dimanche 27 mars 2011

CFA: Anglet/STV: 1-1

Un Sporting percutant... puis percuté !


Hatim Sbaï a fait les frais de son trop plein d'engagement à Anglet...
(Photo: Socios du STV)

Le STV effectuait dans le pays Basque son plus long déplacement de la saison pour aller défier les Genêts d'Anglet, mal en point au classement comme sur leur pelouse. L'ambition des azur et or était de prolonger l'embellie constatée à l'extérieur en essayant d'accrocher un succès pour réaliser la passe de trois. Les locaux étant eux dans l'obligation de prendre des points dans l'optique du maintien, la confrontation s'annonçait rude.

Le Sporting s'alignait dans une composition classique et dès l'entame les azur et or mettaient la pression sur la défense Angloyse. C'est logiquement que Grégory Firquet trouvait la faille en ouvrant le score dans le premier quart d'heure après que Guillaume Cherreau se soit montré plusieurs fois décisif. Les Genêts rataient leur entame de match mais trouvaient les moyens d'égaliser peu avant la demi heure de jeu par l'intermédiaire de Gary Bourhis, ils revenaient dans la partie et retrouvaient des couleurs et de l'envie bien que le STV disposait encore de quelques opportunités de reprendre l'avantage.

Après la pause Nicolas Reyterou le coach Basque ordonnait de «Serrer, serrer, serrer, les lignes défensives», résultat: De nombreux ballons récupérés au milieu de terrain et un dynamisme rarement vu à Saint-Jean. Les Angloys mouillaient le maillot et les Toulonnais si dominateurs en début de match étaient sur le reculoir, essayant de procéder en contre mais sans l'efficacité nécessaire pour tromper la défense adverse.

La fin de match était tout à l'avantage des locaux et les azur et or avaient de plus en plus de peine à contenir les Genêts, Hatim Sbaï se faisant expulser à la dernière minute pour un tâcle avec les deux pieds décollés du sol sur Ludovic Louit. Mr Philippe Chat, l'arbitre de la rencontre sifflait les trois coups et s'ensuivait une inutile bagarre sur le terrain.

Au final le STV s'en sortait plutôt bien en réalisant le partage des points face à des Angloys qui pouvaient nourrir quelques regrets de n'avoir pu concrétiser certaines occasions franches.