étaient redistribuées avant la rencontre. Certes le Sporting était le favori issu du championnat de DHR et l'AS Toulon était l'outsider qui évoluait trois échelons plus bas. Mais dans les faits, le coach des azur et or JC.Grasso avait pris le soin de bien préparer son groupe à cet affrontement, déséquilibré en apparence.
"Ne pas prendre cette équipe à la légère et se préparer à livrer un combat sur le plan physique" était le leitmotiv du coach durant la semaine.
Face à une formation en pleine réussite dans son championnat (Voir article d'hier) et qui avait déjà passé 3 tours de coupe dont 2 à l'extérieur, le challenge proposé aux azur et or avait des airs de match piège où l'adversaire n'a strictement rien à perdre mais au contraire tout à gagner face à la vitrine du foot Toulonnais.

La rencontre débutait sur de bonnes bases et l'avertis-
sement prodigué par l'entraîneur n'avait rien d'usurpé: l'Avenir Sportif jouait juste et vite avec un effectif jeune et motivé. Son engagement voire son trop-plein d'engagement (mais dans un bon esprit) obligeait le STV à serrer ses lignes et à rester très concentré.
A la 25ème minute, suite à un corner, c'est Anthony Colin qui ouvrait la marque en faveur du Sporting. Les azur et or se montraient réalistes et répondaient au défi physique.
Mickael Gantel après une belle combinaison avec Adrien Troncia doublait le score peu après la reprise (2-0, 52ème). "On a marqué aux meilleurs moments et on a su ne pas subir leur jeu, contrairement au tour précédent, face aux Routes" a précisé JC.Grasso.
Le break fait, les choses devenaient plus faciles pour le STV d'autant plus que l'Avenir Sportif baissait peu à peu de rythme même si les duels étaient toujours virils.

Le score n'évoluait plus et l'arbitre sifflait la fin du match sur ce score de 2-0 qui ouvrait la route vers les quarts de finale aux Toulonnais du Sporting, sérieux et appliqués.

(Photo: Noëlle M.)

CFA: STV-RCOA (1-0)

Aux forceps... !

Une fois encore, Z.Gbadamassi aura été face à Agde le joueur décisif du Sporting...
(Photo:Socios du STV)


Ciel plutôt bas et gris malgré quelques rayons de soleil peinant à percer, vent présent par rafale et pelouse souple ayant bénéficié des pluies de la veille, ce Toulon-Agde pouvait débuter devant une toute petite assistance en tribune.
Le Sporting se mettait rapidement en action, Sbai à gauche ou Baldé à droite essayaient de passer par les couloirs mais sans succès. C'est sur un coup franc tiré par Firquet que le STV se procurait sa première action: La reprise du plat du pied de Gbadamassi au premier poteau passait non loin de la transversale d'Idir, le jeune gardien Agathois (6ème).
Les visiteurs répondaient par une frappe de Duhau Marmon de l'extérieur de la surface de Pansier, mais largement à côté (9ème).

Passées ces 10 premières minutes le rythme de la partie, déjà pas bien rapide, baissait encore d'intensité et il fallait un autre coup franc de Firquet repris encore par Gbadamassi pour animer la rencontre, mais la tentative de l'attaquant azur et or frôlait la lucarne (20ème).
Zemzemi (blessé ?) laissait sa place à Llorente à la 21ème et rien de notable était à signaler: le Sporting construisait correctement ses actions mais à l'approche des 30 derniers mètres pêchait invariablement dans la finition en vendangeant des passes ou des contrôles.
Une ouverture d'Esparza à droite pour Firquet qui débordait son vis à vis et parvenait à centrer, obligeait Idir à se coucher devant la menace de Gbadamassi.
Il fallait attendre les dernières minutes de la première période pour voir le STV se procurer une action franche dans les 16 mètres adverses: Rush de Di Tommaso qui centrait pour Firquet au second poteau. Le rebond le surprenait et son tir cadré était contré en corner.

La seconde mi-temps reprenait sur la volonté des Agathois de brusquer davantage les locaux. C'est d'abord Gervais qui frappait au but mais largement à côté (49ème). Le Racing Olympique pressait, gagnait des duels et Raspentino, plein axe, armait une frappe puissante qui flirtait avec le montant du poteau de Pansier (52ème).
La minute suivante Abbal était sanctionné d'un avertissement pour une faute sur Gbadamassi puis c'est Sbai qui recevait un carton jaune (59ème).
Le Sporting revenait dans la partie, Baldé et Di Tommaso amorçant des mouvements offensifs toutefois le réalisme devant le but était encore absent même si Di Tommaso fusillait Idir sur une ouverture de Boronad, cependant le juge de ligne levait son drapeau (60ème).

A la 62ème minute, suite à un corner de Baldé, Boumilat puis Di Tommaso déviaient le ballon pour Gbadamassi qui trompait de la tête à bout portant Idir, impuissant sur le coup (1-0).
L'ouverture du Score avait le don de dynamiser le jeu azur et or et Firquet lançait Gbadamassi à 100 à l'heure vers le but: L'attaquant Toulonnais était fauché par derrière dans sa course par Abbal qui était sanctionné d'un carton rouge. Gbadamassi devait quitter le terrain en boitant bas, soutenu par le kiné du club. Ettien prenait sa place (68ème).
Di Tommaso héritait d'un bon ballon suite à un mauvais renvoi de la charnière centrale Agathoise mais sa frappe n'était pas cadrée.
A 10 contre 11 et sentant le match basculer, Villa le coach des rouges et noirs faisait sortir un milieu de terrain (Gervais) pour un attaquant (Aabiza), Duhau Marmon étant averti d'un jaune (77ème).

C'est dans le dernier quart d'heure que les deux formations allaient se créer le plus d'occasions: Firquet y allait d'un corner direct, Idir devant se détendre pour sortir le cuir de la lucarne (78ème), Di Tommaso vendangeait un 3 contre 1 et sur la contre-attaque c'était Raspentino qui gagnait son duel, faisait une volte et adressait une frappe décroisée qui finissait très près du poteau de Pansier, battu.
Après le remplacement de l'ailier Ramaye par Mas (81ème), Villa jouait tout pour l'offensive avec la sortie de Duhau Marmon et l'entrée de l'attaquant De La Rosa.

Les derniers instants étaient crispants: Boumilat prenait un carton jaune pour contestation (83ème). Oukassou passait en retrait pour Azahoum qui ne trouvait pas le cadre (89ème). Sbai exploitait un bon contre et s'infiltrait dans la surface mais son centre-tir trouvait Idir alors que Di Tommaso était seul au second poteau. Ettien, servi par une belle louche de Firquet tirait au dessus du but Agathois (90+2). C'est Raspentino qui avait la balle de l'égalisation au bout du pied mais une nouvelle fois sa tentative passait de peu à côté.

Mr Wernert pouvait siffler la fin du match, le Sporting avait accouché d'un nouveau succès à domicile, le troisième consécutif mais dans la douleur... aux forceps.

samedi 23 avril 2011

Coupe du Var séniors

Se mettre en quatre pour une place en quart...

A.Piquemil et le STV2 devront encore batailler pour atteindre les quarts de finale...
(Photo: Socios du STV)

Demain à 15 h, stade Mercheyer, le STV2 affrontera l'Avenir sportif de Toulon en 8ème de finale de la Coupe du Var.
Le maintien en DHR étant acquis sur le terrain (sauf cataclysme de dernière heure), l'objectif principal du groupe de JC.Grasso devient la Coupe du Var, trophée que le Sporting n'a plus gagné depuis des lustres.
Pour ce 8ème de finale, le coach ne devrait pas prendre de risque et laisser au repos l'attaquant Carlos Chakrouni pas encore suffisamment remis de sa blessure à la cuisse. Quentin Bouchoux blessé également ne sera pas aligné et l'incertitude demeure sur la possibilité de faire jouer Kévin Rancurel, retenu dans le groupe CFA qui reçoit Agde cet après-midi.
En défense Fabien Aléo sera laissé au repos, le reste de l'effectif étant opérationnel.

L'adversaire du jour, l'Avenir sportif de Toulon évolue en 1ère division de District et lutte pour la montée en PHB. Actuellement 3ème de son classement (avec un match en moins), l'Avenir Sportif réalise une excellente saison: meilleure attaque (71 buts), meilleure défense (20 buts), les rouges et blancs comptent 16 succès en championnat pour une seule défaite. Nul doute qu'ils entreront demain sur le terrain avec la ferme ambition de réaliser la sensation du week end.
Le club Toulonnais en proie à des problèmes de trésorerie, faute à un sport de plus en plus coûteux et à de rares subventions voit ses effectifs de licenciés fondre sensiblement dans toutes ses catégories: «La compétition nous permet juste de mobiliser les jeunes pour atteindre un objectif. On n'a pas vocation à concurrencer d'autres clubs. On ne veut pas avoir la dimension du Sporting ou du Las. On n'est qu'un réservoir» indique le président du club, Ezzedine Bouachir.

jeudi 21 avril 2011

CFA: STV-Agde

Sporting, la passe de trois à BR ?

Le STV aura l'opportunité face à Agde de remporter un troisième succès consécutif sur sa pelouse...


Après deux nettes défaites à l'extérieur à Tarbes (2-0) puis à Ajaccio (4-1), c'est à domicile que le Sporting tentera de retrouver du réconfort ainsi que les points nécessaires pour rester aux avants-postes du championnat et espérer accrocher l'honorifique troisième place du podium du groupe C, dernier objectif réalisable des azur et or en cette fin de saison. "Nous voici rentrés dans le dernier quart de ce championnat CFA qui aura sans aucun doute réveillé une fois de plus les passions. Sportivement, la saison n’est pas terminée et malgré quelques contre performances enregistrées depuis le début d’année (Tarbes, Anglet, Aurillac…), nous pointons actuellement à la 4ème place.
Cela ne correspond pas avec l’objectif de début de saison, compte tenu du recrutement de qualité et de l’état d’esprit retrouvé qui émane de ce groupe, mais je demeure vigilant afin que nous restions performant jusqu’au bout."
a déclaré le président Bataillé sur le site officiel du club.

Toulon: "Le groupe vit bien."

U
ne victoire face au Racing Club Olympique Agathois, prochain visiteur à BR permettrait aux azur et or de tenter de rejoindre les Palois juste devant au classement (le FC Pau recevant pour sa part l'US Marignane). Cela leur permettrait aussi de remporter un troisième succès consécutif à Bon Rencontre ce qui n'est jamais arrivé cette saison.
Pour cela l'effectif Toulonnais affiche presque complet: "Le groupe vit bien, il y a de la qualité. On l'a prouvé mais seulement par séquences. A Anglet comme à Tarbes nous n'avons pas su marquer lors de nos temps forts et l'adversaire est resté dans le coup. Comme souvent, le retour de boomerang nous a été fatal" précisait il y a peu le coach F.Zingaro.

Agde: "Assurer le maintien très rapidement"

Les Agathois respirent un peu mieux après leur match nul à domicile face à l'ASSE B (3-3). Non pas que l'opération comptable soit des plus profitable mais au sortir de trois défaites consécutives, ce résultat sonne presque comme une victoire au vu du scénario du match. Menés 1-3 à Sanguin, les Héraultais sont allés chercher l'égalisation dans les dernières minutes (Gervais marquant à la 87ème), preuve qu'ils ont de la ressource mentale et de l'envie: "On est décidé à assurer le maintien très rapidement. Nous avons un gros déplacement à Toulon où il faudra ramener au moins deux points. Je pense que le match nul de ce week end va nous apporter un peu plus de confiance pour enchaîner une série de résultats positifs" affirme le milieu de terrain Agathois, M.Belgacem.
Les visiteurs se déplaceront sans leur gardien de but Rivière, suspendu 4 matchs pour brutalité. Déjà absent face à St Etienne, il sera remplacé par le jeune Jérôme Idir, 18 ans et l'entraîneur T.Villa se veut assez élogieux à son égard: "Il est à l’écoute, avec un bon état d’esprit et travailleur ! A son âge…, c’est à signaler."

La rencontre s'annonce donc indécise et animée, les deux formations ayant des objectifs différents mais précis.
Que le jeu soit ! espère le public de Bon Rencontre...

CFA: Les enjeux du groupe C

Du suspens à tous les étages !

Bochu et Seymand à la lutte: le titre se jouera au finish entre Martégaux et Ajacciens...
(Photo: gfcoaphotos)


Si la 28ème étape du championnat a bien livré une vérité, c'est qu'Ajaccio et Martigues dominent sans partage le groupe C et vont sans doute se livrer une lutte sans merci jusqu'à la dernière journée avec en point de mire une rencontre FCM-GFCOA qui s'annonce être une véritable finale.
Large vainqueur (4-1) d'un Sporting accrocheur mais trop limité, le gazelec a brillamment confirmé sur sa pelouse son invincibilité à domicile et son statu de leader face à un outsider au classement. Victorieux (3-0) de Colomiers qui avait fait chuter les Corses il y a peu, les sang et or Provençaux ne lâchent rien et restent au contact immédiat de leur adversaire. Vincent Caserta, président du FCM déclare: «Il est clair que cela se jouera entre Ajaccio et nous. Il faudra poursuivre sur ce genre de prestation. C’est du 50-50 aujourd’hui, il faut rester humble et garder la tête dans le guidon.»

Pour le dernier strapontin d'honneur du podium de cette compétition 2010/11 tout reste également à faire: Pau qui obtient le nul à Hyères (1-1) conserve la troisième place juste devant le Sporting, Colomiers et Le Pontet défait à Albi (3 à 2). Les Lyonnais vainqueurs de Béziers (2-1) et les Monégasques auteurs du nul contre Tarbes (2-2) restent en embuscade et se disputent le leadership des réserves professionnelles.

Si pour les Stéphanois, Hyèrois et Agathois (respectivement 10ème, 11ème et 12ème) il n'y a rien à espérer et pas grand chose à craindre, tout reste possible dans la lutte pour le maintien. Uzès (13ème, 59 pts) a réalisé une excellente opération en s'imposant à Aurillac (1-2) qui ferme le banc (18ème, 53 pts). Marignane en battant Anglet (3 à 2) retrouve des couleurs après son succès en match en retard devant les Lyonnais.

Gbadamassi diplomé...

Les lauréats de la session de formation au diplôme d'animateur seniors...
(Photo: var.fff.fr)

Début avril se tenait une session organisée par le District du Var et dirigée par Didier Rabat et Patrick Crail pour la formation et l'obtention du diplôme d'animateur seniors permettant d'entraîner des équipes de jeunes de 15 à 18 ans ou encore des équipes seniors jusqu'au niveau DHR.

Un joueur du Sporting y participait: Déjà titulaire du diplôme initiateur 1er et 2ème degré, Zacharie Gbadamassi concourait à l'examen à la fin d'une formation de 40 heures à la fois technique (organisation et planification de l'entraînement...), psychologique (notions générales avec des jeunes de 15 à 18 ans, des adultes...) ou encore pédagogique (loi du jeu, connaissance du football, de la préparation physique...).

Au terme d'un examen associant épreuves écrites et note de stage, l'attaquant Toulonnais "Zac" Gbadamassi a été admis en compagnie de 13 autres candidats au sein desquels figurait un ancien azur et or venu de Fréjus: Greg Dutil.

Bravo aux récipiendaires !

mardi 19 avril 2011

Les jeunes du Sporting

Les U17 chez les Nationaux !

En allant battre l'Olympique de Marseille chez lui, le STV s'ouvre les portes des Nationaux !
(Photo: Archives Socios du STV)


"A l'OM il faudra présenter une équipe pour gagner, pour confirmer notre première place, notre statut de leader. On va à Marseille pour leur montrer qu'on les a battus au match aller (2-0) et qu'on peut les battre au match retour" avait déclaré quelques jours avant la rencontre Mohamed Hachfi, le coach des U17DH. Dimanche le STV s'est imposé 0-1 à Marseille face à l'OM2 et grâce à cette victoire, il a validé son billet pour les Nationaux: A deux journées de la fin du championnat les azur et or comptent 7 points d'avance sur leur principal adversaire, l'EFC Fréjus/St Raphael (pourtant brillant vainqueur à Istres, 1-2) et ils ne peuvent plus être mathématiquement rejoints.

Officiellement la Ligue Méditerranée n'a pas encore entériné le score du match du 27 mars dernier FCMartigues-STV, gagné sur le terrain 0-2 par les Toulonnais car les locaux avaient porté réclamation du fait que le jeune H.Zenasni n'aurait pas purgé ses trois matchs de suspension suite à un carton rouge reçu lors de la rencontre face à La Ciotat.
Suite aux documents transmis par A.Vitiello, la commission de discipline a bien précisé lors d'une décision en date du premier mars que la sanction débutait bien à partir du 14 février et non pas le 21 comme initialement indiqué donc que le jour du match contre Martigues, Zenasni (entré en cours de jeu en seconde mi-temps, passeur décisif sur le second but) avait bien purgé sa sanction.

Dimanche 8 mai, le STV recevra Nice2 à Mercheyer avec pour ambition de fêter dignement son titre de vainqueur du championnat.

Les autres rencontres du week-end:
Les U17DHR se sont inclinés d'une courte tête devant l'OM3 (3-2).
Les U19DHR se sont fait étriller par l'ASMonaco2 (7-1).
Les U19Promo-Ligue ont étrillé le Gardia club sur son terrain (1-7).

dimanche 17 avril 2011

GFCOA-STV: Les Photos du match

Ajaccio inarrêtable !

Mickael Darnet déborde Guillaume Boronad et porte le Gazelec vers la victoire face au Sporting...
(Photo: Gfcoa Football)


Ajaccio a remporté un beau succès devant son public en venant à bout d'un vaillant Sporting qui a tout tenté mais sans pouvoir contrecarrer la volonté des Corses en cette fin de saison.

Au cours d'une première mi-temps plutôt équilibrée durant laquelle les deux équipes auront tour à tour quelques franches occasions, ce sont les Corses sur coup de pied arrêté qui allait trouver l'ouverture par Rachidi d'un plat du pied suite à un corner (42ème). Les Corses doublaient la mise peu après la reprise par Colloredo qui suite à un face à face trompait Pansier (2-0, 51ème). Ce but faisait réagir les azur et or qui accentuaient leur pressing et revenaient au score par Di Tommaso d'une reprise décroisée de la tête sur un centre de Firquet (60ème).
Le Gazelec reculait un temps sous les coups de boutoir Toulonnais mais trouvait les moyens de bien finir le match grace à un doublé de Boesso dans les ultimes minutes de la rencontre. C'est sous les applaudissements du public du stade Casanova que l'arbitre renvoyait les acteurs aux vestiaires.

Voici quelques photos du match:
(Photo: Gfcoa Football)

DHR: Nouveau résultat nul

Le STV2 muet...

Face à un adversaire en grande difficulté en championnat, le STV2 se déplaçait à Manosque avec beaucoup d'ambition même sans Carlos Chakrouni, son attaquant en forme.
Rapidement le STV se procurait des occasions d'ouvrir la marque mais le réalisme était absent dans la finition comme lors d'une belle combinaison entre Adel Ben Hamed et "Zizou" Gantel, ce dernier se présentait seul devant le gardien, l'éliminait... mais trouvait le poteau ou encore comme sur un coup franc d'Adrien Troncia qui heurtait le montant des buts du portier Manosquin.
Commencée dans un schéma tactique classique avec deux no6 et deux no10 derrière deux attaquants de pointe, la partition jouée par le Sporting évoluait en seconde période en tentant plus de percussion sur les flancs mais rien n'y faisait, le STV2 buttant toujours sur l'arrière garde alpine. C'était même les locaux qui trouvaient à leur tour le poteau de Messaoudi sur l'une de leurs rares occasions.
L'arbitre de la rencontre sifflait les trois coups sur un score nul et vierge: 0-0.

A l'image du match de la semaine dernière face à Vinon, les azur et or ont pêché dans la finition malgré une débauche d'énergie face à une équipe bien regroupée qui a défendu avec énergie.

samedi 16 avril 2011

INFO FLASH: Ajaccio vainqueur (4-1)

Le Gazelec corrige le Sporting !

La tâche des Toulonnais ne s'annonçait pas facile à Ange Casanova, face à des Corses redoutables sur leur pelouse. Au cours d'une première mi-temps engagée c'est le milieu de terrain défensif Ibrahim Rachidi qui ouvrait le score au meilleur moment pour les locaux: juste avant la mi-temps (42ème).
A la reprise les Ajacciens ne tardaient pas trop à se mettre à l'abri par l'attaquant Mickaël Colloredo (56ème) mais le Sporting réagissait promptement en réduisant le score par Yohan Di Tommaso (60ème). La fin de la rencontre était totalement en faveur des diables rouges, le buteur Corse Quentin Boesso en profitait pour réaliser un doublé dans le temps additionnel pour offrir à son chaud public une large victoire (4-1) et une opportunité supplémentaire de remporter le championnat.

vendredi 15 avril 2011

DHR, 20ème journée

Manosque en chute libre...

Les Toulonnais avaient concédé le match nul (1-1) à l'aller...
(Photo: Socios du STV)


18ème et dernier du championnat de CFA en 2007/08, 18ème et dernier de CFA2 en 2008/09, 12ème sur 14 et dans la charrette des relégués de DH en 2009/10, l'Entente Provençale de Manosque est dernière du championnat de DHR cette saison.
Le club des Alpes en proie à des difficultés financières semble ne plus vouloir finir sa chute dans les profondeurs de la hiérarchie du football et cette saison ne déroge pas à la règle: 10ème au soir de la 10ème journée après un méritoire match nul face au Sporting à Mercheyer (1-1), les Manosquins ont enchaîné... 10 défaites* consécutives depuis ! *(Le résultat nul obtenu face au Rove [1-1] lors de la 16ème journée a été annulé puis déclaré perdu [0-3] par pénalité par la ligue.
Désormais derniers au classement avec 5 points de retard sur leur plus proche devancier et comptant un match de plus, ils semblent d'ors-et-déjà condamnés en fin de saison à quitter la Ligue Méditerranée pour évoluer un cran plus bas, dans le district des Alpes.
Si pour la rencontre face au Sporting, Manosque récupère son attaquant et capitaine L.Chaumeton qui a purgé ses 5 matchs de suspension, le club Alpin ne pourra toujours pas compter sur le buteur du match aller, D.Monchau qui a pris 6 mois de suspension pour "comportement anti-sportif".

Côté azur et or, A.Ben Hamed sera de retour dans le groupe et le coach JC.Grasso aura des choix à faire pour composer son onze de départ. Face à une équipe en plein désarroi, l'opportunité sera grande de ramener les points laissés en route la semaine dernière devant Vinon. "C'est le métier qui rentre, c'est une leçon à méditer" avait déclaré l'entraîneur Toulonnais. L'objectif de cette fin de saison étant "de finir dans les cinq premiers", on espère beaucoup de ce match pour que le promu STV2 finisse fort son championnat.

jeudi 14 avril 2011

CFA: Match phare de la 28ème journée

Le STV en arbitre à Ajaccio...

Philippi pouvait lever les bras à la fin du match aller: le Gazélec mettait fin à l'invincibilité du STV à domicile (0-2)...
(Photo: Socios du STV)


C'était le 13 novembre dernier à Bon Rencontre, le STV accueillait le Gazélec d'Ajaccio pour le compte de la douzième journée. Le Sporting était invaincu à domicile et comptait deux points d'avance sur le GFCOA qui n'avait pas encore gagné à l'extérieur. 90 minutes plus tard, les coéquipiers de Louis Poggi pouvaient lever les bras au ciel: ils avaient terrassé les azur et or (0-2) sur leur pelouse et pouvaient enchaîner une série de résultats probants qui allait les porter jusqu'à la première place du classement.
16 journées plus tard les deux équipes s'affrontent de nouveau lors du match retour mais la situation a bien changé: Les Corses ont désormais neuf points d'avance sur les Toulonnais avant de les recevoir à Ange Casanova. Ils ont empoché 50 points (10V 4N 2D) depuis leur première confrontation tandis que leurs adversaires n'en ont amassé que 39 (6V 5N 5D). Pour cette 37ème confrontation entre les deux clubs méditerranéens, la tâche du STV s'annonce difficile face à un adversaire qu'il n'a plus battu depuis 4 rencontres consécutives. La dernière victoire Toulonnaise à Ajaccio remonte à 29 ans (28 février 1982, 0-1), les deux équipes évoluant alors en D2.

Actuellement les diables rouges sont en lutte avec le FC Martigues pour l'accession en National et ils ont les cartes en mains à sept échéances de la fin du championnat. Ajaccio peut s'appuyer sur une solide défense, la meilleure à ce jour du groupe C (21 buts). Toutefois le coach D.Veilex devra se passer de deux joueurs importants dans son dispositif défensif pour ce match au sommet de la 28ème journée: F.Grimaldi (latéral) et R.Philippi (défenseur central) sont suspendus. Charge à l'attaque Corse et à son buteur Réunionais Q.Boesso (9 buts) de mettre en défaut son adversaire. Les Corses sont confiants mais restent prudents, comme l'affirme Veilex: «Il ne sert à rien de faire en permanence des calculs d'apothicaire. Ce mois d'avril comporte cinq rendez-vous dont trois à la maison pour nous comme pour le FCM. Il convient de les aborder un par un avec en permanence cet esprit compétiteur quel que soit l'adversaire, le contexte et notre situation comptable au général. Ce n'est qu'à l'issue de cette période qu'on pourra véritablement mesurer nos chances d'aller au bout.»

Coté Toulonnais, seul Anthony Esparza manquera à l'appel (suspendu), le reste de l'effectif affichant présent. Si durant cette seconde partie de championnat le Sporting a dû abandonner ses rêves d'accession en lâchant de trop nombreux points sur sa pelouse notamment, les azur et or ont réalisés leurs meilleures performances à l'extérieur et entendent jouer du mieux possible le rôle d'arbitre qu'ils se voient attribuer en jouant Ajaccio samedi et Martigues dans trois semaines, avec au bout une éventuelle place honorifique sur le podium du championnat. "Il est hors de question de lâcher. Les joueurs doivent penser à eux, à se montrer. Mais aussi aux supporters qui ont toujours été présents. Le Sporting doit finir le plus haut possible" précise F.Zingaro.

mercredi 13 avril 2011

Sporting: Précisions d'Alain Bencivengo aux Socios


Suite au courrier en date du 2 mars 2011 du président de l'association des Socios du STV, Nicolas Rouvre, envoyé au président du Sporting, Pascal Bataillé et à l'actionnaire principal de la S.A. STV, Alain Bencivengo, les enjoignant d'assumer la responsabilité qui est la leur en tenant les engagements pris lors de l'Assemblée Générale du 29 décembre 2010, Alain Bencivengo a souhaité s'adresser aux Socios en apportant quelques précisions.

Dans un désir de transparence et afin d'informer les Socios mais aussi l'ensemble des supporters qui ont des légitimes craintes pour le devenir du club, voire sa pérennité eu égard à sa délicate situation financière, le site de l'association des Socios du STV a tenu à publier l'intégralité du courrier adressé ce jour à son bureau directeur.

(Cliquez sur la lettre pour agrandir le texte)

CFA: Le sprint final est lancé...

Ajaccio ne fléchi pas...

Colinet et le GFCOA résistent bien à la pression et abordent le dernier sprint du championnat en position de force...
(Photo: leprogres.fr)


Le duel que se livrent les deux prétendants au National fait rage et est toujours aussi indécis: En obtenant le week-end dernier le partage des points à l'extérieur sur le même score (1-1), Ajacciens et Martégaux restent sur leur positions à deux longueurs l'un de l'autre, loin devant un peloton d'outsiders qui se disputent une place d'honneur sur le podium.

"Rigueur et travail seront les mots d’ordre. On arrive à rien sans ces valeurs. Je veux une équipe avec une forte personnalité et je suis plutôt du genre meneur d’hommes" aime à dire D.Veilex le coach Ajaccien. La forte personnalité, le groupe Corse en fait preuve depuis le mois de janvier, date à laquelle le Gazélec à pris le pouvoir du championnat. Malgré des difficultés rencontrées hors de l'île de beauté, les partenaires du capitaine Loulou Poggi sont impressionnants à domicile et sont toujours en position de force dans ce dernier quart de la compétition.

Impressionnants les Martégaux le sont aussi, mais à l'extérieur où ils occupent la première place au classement en déplacement. Le bon résultat obtenu à Béziers sous les yeux du président de la FFF, F.Duchaussoy venu remettre aux Biterrois le trophée de champion de France de CFA2 2009/10 (que le Hyères FC avait remporté en 2006/07) en atteste: le FC Martigues entend bien jouer sa chance à fond avec en point de mire un dernier match à Turcan qui pourrait représenter une véritable finale du championnat avec la réception d'Ajaccio.
En attendant, "Ce nul est un bon nul et il faudra, comme d’habitude, ne plus perdre de points à la maison et battre Colomiers. Nous aurons besoin du soutien de notre public" précise F.Priou, l'entraîneur Martégal qui ne veut pas se projeter plus loin que le match suivant.

Toujours aussi loin derrière, les outsiders du championnat se disputent la dernière place (honorifique) du podium. La lutte est très serrée, Pau et le Sporting étant les mieux placés après leur victoire face à Aurillac (2-0) et Monaco (1-0). Colomiers surpris par Albi (0-1) et Le Pontet qui continue à faire parler la poudre (3-0 face à Agde) avec un Benméziane en grande forme (17 buts), restent en embuscade.

Un ventre mou composé de formations qui n'ont plus rien à espérer et plus grand chose à perdre se dessine. C'est Hyères qui réalise la meilleure opération de la journée en s'imposant à Marignane (1-2) et en écartant un rival potentiel pour le maintien. Les joueurs de Dédé Blanc ont leur destin entre leur pieds.

Le cercle des prétendants à la relégation s'élargit: De Béziers (13ème) à Marignane (18ème et qui va jouer une carte importante ce soir face à Lyon en match en retard), toutes ces équipes sont concernées directement par le maintien.
C'est Tarbes qui a réalisé la meilleure performance du week-end en s'imposant à Anglet (0-2). La 28ème journée risque d'être terrible en bas du classement avec deux confrontations directes, Aurillac-Uzès et Marignane-Anglet: Malheur au vaincu...

mardi 12 avril 2011

Le point chez les jeunes du STV

Les U17 sur tous les fronts...

Championnat, Coupe du Var: M.Hachfi et les U17DH veulent tout gagner cette saison...
(Photo: Socios du STV)


Le week-end dernier faisait place à la Coupe du Var pour les U17. En 1/8ème de finale le STV était opposé au Sporting Club Puget/argens. "La coupe du Var reste aussi un objectif. On garde en mémoire qu'on a perdu en finale la saison dernière. La semaine prochaine on recevra Puget et on va jouer ce match avec beaucoup de sérieux." indiquait le coach Toulonnais Mohamed Hachfi. 5-0 à la mi-temps, 6-0 score final, les azur et or ont une fois de plus démontrés leur capacité à pratiquer un football offensif et chatoyant en même temps que leur volonté de tout gagner, eux qui avaient échoué en toute fin de saison dernière.
Cette semaine place au champion-
nat avec un délicat déplace-
ment chez l'Olympique de Marseille2. "A l'OM il faudra présenter une équipe pour gagner, pour confirmer notre première place, notre statut de leader. On va à Marseille pour leur montrer qu'on les a battus au match aller (2-0) et qu'on peut les battre au match retour. L'année dernière ils ont fêté leur titre face à nous là-bas en nous mettant 4 buts, je ne l'ai pas oublié. On ne va pas partir chez eux pour se venger mais pour faire une très bonne présentation du club à travers le jeu."

Les U17DHR ont "cartonné" l'ASPTT Marseille lors de la précédente journée sur un score proche de celui d'un match de rugby: 17 à 1 ! Même si cette victoire donne de l'air à trois journées de la fin, l'opération maintien continue donc pour le groupe de B.Boussalem qui ira défier l'OM3 ce dimanche. Le combat s'annonce rude face à un adversaire juste au dessus au classement mais qui l'avait emporté au match aller à Mercheyer (1-3).

Les U19DHR n'ont rien pu faire face au leader invaincu Laurentin, surclassés sur leur pelouse par plus fort qu'eux (1-5). Toujours troisième au classement, les azur et or tenteront de conserver leur place sur le podium du championnat lors de leur prochain déplacement à Monaco (5ème).

Les U19 Promo-Ligue se sont lourdement inclinés à domicile ce week-end devant Fréjus/St Raphael (0-4). Ils alternent le bon et le moins bon et sont 10ème au classement. La lutte est intense pour le maintien du 8ème, le Gardia Club au 12ème, Solliès.

lundi 11 avril 2011

DHR: 19ème journée

Le STV et Vinon, dos à dos...

Le STV2 n'a pas réussi à faire sauter le verrou Vinonnais...
(Photo: Socios du STV)


Face au Sporting Club Vinon-Durance qui restait en déplacement sur un succès à Roquebrune et qui venait à Toulon chercher les points de son maintien en Ligue Méditerranée, le STV2 savait qu'il aurait fort à faire contre une formation Vinonnaise qui l'avait défait au match aller (1-0) à la surprise générale.

En dehors de Ben Hamed suspendu, la composition du 11 Toulonnais était conforme à ses précédentes sorties: Messaoudi- Colin, Aléo, Schall, Moussaoui- Bouchoux, Piquemil, Gantel, Bedjaoui (cap)- Chakrouni, K.Rancurel. Sur le banc: Batti, C.Rancurel, Chadli.

Etait-ce la douce chaleur printanière qui anesthésiait quelque peu les acteurs en ce début de rencontre ? Le fameux round d'observation s'invitait dès le coup d'envoi, les deux équipes se neutralisant dans l'entre-jeu. C'est Moussaoui qui rameutait sa troupe et tentait sa chance d'un tir puissant mais largement au dessus de la cage des visiteurs (20ème). Le Sporting poussait sans trop d'élan collectif et Vinon essayait de contrer mais tombait dans le piège du hors-jeu. Pourtant c'était bien l'attaquant Vinonnais qui obligeait Messaoudi à se coucher impeccablement suite à une frappe à l'entrée de la surface.
De son banc le coach Toulonnais exhortait ses joueurs à se réveiller et sur un coup franc de Schall, la reprise de la tête de Bedjaoui passait juste au dessus de la transversale adverse. Cette action était immédiatement suivie par plusieurs autres: Rancurel d'un tir en pivot au 9 mètres trouvait la parade du portier Vinonais (35ème), puis c'est Bedjaoui qui enroulait une reprise en cloche sous la barre forçant le goal à se détendre pour la mettre en corner. Les dernières minutes avant la pause se passaient exclusivement dans le camps visiteur mais le STV ne trouvait pas la faille, l'arbitre de la rencontre renvoyant tout le monde aux vestiaires juste après que Bedjaoui ait perdu son duel avec le goal adverse.

En seconde période, Toulon reprenait sa domination: Par deux fois Bouchoux s'infiltrait à droite dans la surface mais sans pouvoir réussir à centrer et un bon coup franc de Chakrouni rasait le montant de la gage Vinonnaise (53ème). Vinon multipliait les fautes sur le terrain et le jeu se durcissait un peu, l'arbitre sortant un carton jaune à l'encontre des visiteurs.
A la 62ème minute, Kévin Rancurel se blessait et était remplacé par Chadli, tandis que Gantel laissait sa place à Carl Rancurel. Un coup franc excentré et lointain des visiteurs tutoyait de très près la lucarne de Messaoudi (69ème). En réponse, Chadli servait en retrait Chakrouni dont la puissante reprise passait juste au dessus du but de Vinon puis c'est Carl Rancurel qui donnait une balle au premier poteau à Bedjaoui qui ne cadrait pas à bout portant...
Chakrouni allait à son tour sortir sur blessure, remplacé par Batti (82ème). Vinon se voyait proposer le hold-up suite à un centre de la droite parfaitement contrôlé par un attaquant adverse qui éliminait Aléo et lobait Messaoudi venu à sa rencontre mais la balle passait juste au dessus du but azur et or. La dernière occasion était Toulonnaise mais sans réussite et Colin était averti par l'arbitre suite à un tâcle trop appuyé (89ème).

Au coup de sifflet final les Vinonnais pouvaient lever les bras au ciel, ce nul était synonyme de victoire dans l'esprit et le coeur qu'ils avaient mis pour défendre. Quant aux Toulonnais, il leur aura manqué la justesse et la clairvoyance offensive dont ils avaient fait preuve dernièrement face à des adversaires plus huppés...

dimanche 10 avril 2011

CFA: STV-ASMonaco (1-0)

Un éclair dans la grisaille...

Gbadamassi, ici devant L'Hostis, a fait la différence...
(Photo: Socios du STV)


Fin d'après-midi ensoleillé et printanier entre deux outsiders qui ont le podium du championnat en point de mire dans un stade de Bon Rencontre sonnant creux devant un famélique public.
Les premiers instants de la partie voient le STV mettre la pression sur la défense Monégasque sans toutefois inquiéter L'Hostis, le gardien du rocher. A une tête non cadrée d'Esparza (6ème), l'ASM répond par un tir contré de Germain (13ème).
Pas grand chose à se mettre sous la dent et à la fin du premier quart d'heure se sont les visiteurs qui sortent de leur coquille, avec un remuant Dufau aux manettes et combinent entre les lignes des azur et or. Toutefois le rythme de la rencontre n'est pas intense et les duels se font rares même si l'arbitre se croit obligé d'avertir Dufau pour une faute bien bénigne sur Esparza (27ème).
Di Tommaso pour le Sporting et Koussalouka pour l'ASM réalisent un débordement et centrent devant le but mais sans danger pour les défenses: la partie prends des faux-airs de match d'entraînement même si à l'approche de la pause le Sporting accélère un peu et tente un jeu plus court avec une frappe de Baldé hors cadre (38ème). Belle combinaison entre Boronad et Baldé qui centre pour Di Tommaso, Ferblantier s'interpose en obligeant L'Hostis à se coucher (40ème). La mi-temps intervient sur une frappe de Dufau de plus de 25 mètres, largement hors cadre.

La seconde période débute avec le remplacement d'Esparza par Gbadamassi qui prend place sur l'aile droite, Firquet se recentrant derrière Di Tommaso. Boronad tente un rush à gauche mais son centre termine dans les gants de L'Hostis tandis que Dufau, décalé dans l'axe de la surface adresse un tir qui passe à droite du poteau de Pansier (47ème).
Di Tommaso multiplie les appels, décroche pour aller chercher des ballons et essaye de combiner avec Gbadamassi comme sur une belle talonnade de Boronad à destination de Dito qui centre pour Gbadamassi mais le ciseau retourné de ce dernier est facilement capté par le portier Monégasque (62ème). Le Sporting domine la rencontre même si Franchin secoue le cocotier des rouges et blancs en s'infiltrant dans la défense azur et or: Il est repris avec beaucoup d'autorité par Kipré.
Survient la 71ème minute qui voit Di Tommaso adresser un centre parfait pour Gbadamassi dont la puissante reprise fusille L'Hostis (1-0). Sur le banc, Zanotti fait tourner l'effectif avec le remplacement poste pour poste de Boumilat par Toye (73ème). Baldé tente une tête plongeante qui flirte avec le poteau de L'Hostis et c'est Di Tommaso qui sort sous les applaudissements, remplacé par Ettien (84ème).
La fin de match est décousue, Boronad écopant d'un jaune (88ème). Le STV vendange quelques bons ballons et se met sous la menace des contres Monégasques mais c'est sur la marque d'un but à zéro que l'arbitre siffle les trois coups, le Sporting signant sa seconde victoire de l'année à domicile.

vendredi 8 avril 2011

Site: En dérangement...

Le site Socios espère rouvrir prochainement...


Suite à un problème survenu avec son nom de domaine, le site de l'association des Socios à dû interrompre sa mise à jour quasi-quotidienne.
Le service communication de l'association s'excuse auprès de ses lecteurs et espère pouvoir rouvrir le site dans les meilleurs délais.
Un certain nombre d'articles sont visibles sur le site officiel du STV (http://www.sportingtoulonvar.fr/index.php)

dimanche 3 avril 2011

CFA: Tarbes-Toulon (2-0)

Le Sporting trop court...


Le STV s'incline chez un mal classé...

Les Tarbais jouaient gros hier soir sur la pelouse du stade Maurice Trélut: Leur maintien en CFA. Dès l'entame de la partie, l'attaque du TPF se mettait rapidement en évidence par Sow qui débordait à droite avant de se recentrer et d'adresser un tir puissant qui flirtait avec le poteau droit de Pansier. Les locaux motivés et dans le même état d'esprit que lors de leur dernière prestation à domicile face au Pontet (3-0) étaient bien en place en contrôlant les débats.
La première occasion azur et or survenait à la 17ème minute par l'intermédiaire de Gbadamassi dont la tête n'inquiétait pas Niclos, le portier Tarbais. Quatre minutes plus tard, le Sporting avait une belle occasion d'ouvrir le score suite à un lob sur Niclos: Le tir Toulonnais à bout portant était sauvé sur la ligne par le défenseur central Lurde.
Les minutes passant le rythme augmentait et les Tarbais pressaient davantage par Fataki et Mouro notamment, le STV jouant la carte du contre. Peu avant la pause, les locaux trouvaient l'ouverture par Covin qui décochait une frappe tendue au ras du poteau gauche des cages de Pansier, impuissant (1-0, 43ème).

A la reprise, le Sporting durcissait son jeu et se montrait plus offensif mais le TPF réalisait le break par Doya qui sur une action individuelle, doublait la mise de près (2-0, 51ème). Ce but avait le don de calmer les ardeurs Toulonnaises et les joueurs de F.Zingaro peinaient à se procurer des actions tranchantes même si Baldé puis Boumilat, suite à deux coup franc d'Ettien, plaçaient chacun une belle tête au dessus des buts de Niclos: C'était trop peu pour troubler les Pyrénéens qui signaient leur troisième succès consécutif sur leur pelouse et laissaient exploser leur joie au coup de sifflet final.